Modifié

L'éruption du Cumbre Vieja menace l'économie de l'île de La Palma

Le volcan Cumbre Vieja dégage un important nuage de cendres. [Desirée Martin - AFP]
L'éruption du Cumbre Vieja menace l'économie de l'île de La Palma / Le 12h30 / 2 min. / le 25 septembre 2021
Alors que le volcan Cumbre Vieja reste toujours en activité à La Palma, aux Canaries, l'économie de l'île espagnole est de plus en plus menacée. Certains habitants ont perdu leur maison, d’autres leurs sources de revenu via l’agriculture. Et l'aéroport est à l'arrêt à cause des cendres.

Selon les dernières données de Copernicus, le système européen de mesures géospatiales, la lave du volcan Cumbre Vieja a détruit jusqu'ici 420 bâtiments et recouvert 190 hectares sur l'île.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez, en visite sur l'île, a annoncé que le gouvernement espagnol déclarerait La Palma "zone touchée par une catastrophe" naturelle mardi prochain en conseil des ministres. Cette mesure permettra de débloquer l'octroi d'aides aux résidents.

L'aéroport à l'arrêt

De violentes explosions et un important nuage de cendres émanant du volcan ont en outre conduit les autorités à ordonner vendredi l'évacuation de plusieurs quartiers de la ville d'El Paso. Cet ordre concerne 160 personnes.

Par ailleurs, l'aéroport de La Palma est à l'arrêt en raison de l'accumulation de cendres dégagées par le volcan, a annoncé la société gestionnaire des aéroports espagnols.

"Les opérations de nettoyage ont commencé mais la situation peut changer à tout moment", a-t-elle indiqué. Vendredi, sept vols avaient dû être annulés pour la même raison.

Les plantations menacées

Des agriculteurs désespérés tentent de sauver une partie de leur plantation de bananes avant l’arrivée de la lave. Raul Hernandez Martin, économiste expert en tourisme à l'université La Laguna sur l’île de Tenerife, prévoit des mois difficiles. D’autant plus que les assurances ne couvrent pas les pertes en cas d'éruption volcanique.

>> Lire également: Aux Canaries, l'une des coulées de lave du Cumbre Vieja s'est stoppée

"Nous faisons face à une situation catastrophique. Car l’île de La Palma et en particulier la zone ouest touchée par la lave vit de deux secteurs fondamentaux: les plantations de bananes et le tourisme", explique-t-il samedi dans le 12h30.

>> Le sujet du 19h30 consacré à l'éruption:

Aux Canaries, dans l'ombre d'un volcan toujours actif, la solidarité s'organise. [RTS]
Aux Canaries, dans l'ombre d'un volcan toujours actif, la solidarité s'organise. / 19h30 / 2 min. / le 23 septembre 2021

gma avec ats

Publié Modifié

Ralentissement des coulées

La vitesse des coulées de lave qui ont dévasté une partie de l'île ces derniers jours a nettement ralenti et les autorités ne sont plus en mesure de prédire si et quand elles pourraient arriver dans l'océan Atlantique.

La rencontre entre la lave et la mer est redoutée en raison de l'émission de gaz toxiques qu'elle pourrait provoquer.

L'éruption du Cumbre Vieja n'a fait aucun blessé ni victime mortelle, mais a déjà entraîné l'évacuation d'environ 6200 personnes, dont 400 touristes.