Modifié

En valeur absolue, le Covid plus meurtrier que la grippe espagnole aux Etats-Unis- Le suivi mondial du Covid

Des drapeaux blancs représentants les morts du Covid-19, le long du National Mall, à Washington. [JOSHUA ROBERTS - REUTERS]
Des drapeaux blancs représentants les morts du Covid-19, le long du National Mall, à Washington. [JOSHUA ROBERTS - REUTERS]
Le Covid-19 a désormais tué davantage d'Américains et Américaines que la grippe espagnole en 1918-1919, selon les données publiées lundi par l'Université Johns-Hopkins. Plus de 675'700 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont décédées aux Etats-Unis.

ETATS-UNIS - Le Covid plus meurtrier que la grippe espagnole

D'après des historiens et les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence sanitaire des Etats-Unis, la grippe espagnole a tué au moins 50 millions de personnes dans le monde, dont plus de 675'000 aux Etats-Unis.

Mais, contrairement au Covid-19, cette pandémie a été particulièrement meurtrière dans des classes d'âge censées être en bonne santé, dont les moins de 5 ans et les personnes âgées de 20 à 40 ans.

La grippe espagnole, au moins en valeur absolue, a donc perdu lundi son titre de pandémie la plus grave de l'histoire récente des Etats-Unis.

Le président Joe Biden a par ailleurs annoncé lundi que les Etats-Unis lèveront le 1er novembre, pour les personnes vaccinées, les restrictions en place depuis mars 2020 sur les voyages internationaux.

>> Plus de détails: Les Etats-Unis rouvriront leurs frontières aux personnes vaccinées

En plus de présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19, les voyageurs devront se faire tester dans les trois jours précédant leur voyage vers les Etats-Unis, et porter un masque, a indiqué le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, Jeff Zients.

AUTRICHE - Certificat sanitaire imposé aux stations de ski

Cet hiver, impossible de skier dans les Alpes autrichiennes sans le pass sanitaire, qui sera demandé pour emprunter les remontées mécaniques. Il faudra également porter un masque FFP2 à l'entrée des cabines. Cette décision pourrait créer un précédent pour les pays où les sports d'hivers sont développés.

>> Les précisions du 12h45:

L’Autriche prépare sa saison de ski: pass sanitaire et masque dans les remontées mécaniques [RTS]
L’Autriche prépare sa saison de ski: pass sanitaire et masque dans les remontées mécaniques / 12h45 / 2 min. / le 21 septembre 2021

La réouverture des bars d'après-ski et des discothèques est également prévue, sous condition d'une bonne situation épidémiologique. Si les hôpitaux sont surchargés, l'accès à ces lieux de fête sera réservé aux seules personnes vaccinées.

FRANCE - En région parisienne, perturbation des soins d'un habitant sur trois

Plus d'un tiers des 12 millions d'habitants de la région parisienne ont annulé ou reporté des soins depuis le début de la crise sanitaire, selon une étude de l'Institut Paris Région publiée mardi.

Cela a surtout concerné des soins dentaires, mais aussi des consultations gynécologiques, celles de généralistes ou d'ophtalmologistes. Les délais pour obtenir un rendez-vous et la crainte d'attraper le Covid-19 sont les principaux motifs invoqués.

FINLANDE - Le certificat sanitaire approuvé par le parlement

Le Parlement finlandais a approuvé mardi la création d'un "pass corona", même si sa mise en place réelle reste incertaine du fait de l'amélioration de la situation sanitaire.

Prévu pour être lancé début octobre, le projet pourrait s'avérer être mort-né, l'exécutif finlandais espérant lever les restrictions anti-Covid mi-octobre, date à laquelle il espère avoir vacciné 80% de la population de plus de 12 ans, contre 66,6% aujourd'hui.

Le certificat d'immunisation pourrait toutefois être nécessaire dans certaines zones "en cas de foyers significatifs" avec d'autres restrictions, a précisé la ministre de la Santé Krista Kiuru, lors d'une conférence de presse.

La Finlande est un des pays au plus faible bilan Covid en Europe, avec un peu plus de 1000 morts et 137'000 cas pour près de 5,5 millions d'habitants.

PAYS-BAS - Pass sanitaire obligatoire pour les toilettes dans les bars

Si les clients des cafés néerlandais ne sont pas tenus de présenter un pass sanitaire lorsqu'ils prennent un verre ou dînent en terrasse, ils devront bientôt le faire pour se rendre aux toilettes, a annoncé lundi le ministre de la Santé.

