Modifié

Pass sanitaire obligatoire dès le 6 août en Italie pour les lieux fermés - Le suivi du Covid-19 dans le monde

L'Italie va introduire le 6 août un pass sanitaire obligatoire. Il sera nécessaire pour accéder aux lieux fermés comme les bars et restaurants. La Chine a rejeté jeudi le projet de l'OMS concernant la deuxième phase d'une enquête sur les origines du coronavirus.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4'128'543 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP jeudi à la mi-journée. Plus de 191'917'090 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Après les Etats-Unis (609'862 décès), les pays les plus touchés sont le Brésil avec 545'604 morts et 19'473'954 cas, l'Inde avec 418'987 morts (31'257'720 cas), le Mexique avec 237'207 morts (2'693'495 cas), et le Pérou avec 195'429 morts (2'097'811 cas).

Le variant Delta bientôt majoritaire

Tout comme le variant Alpha (ex-variant anglais) avant lui, qui avait pris le pas sur la forme d'origine du SRAS-Cov-2, l'Organisation mondiale de la santé prévoit que le variant Delta devienne prédominant dans les prochains mois. Très contagieux, il est d'ores et déjà à l'origine de plus des trois quarts des nouveaux cas de Covid dans de nombreux grands pays.

Ce variant, qui a d'abord été détecté en Inde, est désormais présent dans 124 pays et territoires, soit 13 de plus que la semaine dernière, contre 180 (six de plus) pour l'Alpha, mis au jour au Royaume-Uni.

>> La carte des contaminations dans le monde (depuis le début de la pandémie):

>> Cas sur 14 jours pour 100'000 habitants (cliquez sur les régions pour afficher plus d'informations):

L'expérience est idéale sur ordinateur. Sur mobile, ouvrez ce lien pour consulter la carte en plein écran

Source des données: Bureau régional Europe de l'OMS

ITALIE - pass sanitaire obligatoire dès le 6 août

L'Italie va introduire le 6 août un pass sanitaire obligatoire. Il sera nécessaire pour accéder aux lieux fermés comme les bars et restaurants, a décidé jeudi soir le gouvernement dirigé par Mario Draghi.

Outre dans les salles des bars et restaurant, ce pass sera requis pour entrer dans les piscines, les salles de sport, les musées, les cinémas et les théâtres ainsi que les salles de jeux.

Le pass sanitaire sera également exigé pour les événements sportifs, les concerts, les spectacles, les foires et les congrès, particulièrement propices aux rassemblements, sources de contaminations. Les discothèques resteront fermées jusqu'à nouvel ordre, mais ce secteur bénéficiera d'aides publiques.

Le pass sanitaire, baptisé "green pass" dans la péninsule, pourra être délivré dès la première dose de vaccin, mais aussi aux personnes guéries du Covid et à celles qui ont obtenu un test négatif dans les 48 heures précédentes.

Vaccination obligatoire en entreprises?

Par ailleurs, la directrice générale de la Confindustria, Francesca Mariotti, souhaite introduire la vaccination obligatoire pour tous les employés. Le "green pass" doit leur permettre d'accéder à leur lieu de travail, a-t-elle expliqué.

Cette proposition découle du fait que les entrepreneurs craignent que les usines ne se transforment en clusters et que cela entraîne des retards dans la production.

Francesca Mariotti propose ainsi que les réfractaires puissent être transférés, voire suspendus, de même que leur salaire.

Cette proposition a immédiatement provoqué un tollé des syndicats, qui parlent d'une provocation et d'une violation potentielle des données personnelles. Le patronat a réagi en expliquant que cette idée n'était qu'une "hypothèse".

