Modifié

Vacances en France: qu'implique la nouvelle loi sanitaire anti-Covid pour les touristes suisses?

Le pass sanitaire doit être présenté pour entrer au musée du Louvre. [Sarah Meyssonnier - Reuters]
Le pass sanitaire doit être présenté pour entrer au musée du Louvre. [Sarah Meyssonnier - Reuters]
Entrée en France, pass sanitaire et tests Covid: pour lutter contre la reprise de la pandémie, la France instaure de nouvelles mesures, résumées dans une loi votée dimanche soir par le Parlement. A quel point les Suissesses et les Suisses sont-ils touchés pour leurs vacances d'été? Eléments de réponse.

Au lendemain d'une nouvelle journée de mobilisation de ses opposants, le pass sanitaire anti-Covid a été adopté définitivement dimanche soir en France. Députés et sénateurs sont parvenus à un accord de principe sur ce texte controversé. Qu'implique-t-il pour les touristes suisses? Voici quelques éléments à prendre en compte au moment de planifier son voyage.

>> Lire aussi: Le Parlement français adopte définitivement la loi d'application du "pass sanitaire"

Contrôles aux frontières renforcés

Dans une allocution le 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé un renforcement du contrôle aux frontières, principalement en provenances des pays à risque, dont ne fait pas partie la Suisse pour le moment. Mais les exigences actuelles pour entrer en France depuis la Suisse restent plus que jamais nécessaires.

Pour rappel, les Suissesses et Suisses âgés de 12 ans et plus qui veulent entrer dans l'Hexagone doivent présenter soit une preuve de vaccination complète (sept jours* après la deuxième dose d'un vaccin de Moderna ou Pfizer/Biontech ou sept jours après la première dose chez les personnes guéries du Covid), soit un test PCR ou antigénique de moins de 72h.

Il est également indispensable de remplir un engagement sur l'honneur précisant ne pas avoir de symptôme et ne pas avoir été en contact avec une personne infectée. Le modèle est disponible en téléchargement sur ce lien du site du ministère de l'Intérieur.

Pass sanitaire pour la culture et les restaurants

Un scan du certificat Covid. [Valentin Flauraud - Keystone]Un scan du certificat Covid. [Valentin Flauraud - Keystone]Le 21 juillet, le pass sanitaire français a été élargi aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Concrètement, pour toutes les personnes de plus de 18 ans, il faut avoir été vacciné ou avoir un test négatif récent pour accéder à un spectacle, un parc d'attraction, un concert, un festival, un cinéma ou un théâtre.

>> Lire: Le pass sanitaire obligatoire entre en vigueur en France - Le suivi du Covid-19 dans le monde

Début août, le pass sanitaire s'appliquera dans les cafés, les restaurants (y compris les terrasses, mais pas pour la vente à l'emporter), les hôpitaux, les maisons de retraite, établissements médico-sociaux, mais aussi dans les avions, trains et cars pour les longs trajets. A noter que les hôtes des campings, des clubs de vacances et des hôtels n'ont pas besoin de pass sanitaire pour s'y loger, mais devront le présenter pour entrer dans l’espace de restauration. Quant aux centres commerciaux, seuls ceux de plus de 20'000 mètres carrés devraient être concernés, et seulement sur décision préfectorale selon la situation locale.

L'extension du pass sanitaire ne pourra pas être mise en place avant le 5 août. En effet, le Conseil constitutionnel, saisi pour vérifier la légalité de la loi, rendra sa décision ce jour-là. Cette étape est indispensable avant la promulgation de la loi.

A noter que le pass sanitaire ne s'appliquera qu'à partir du 30 septembre pour les jeunes de 12 à 17 ans.

Depuis début juillet, le certificat Covid suisse est reconnu par l'Union européenne et les personnes vaccinées ou testées dans notre pays pourront donc l'utiliser à l'entrée des établissements concernés. Il s'agira de présenter un QR code, via l'application numérique (sur un écran de smartphone non fissuré) ou en version imprimée (sur une feuille dont le QR code n'est pas plié), qui sera ensuite scanné par le personnel. Attention, un document d'identité pourrait être exigé et il est recommandé de garder sa carte d'identité ou son passeport avec soi.

Tests PCR et antigéniques payants

Pour les touristes non-vaccinés, il est possible de réaliser des tests PCR ou antigéniques sur son lieu de vacances afin d'obtenir un pass provisoire de 48h (pour les activités) ou 72h (pour passer les frontières). Ces tests sont désormais payants pour les personnes ne résidant pas en France. Selon le site de l'administration française, ils coûtent 43,89 euros (47,60 francs) pour un test PCR et 25 euros (27,10 francs) pour un test antigénique.

Les tests sont gratuits sur prescription médicale ou en étant identifié comme cas contact. Il s'agit alors de présenter une carte européenne d'assurance maladie (qui se trouve normalement au verso de la carte d'assurance suisse).

Des touristes masqués en France. [Martin Bertrand / Hans Lucas - AFP]Des touristes masqués en France. [Martin Bertrand / Hans Lucas - AFP]Le site Sante.fr regroupe les différents lieux de dépistage par département et zone géographique. Ils peuvent être filtrés par type de tests (PCR, antigéniques, salivaires) et précisent les modalités d'accès. Les résultats des tests PCR sont généralement connus sous 24 heures et les tests antigéniques sous 30 minutes.

Les modalités pour récupérer les certificats obtenus par un test PCR sont à discuter avec le personnel du lieu de dépistage, puisque les touristes étrangers n'ont pas accès au portail SI-DEP réservé aux assurées et assurés français. En revanche, les certificats des tests antigéniques peuvent être remis en mains propres quelques dizaines de minutes après le test, ce qui les rend donc plus simples. Attention, en cas de résultat positif, la personne devra fournir une liste de cas contact et s'isoler pendant 10 jours.

Etat d'urgence sanitaire et zones à risque

A l'heure actuelle, aucune région de France métropolitaine n'est placé en zone rouge, ni par l'OFSP, ni par les autorités françaises.

Toutefois, Emmanuel Macron a annoncé dans son allocution du 12 juillet que dans tout département qui dépasse un taux d'incidence de 200 et voit les hospitalisations augmenter, "des mesures de freinage peuvent être prises par les préfets". Les touristes suisses peuvent se renseigner sur les différents indicateurs par département sur la page internet du gouvernement français qui recense toutes les données.

Les mesures peuvent par exemple impliquer un couvre-feu, l'interdiction de consommer de l'alcool sur la voie publique ou, principalement, l'obligation du port du masque à l'extérieur. Les touristes sont invités à consulter les sites internet des départements concernés pour davantage de précisions.

Victorien Kissling

>> La carte de la situation en France:

Publié Modifié