Modifié

Un nouveau Premier ministre va diriger Haïti, sans président pour l'instant

Le drapeau d'Haïti en berne après l'assassinat du président Jovenel Moïse, à Port-au-Prince le 18  juillet 2021. [Orlando Barria - EPA/Keystone]
Un nouveau Premier ministre va diriger Haïti, sans président pour l'instant / Le Journal horaire / 20 sec. / le 19 juillet 2021
Un nouveau gouvernement sera formé mardi en Haïti, avec à sa tête le Premier ministre Ariel Henry, qui avait été nommé par le président Jovenel Moïse juste avant son assassinat, a annoncé à l'AFP un responsable proche de l'exécutif.

Dans ce nouveau gouvernement confronté à de multiples défis, étant donné l'ampleur de la crise institutionnelle et sécuritaire actuelle, le Premier ministre par intérim, Claude Joseph, reprendra son poste de ministre des Affaires étrangères, a précisé cette source lundi.

Cette annonce semble mettre un terme au bras de fer qui opposait Claude Joseph et Ariel Henry, en concurrence pour assumer la direction de l'exécutif haïtien.

>> Lire: Une lutte de pouvoir se profile en Haïti après l'assassinat de son président

Elections régionales

"Depuis plusieurs jours, Claude Joseph et Ariel Henry ont multiplié des rencontres de travail qui aboutiront à la formation d'un gouvernement inclusif avec Ariel Henry comme Premier ministre et Claude Joseph, ministre des Affaires étrangères", a déclaré le responsable.

"Il n'y aura pas de président de la République. Ce nouveau gouvernement aura pour mission d'organiser les élections générales le plus vite possible", a-t-il ajouté.

La balance a finalement penché en faveur de Ariel Henry, qui a bénéficié durant le week-end du soutien d'un groupe d'ambassadeurs représentant les pays suivants: Allemagne, Brésil, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Union européenne, ainsi que le représentant spécial de l'Organisation des Etats Américains (OEA) et la représentante spéciale du secrétaire général des Nation unies.

Funérailles vendredi

Dans un communiqué samedi, ce "Core Group" a appelé "à la formation d'un gouvernement consensuel et inclusif".

Les funérailles de Jovenel Moïse, abattu à l'âge de 53 ans le 7 juillet par un commando armé, auront lieu vendredi. Blessée dans l'attaque nocturne, son épouse Martine Moïse est rentrée samedi à Port-au-Prince, après avoir été soignée dans un hôpital de Miami.

>> Lire aussi: Un ex-fonctionnaire haïtien a donné l'ordre direct de tuer Jovenel Moïse

afp/kkub

Publié Modifié