Publié

Aux Etats-Unis, les morts par overdose sont au plus haut

La politique de la drogue américaine dans une impasse. L'État de Rhode Island tente l'ouverture de locaux d'injection [RTS]
La politique de la drogue américaine dans une impasse. L'État de Rhode Island tente l'ouverture de locaux d'injection / 19h30 / 3 min. / le 14 août 2021
Plus de 93'000 personnes sont mortes par overdose aux Etats-Unis en 2020, un niveau jamais atteint jusqu'ici. La consommation des opiacés a augmenté pendant la pandémie, selon des statistiques officielles publiées en juillet.

Le nombre de victimes a augmenté de près de 30% par rapport à 2019, d'après un bilan provisoire des Centres de prévention et lutte contre les maladies (CDC).

Près de 70'000 morts sont dues à l'ingestion d'opiacés, et particulièrement au fentanyl, une drogue de synthèse très puissante. Le nombre de décès liés à des stimulants comme la méthamphétamine est aussi en hausse.

Les producteurs de médicaments pointés du doigt

Cette croissance avait débuté dès 2019 mais s'est accélérée pendant la pandémie qui a causé d'importantes difficultés financières, augmenté la solitude et privé de nombreux Américains d'accès aux soins, selon un rapport du Well Being Trust.

>> Les décès par overdose aux USA entre 2015 et 2021:

Les Etats-Unis dénombrent 94'134 morts d'overdose en janvier 2021. [Centres de prévention et lutte contre les maladies (CDC)]Les Etats-Unis dénombrent 94'134 morts d'overdose en janvier 2021. [Centres de prévention et lutte contre les maladies (CDC)]

Depuis 1999, les opiacés ont tué plus d'un demi-million de personnes aux Etats-Unis. Les producteurs de médicaments anti-douleurs à base d'opiacés, comme le laboratoire Purdue, sont accusés d'avoir encouragé, avec des stratégies marketing agressives, la sur-prescription de leurs produits malgré leur nature très addictive.

Devenus dépendants, de nombreux patients ont augmenté leur consommation et se sont finalement tournés vers des drogues illicites comme l'héroïne et le fentanyl. De nombreuses procédures judiciaires sont en cours aux Etats-Unis contre ces producteurs et distributeurs.

Le modèle suisse à l'essai

Face à cette impasse, certains Etats tentent d’adopter des politiques novatrices, avec des locaux d’injection, inspirés du modèle suisse et européen.

Rhode Island sera ainsi le premier Etat du pays à tester des locaux d’injection pour les drogués. Ceux-ci devraient ouvrir leurs portes l'an prochain.

aps avec afp

Publié