La semaine dernière, les autorités néerlandaises ont assoupli les restrictions liées au Covid-19, notamment en mettant fin à la règle de la distanciation physique, mais ont annoncé la mise en place d'un pass sanitaire pour les bars, les restaurants et les festivals.

Aux Pays-Bas, le QR code, qui atteste que la personne est vaccinée, est obligatoire dès l'âge de 13 ans.

AUSTRALIE - Manifestations violentes à la fois cause et effet de la fermeture des chantiers

La police anti-émeute de Melbourne dans le sud-est de l'Australie a fait usage de gaz poivre et de balles en caoutchouc pour disperser une violente manifestation d'opposants à l'obligation de la vaccination anti-Covid pour les ouvriers de la construction alors que la plupart des chantiers ont été abruptement fermés dans la ville.

Au moins trois policiers ont été blessés et plus de 40 personnes interpellées, selon Shane Patton, chef de la police de l'Etat de Victoria, dont Melbourne est la capitale. Quelque 500 policiers avaient été déployés. Plusieurs journalistes ont été agressés.

Plus d'un millier de manifestants s'est regroupé à Melbourne pour protester contre l'obligation vaccinale sur les chantiers. [STRINGER - REUTERS]Plus d'un millier de manifestants s'est regroupé à Melbourne pour protester contre l'obligation vaccinale sur les chantiers. [STRINGER - REUTERS]

Plus d'un millier de manifestants en chaussures et vestes de chantier ont investi le centre de la deuxième plus grande ville australienne, lançant des fusées éclairantes, jetant des bouteilles et attaquant des voitures de police en scandant des slogans contre les vaccins et le confinement.

Il s'agissait de la deuxième manifestation du genre en deux jours, après celle d'une centaine d'ouvriers des chantiers de construction lundi qui ont brisé des vitres dans le centre de Melbourne. Mi-septembre plus de 200 arrestations avaient été effectuées et des policiers blessés lors de violents affrontements avec des manifestants opposés au confinement.

VIETNAM - Achat du vaccin cubain Abdala

Le Vietnam et Cuba se sont mis d'accord lundi sur l'achat par le pays asiatique de 10 millions de doses du vaccin cubain contre le coronavirus Abdala, dont il vient d'approuver l'utilisation en urgence.

Ce premier accord porte sur cinq millions de doses mais le gouvernement vietnamien a déjà émis une résolution autorisant l'achat de 10 millions de doses d'Abdala, ont rapporté les médias cubains.

Le Vietnam est devenu samedi le premier pays, hors Cuba, à approuver l'utilisation d'urgence du vaccin Abdala, alors qu'il est confronté à une grave résurgence des contaminations.

RTSinfo et les agences

Publié Modifié

Les chiffres de la pandémie dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4'696'559 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi par l'AFP à partir de sources officielles.

>> Le suivi de l'évolution de l'épidémie: Le coronavirus en chiffres et en cartes

Plus de 229 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 676'092 décès pour 42'290'027 cas recensés. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 590'955 morts et 21'247'667 cas, l'Inde avec 445'385 morts (33'504'534 cas), le Mexique avec 271'765 morts (3'573'044 cas), et la Russie avec 199'808 morts (7'313'851 cas).

>> La carte des contaminations dans le monde (depuis le début de la pandémie):

>> Cas sur 14 jours pour 100'000 habitants (cliquez sur les régions pour afficher plus d'informations):

L'expérience est idéale sur ordinateur. Sur mobile, ouvrez ce lien pour consulter la carte en plein écran

Source des données: Bureau régional Europe de l'OMS

Pfizer estime que son vaccin est sûr et efficace chez les enfants

Pfizer et BioNTech prévoient de demander dès que possible l'autorisation aux États-Unis, en Europe et ailleurs de leur vaccin contre le Covid-19 pour les enfants de 5 à 11 ans, les études ayant démontré une réponse immunitaire robuste chez cette tranche d'âge.

Les sociétés ont déclaré que le vaccin a entraîné une réponse immunitaire chez les enfants de 5 à 11 ans dans leur essai clinique de phase II/III qui correspond à ce qu'elles avaient précédemment observé chez les jeunes de 16 à 25 ans.

De hauts responsables américains de la Santé pensent que le vaccin de Pfizer contre le Covid-19 pourrait être autorisé aux Etats-Unis pour les enfants âgés de 5 à 11 ans d'ici fin octobre, ont déclaré deux sources proches du dossier.