Publié

Les cheminots de la Deutsche Bahn annoncent une grève massive de 3 jours

Le trafic ferroviaire sera fortement perturbé pendant trois jours en Allemagne (photo: la gare de Berlin le 10 août 2021). [Carsten Koall - Keystone/DPA]
Les cheminots de la Deutsche Bahn annoncent une grève massive de 3 jours / La Matinale / 1 min. / le 11 août 2021
En Allemagne, le syndicat des conducteurs de trains a appelé mardi à une grève nationale afin de peser sur les négociations salariales avec la direction. Elle s'annonce massivement suivie, devrait durer jusqu'à la fin de la semaine et pourrait avoir un impact en Suisse.

Une "action syndicale globale" est prévue de mercredi à vendredi, a indiqué le chef du syndicat des conducteurs (GDL) Claus Weselsky au cours d'une conférence de presse. La grève devrait être massive, car la motion a été adoptée à 95% lors d'un vote réalisé auprès des 37'000 membres du syndicat.

Alors que beaucoup d'Allemands sont encore en vacances, la Deutsche Bahn, l'opérateur public ferroviaire allemand, précise déjà qu'elle ne pourra pas assurer plus de 25% de ses activités et demande aux usagers d'éviter de se déplacer jusqu'à vendredi.

Hausses salariales insuffisantes

L'échec des négociations salariales sur la prochaine convention collective entre la direction et le syndicat, notamment en ce qui concerne les augmentations de salaires, est à l'origine du mouvement.

La Deutsche Bahn a proposé une hausse de 1,5% des salaires à partir de janvier 2022, puis 1,7% à partir de mars 2023, une proposition jugée "beaucoup trop faible" par le syndicat, qui demande une hausse de 1,4% dès 2021 ainsi qu'un bonus de 600 euros, puis 1,8% en 2022. "Les cheminots en ont assez que les dirigeants s'emplissent les poches de millions et que les petits cheminots soient bernés", a résumé Claus Weselsky.

Attendue depuis plusieurs jours, cette annonce passe mal auprès de la direction de l'entreprise, qui la considère comme une "claque". La Deutsche Bahn a toutefois assuré être "prête à négocier en tout temps et en tout lieu".

Au pire moment

Le mouvement tombe très mal pour l'entreprise, détenue à 100% par l'Etat allemand: en raison de la pandémie, la Deutsche Bahn affichait en effet un déficit de presque 6 milliards d'euros pour 2020, et les récentes inondations vont lui coûter plus d'un milliard.

>> Lire aussi: Les dégâts aux infrastructures estimés à deux milliards en Allemagne

Le dernier grand conflit social au sein de l'entreprise s'était déroulé entre 2014 et 2015. Pendant environ neuf mois, le syndicat GDL avait organisé neuf grèves de plusieurs jours chacune, pour demander une réforme des règles de représentation. En mai 2015, une grève de six jours était devenue la plus longue de l'histoire de l'entreprise.

>> Lire à ce sujet: Une grève historique perturbe fortement le trafic des trains allemands

ats/vic/bm

Publié

La grève aura un impact sur le trafic ferroviaire suisse

Le mouvement de grève de la Deutsche Bahn devrait avoir des conséquences en Suisse. Selon les CFF, des liaisons entre la Suisse et l'Allemagne seront annulées au cours des deux prochains jours, dont les lignes Interlaken-Bâle-Berlin et Bâle-Cologne. De plus, moins de trains circuleront sur la ligne Zurich-Munich, a précisé la porte-parole de l'ex-régie fédérale Ottavia Masserini.

Les trains de nuit au départ de Zurich et de Bâle à destination de Berlin et Hambourg seront aussi annulés. Les CFF recommandent aux passagers qui prévoient de voyager en train de nuit de ne pas se rendre dans les gares. La compagnie ferroviaire est en train d'étudier la possibilité de permettre aux voyageurs de dormir dans les trains de nuit à Zurich et à Bâle, alors même que ceux-ci resteraient en gare.

Ottavia Masserini indique aussi que les liaisons annulées seront remplacées sur la partie suisse du parcours. Les voyageurs concernés pourront utiliser leur billet déjà réservé pour un train de nuit "de manière flexible" jusqu'au vendredi 20 août inclus ou alors l'annuler sans frais. Les réservations de places assises peuvent aussi être échangées gratuitement.