Modifié

La révocation du gouverneur de Californie rejetée par la population

Le sort de Gavin Newsom était suspendu mardi au vote des Californiens. [Justin Sullivan - AFP]
Référendum en Californie: les électeurs rejettent la révocation du gouverneur / La Matinale / 13 sec. / mercredi à 06:00
Les électeurs et électrices de Californie ont décidé de maintenir en fonction leur gouverneur démocrate Gavin Newsom en votant majoritairement "non" au référendum organisé par ses détracteurs pour obtenir sa révocation, selon les premières estimations.

Moins d'une heure après la fermeture des bureaux de vote (20h00 sur place, 05h00 mercredi en Suisse), le "non" obtenait environ deux tiers des voix après dépouillement de plus de 60% des bulletins déjà comptabilisés, selon CNN et NBC.

Avec une telle avance, les deux chaînes estiment que le démocrate Gavin Newsom va rester gouverneur de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis et terminer son mandat, même si les bulletins républicains rééquilibrent le score dans les heures ou jours à venir. Quelque 9 millions d'électeurs avaient voté de manière anticipée, ce qui a permis d'obtenir de premières projections rapides.

Victoire pour les démocrates

L'issue du scrutin est une victoire pour le gouverneur Gavin Newsom, fragilisé par la crise du Covid et les mesures sanitaires décrétées pour endiguer la pandémie, mais aussi pour l'ensemble du camp démocrate.

Preuve de l'enjeu national de ce référendum dans un Etat équivalant à la cinquième puissance économique mondiale, le président Joe Biden s'était rendu lundi en Californie pour soutenir Gavin Newsom et mettre toutes les chances de son côté pour remporter ce premier test électoral depuis son élection à la Maison Blanche l'an dernier.

Son prédécesseur républicain Donald Trump a quant à lui choisi une nouvelle fois d'agiter le spectre de la fraude électorale lors du vote par correspondance, accusations qu'il avait faites après sa défaite face à Joe Biden sans jamais pouvoir les étayer.

Ce vote "dit 'oui' à ce qui nous est cher à nous, Californiens", a lancé Gavin Newsom à l'annonce de ces premiers résultats. "En tant qu'Etat, nous avons dit oui à la science, oui aux vaccins, oui à la fin de la pandémie [...] oui au droit de vote sans craindre de fausses accusations de fraude", a dit le gouverneur.

Près de 280 millions de dollars

Utilisant une disposition de la Constitution californienne, des citoyens mécontents - très vite ralliés par le parti républicain - ont obtenu ce "scrutin de rappel" permettant de révoquer un gouverneur en dehors de tout calendrier électoral, après avoir recueilli plus de 1,5 million de signatures.

Les électeurs et électrices avaient le choix entre 46 candidats, en grande majorité républicains, parmi lesquels l'Afro-Américain de 69 ans Larry Elder, l'icône transgenre Caitlyn Jenner, célèbre pour son appartenance au clan Kardashian, et une multitude d'autres candidats plus ou moins farfelus.

Le coût du référendum est estimé à près de 280 millions de dollars par les autorités.

Il y a 18 ans, un vote similaire avait permis à Arnold Schwarzenegger de conquérir la Californie en faisant chuter le gouverneur démocrate de l'époque.

ats/gma/iar

Publié Modifié