>> Ecouter aussi le sujet de La Matinale:

Le patronat italien demande la vaccination obligatoire des employés. [Riccardo Dalle Luche - Keystone]Riccardo Dalle Luche - Keystone
La proposition de pass sanitaire pour travailler suscite un tollé en Italie / La Matinale / 1 min. / jeudi à 06:00

EUROPE - La moitié des adultes vaccinés

Deux cents millions d'Européens ont été complètement vaccinés contre le Covid-19, soit plus de la moitié de la population adulte, a annoncé la Commission européenne qui a fixé un objectif de 70% d'adultes vaccinés cet été.

Un chiffre qui correspond à "un pourcentage de 54,7% d'adultes" complètement vaccinés, en ayant reçu les deux doses de vaccin nécessaires ou une seule dans le cas de celui de Johnson&Johnson.

"Nous avons 68,4% des adultes dans l'UE qui ont déjà eu leur première dose", a poursuivi la porte-parole, qui s'est réjouie de ces "progrès très tangibles".

FRANCE - Débat parlementaire tendu autour du passeport sanitaire

En France, les députés et les députées débattent depuis mercredi du projet de loi qui doit notamment encadrer l'extension du passeport sanitaire ou l'obligation pour les soignantes et les soignants de se faire vacciner. Dans ce débat houleux, l'opposition ne se désarme pas et a déposé plus d'un millier d'amendements.

L'essentiel de ces amendements veulent instaurer des exceptions à l'extension de l'application du passeport sanitaire voulue par le gouvernement. L'opposition est vive parmi la classe politique, qui dénonce une mesure autoritaire et disproportionnée qui "gâche la vie des Français". Et cette opposition est renforcée par les manifestations d'hostilité d'une partie de la population.

L'exécutif mise sur quatre jours de débats parlementaires, et l'adoption d'un texte d'ici la fin du week-end. Mais cet agenda sera compliqué à tenir, alors que le nombre de contaminations au variant Delta explose actuellement dans le pays.

>> Les explications de la journaliste Ariane Hasler dans Forum:

Le pass sanitaire est obligatoire à partir de mercredi en France. [Artur Widak - AFP]Artur Widak - AFP
La fronde de députés français face à l’extension du pass sanitaire / Forum / 2 min. / jeudi à 18:02

Avec plus de 20'000 cas par jour, soit dix fois plus qu'il y a un mois, les autorités françaises redoutent les conséquences de cette reprise épidémique sur le hôpitaux et les services de réanimation.

Jugé 60% plus transmissible que le variant Alpha, son prédécesseur, le variant Delta cause actuellement une explosion des cas, à tel point que le gouvernement parle de quatrième vague. Sur les sept derniers jours, la France a enregistré en moyenne près de 12'000 nouveaux cas quotidiens (dont 21'000 mercredi), contre moins de 2000 fin juin.

PORTUGAL - Le variant Delta pourrait ruiner l'été touristique

Le secteur touristique du Portugal redoute que le variant Delta ne ruine son été, alors que les autorités ont dû rétablir les restrictions sanitaires et beaucoup de touristes fuient le pays, car des règles particulièrement strictes s’appliquent aux vacanciers depuis deux semaines.

Le gouvernement espère lever les restrictions au plus vite. Mais les hôpitaux de la région ne désemplissent pas. À l'heure actuelle, un seuil a été atteint: 80% des lits sont occupés par des malades du Covid. Et, autre facteur d'inquiétude, ils et elles sont de plus en plus jeunes. De nouvelles annonces sont prévues à la fin du mois.

>> Le reportage à Lisbonne du 19h30:

Le Portugal est frappé de plein fouet par le variant Delta [RTS]
Le Portugal est frappé de plein fouet par le variant Delta / 19h30 / 2 min. / jeudi à 19:30

ESPAGNE - Couvre-feu prolongé en Catalogne

Le couvre-feu décrété à Barcelone et dans une grande partie de la région touristique de Catalogne (nord-est) entre 01h00 et 06h00 du matin a été prolongé d'une semaine pour tenter de freiner l'explosion des contagions, a annoncé la justice espagnole.

