Publié

Le soleil peut fournir 45% de l'électricité aux Etats-Unis d'ici 2050

L'actuel président des Etats-Unis Joe Biden marchait au milieu des panneaux solaires en 2019 dans le New Hampshire. [Brian Snyder - Reuters]
Le soleil peut fournir 45% de l'électricité aux Etats-Unis d'ici 2050 / Le Journal horaire / 30 sec. / le 9 septembre 2021
L'énergie solaire pourrait à certaines conditions fournir 45% de l'électricité des Etats-Unis d'ici 2050, contre environ 3% en 2020, affirme le gouvernement américain.

L'énergie solaire pourrait ainsi jouer un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique, selon le gouvernement. En 2020, les panneaux photovoltaïques et les centrales solaires thermiques ont produit un peu moins de 80 gigawatts (GW) aux Etats-Unis.

Pour atteindre les ambitions présentées mercredi dans un rapport du ministère de l'énergie, il faudrait quadrupler le déploiement de l'énergie solaire en moins de dix ans: en l'augmentant de 15GW en 2020 à 30 GW chaque année d'ici 2025, puis à 60 GW par an entre 2025 et 2030.

Cela nécessite "des réductions de coûts importantes", "le soutien des politiques publiques" et "une électrification à grande échelle" de l'énergie solaire, a reconnu le ministère. Le réseau électrique, initialement plutôt conçu pour les centrales à charbon, à gaz ou nucléaires, doit notamment fortement évoluer pour s'adapter à l'énergie intermittente du soleil.

Electricité propre en 2035

Le président américain Joe Biden souhaite que l'électricité ne soit plus, dans son ensemble, une source d'émissions polluantes d'ici 2035. Il mise pour ce faire sur les vastes plans d'investissement dans les infrastructures encore en discussion au Congrès. Dans un arsenal de mesures, le chef d'Etat démocrate compte aussi sur l'énergie du vent. Il a donné son impulsion à plusieurs grands projets d'éoliennes en mer.

Mais le rapport diffusé mercredi "met en lumière le fait que l'énergie solaire pourrait produire suffisamment d'électricité pour alimenter toutes les maisons aux Etats-Unis d'ici 2035 et employer dans le même temps jusqu'à 1,5 million de personnes", a commenté la ministre de l'énergie.

afp/br

Publié