Modifié

Une collision ferroviaire a fait trois morts en République tchèque

La collision s'est produite dans l'ouest de la République tchèque. [Miroslav Chaloupka - CTK Photo/AP/Keystone]
Une collision ferroviaire a fait deux morts en République tchèque / Le Journal horaire / 17 sec. / le 4 août 2021
Trois personnes ont été tuées mercredi matin dans la collision de deux trains près de la ville de Pilsen dans l'ouest de la République tchèque, selon le dernier bilan. La police a fait état également de dizaines de passagers blessés.

"Malheureusement, selon les informations actuelles, une collision ferroviaire (...) fait trois morts et des dizaines de blessés", a indiqué la société responsable du réseau ferroviaire tchèque, Sprava zeleznic, dans un tweet. La police avait dans un premier temps fait état de deux morts, en précisant que l'accident s'était produit peu après 8h du matin dans le village de Milavce.

Selon Sprava zeleznic a ajouté que tous les passagers avaient été évacués des trains. "Après l'enquête sur l'accident par l'Inspection des chemins de fer, les travaux de déblaiement commenceront. Nous prévoyons la reprise des opérations au plus tôt demain matin".

Selon les médias, des étrangers se trouvaient parmi les passagers. L'un des convois impliqués dans la collision appartient à la société allemande Die Länderbahn GmbH, et porte le numéro Ex 351. Il reliait Munich (Allemagne) à Prague. L'autre était un train régional assurant la liaison entre les villes tchèques de Pilsen et Domazlice.

Un signal non respecté

Dans un communiqué, la société allemande a précisé que le trafic du train du côté tchèque "se déroulait sous la responsabilité" des chemins de fer tchèques (CD).

Le ministre tchèque des Transports Karel Havlicek a affirmé que l'Ex 351 n'avait pas respecté le signal et était entré en collision avec le train régional. "La situation est sérieuse", a-t-il ajouté, peu avant de se rendre sur les lieux.

Trois personnes avaient été tuées et des dizaines blessées lors de deux accidents de train en République tchèque en juillet 2020.

afp/oang

Publié Modifié