Modifié

Journée de deuil national en Belgique après les inondations meurtrières

Journée de deuil en Belgique suite aux inondations. [Virginia Mayo - EPA/Keystone]
Journée de deuil national en Belgique après les inondations / Le 12h30 / 1 min. / le 20 juillet 2021
La Belgique et son roi ému aux larmes se sont recueillis mardi en hommage aux victimes des inondations des 14 et 15 juillet. Le bilan a atteint les 200 morts, surtout recensés en Allemagne où la chancelière Angela Merkel a déploré un désastre "inimaginable".

En Belgique, où l'est du pays et la région de Liège ont été particulièrement frappés, un "deuil national" a été décrété pour une journée, un hommage inédit depuis les attentats djihadistes de mars 2016 à Bruxelles.

Les drapeaux étaient en berne sur les bâtiments officiels. Une minute de silence a été respectée dans tout le pays un peu après 12h00 locales après que les sirènes ont retenti dans de nombreuses casernes de pompiers.

L'hommage intervient à la veille de la fête nationale du 21 juillet, dont les célébrations ont été en partie annulées dans tout le pays, y compris à Bruxelles.

Mardi à la mi-journée, le roi Philippe et la reine Mathilde se sont recueillis à Verviers (est), une des communes les plus durement touchées, en présence du Premier ministre Alexander De Croo et de responsables politiques wallons.Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont recueillis à la caserne de pompiers de Verviers. [Eric Lalmand, Pool Photo via AP - Keystone]Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont recueillis à la caserne de pompiers de Verviers. [Eric Lalmand, Pool Photo via AP - Keystone]

Le souverain a essuyé une larme pendant cette minute de silence. Son émotion était palpable lorsqu'en compagnie de la reine, ils ont parlé avec une femme enceinte qui a raconté en pleurs avoir vu des corps emportés par les flots.

D'après un bilan encore provisoire, les fortes crues dues à des pluies diluviennes, qui ont englouti des dizaines de maisons, ont coûté la vie à 31 personnes en Belgique.

Septante autres étaient "toujours portées disparues ou injoignables", selon le centre de crise.

Visite d'Angela Merkel

"Il s'agit d'une inondation, qui dépasse déjà notre imagination quand on en voit les effets", a affirmé Angela Merkel, venue soutenir des sinistrés et des secouristes à Bad Münstereifel (Rhénanie du Nord-Westphalie).Angela Merkel s'est rendue mardi à Bad Münstereifel, cité médiévale dévastée par les inondations. [DPA/Oliver Berg - Keystone]Angela Merkel s'est rendue mardi à Bad Münstereifel, cité médiévale dévastée par les inondations. [DPA/Oliver Berg - Keystone]

La reconstruction sera "un travail de longue haleine [...] Nous ne vous oublierons pas de sitôt", a ajouté la chancelière après avoir arpenté les rues boueuses de cette cité médiévale.

Mardi, les autorités allemandes ont annoncé un nouveau bilan de 169 morts.

>> Le reportage en Allemagne du 19h30:

En Allemagne, après les inondations, l'heure est aux questions: les alertes n'auraient pas fonctionné correctement [RTS]
En Allemagne, après les inondations, l'heure est aux questions: les alertes n'auraient pas fonctionné correctement / 19h30 / 1 min. / le 20 juillet 2021

Solidarité

La Commission européenne est "aux côtés des populations pour reconstruire leurs vies et leurs maisons", a tweeté sa présidente Ursula von der Leyen, après la minute de silence à Bruxelles. Le président du Conseil européen, le Belge Charles Michel, s'est réuni avec les ambassadeurs des pays membres pour cet hommage.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a aussi exprimé sa solidarité, alors qu'il rencontrait mardi les commissaires européens Hahn et Borrel à Bruxelles. "En ce jour de deuil national en Belgique, je m’associe à la douleur qui frappe votre pays. Mes pensées vont aux victimes, à leurs familles et à tous ceux touchés par les terribles inondations. Je suis impressionné par l’élan de solidarité des citoyens, secouristes et autorités", a-t-il écrit sur Twitter.

agences/lan

Publié Modifié