Mis en place vendredi dernier, ce couvre-feu, initialement décrété pour sept jours, a été prorogé jusqu'à vendredi prochain en raison de l'aggravation de la situation sanitaire, toujours hors de contrôle dans la région, avec un taux d'incidence de plus de 1239 cas pour 100'000 habitants sur les 14 derniers jours.

CHINE - Proposition d'investigation rejetée

La Chine a rejeté la proposition de l'OMS de poursuivre l'enquête sur l'origine de la pandémie dans le pays asiatique, où les premiers malades au monde du Covid ont été identifiés fin 2019.

Le chef de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a demandé la semaine dernière un audit des laboratoires dans les régions où les premiers cas de coronavirus ont été identifiés.

Le vice-ministre chinois de la Santé, Zeng Yixin, s'est dit "extrêmement surpris" par cette proposition, estimant que c'était un "manque de respect pour le bon sens et une arrogance envers la science".

ALLEMAGNE - Angela Merkel inquiète

Angela Merkel s'est dite inquiète de la dynamique "exponentielle" des nouvelles infections au Covid-19 en Allemagne, notamment en raison de la progression du variant Delta, exhortant la population à se faire vacciner.

"Nous avons une croissance exponentielle" du nombre de nouveaux cas de coronavirus et "je trouve cette dynamique inquiétante", a déclaré la chancelière.

Depuis mi-juillet, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 quotidien dépasse en moyenne le millier. Jeudi, 1890 cas ont été recensés en 24 heures par l'Institut de veille sanitaire Robert Koch.

GRANDE-BRETAGNE - Au bord de la paralysie

Supermarchés, transports et même police... L'épidémie de cas contacts menace de paralyser l'activité du Royaume-Uni, après l'abandon de presque toute les restrictions en pleine explosion des contaminations et la pression monte sur le gouvernement pour assouplir les règles d'isolement.

C'est une épidémie dans la pandémie, baptisée "pingdemic", jeu de mot entre "ping" (recevoir une notification de l'application de traçage) et "epidemic". Alors que le nombre de cas positifs grimpent en flèchent depuis plusieurs semaines, flirtant avec les 50'000 quotidiens, des centaines de milliers de cas contacts sont contraints de s'isoler durant dix jours, handicapant l'économie, des transports à la distribution alimentaire.

ISRAEL - Vers un retour du "pass sanitaire"

Le cabinet ministériel chargé de la lutte anticoronavirus en Israël a proposé un retour au pass sanitaire pour les événements rassemblant plus de 100 personnes, un projet qui doit encore être entériné par le gouvernement dans le pays où les cas augmentent.

Mis en place à l'hiver afin notamment d'inciter la population à se faire vacciner, le pass sanitaire, appelé "badge vert" en Israël, avait été écarté début juin à la faveur d'une campagne intense de vaccination ayant permis de réduire drastiquement le nombre de cas et d'hospitalisations liés au Covid-19.

Mais l'Etat hebreu a enregistré ces dernières semaines une hausse des contaminations, avec plus de 1000 nouveaux cas par jour.

Selon ce plan, seules les personnes complètement vaccinées, guéries du Covid-19 ou présentant un test PCR négatif seront autorisées à entrer dans un lieu accueillant plus de 100 personnes, intérieur ou extérieur.

Les lieux culturels et sportifs, les restaurants, les salles de sport, les attractions touristiques et lieux de culte sont concernés. Pour les événements et lieux de moins de 100 personnes, aucune nouvelle restriction ne sera imposée pour le moment, a précisé le cabinet dans un communiqué.

CUBA - "Hausse dramatique" des cas

Cuba connaît une "augmentation dramatique" des cas de Covid-19 dans plusieurs de ses provinces où circule notamment le variant Delta, a indiqué mercredi l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

La situation est "particulièrement aiguë" dans la région touristique de Matanzas. Plus de 43'000 cas ont été enregistrés sur une semaine, ce qui représente une hausse de 21% par rapport à la semaine précédente.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié