Modifié

Le variant Delta inquiète à la veille de la finale de l'Euro à Londres - Le suivi du Covid-19 dans le monde

Propagation du variant delta: Malte ferme ses frontières aux personnes non vaccinées [RTS]
Propagation du variant delta: Malte ferme ses frontières aux personnes non vaccinées / 19h30 / 2 min. / le 10 juillet 2021
le variant Delta, très contagieux, continue de prendre de l'ampleur dans le monde et suscite des craintes à la veille de la finale de l'Euro-2020 à Londres, où quelque 65'000 supporters de football sont attendus dimanche dans le stade de Wembley.

La pandémie de Covid-19 a fait plus de 4'013'756 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP vendredi à la mi-journée. Plus de 185'508'430 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 606'476 décès devant le Brésil avec 530'179 morts, l'Inde avec 405'939 morts, le Mexique avec 234'458 morts et le Pérou avec 193'909 morts.

>> La carte des contaminations dans le monde (depuis le début de la pandémie):

L'Europe totalisait vendredi 1'177'755 décès (55'231'102 cas)

La Hongrie est le pays européen qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 311 décès pour 100'000 habitants, suivi par la Bosnie (295), la République tchèque (283) et la Macédoine du Nord (263).

ROYAUME-UNI - Inquiétudes à la veille de la finale de l'Euro à Londres

Alors que près près de 30'000 nouveaux cas par jour ont été enregistrés la semaine dernière au Royaume-Uni, on craint les scènes de liesse à l'intérieur et à l'extérieur du stade à Londres.  [Thanassis Stavrakis - Keystone]Alors que près près de 30'000 nouveaux cas par jour ont été enregistrés la semaine dernière au Royaume-Uni, on craint les scènes de liesse à l'intérieur et à l'extérieur du stade à Londres. [Thanassis Stavrakis - Keystone]Alors que le contagieux variant Delta du coronavirus continue de contrecarrer la reprise des activités dans le monde entier, la perspective d'un rassemblement de 65'000 supporters de football dans le stade de Wembley à Londres dimanche soir pour la finale entre l'Angleterre et l'Italie suscite de vives inquiétudes.

Et encore davantage les festivités de la "troisième mi-temps", hors du stade, dans un pays où la quasi totalité des restrictions ont été levées mais que le variant Delta n'épargne pas, loin de là (près de 30'000 nouveaux cas par jour au Royaume-Uni sur la semaine écoulée).

Selon les résultats provisoires d'une étude de l'Imperial College London et d'Ipsos Mori publiés jeudi, les hommes ont été pour la première fois plus nombreux que les femmes à être testés positifs en Angleterre. Ses auteurs ont évoqué comme possible explication les rassemblements pour regarder les matches de l'Euro.

PAYS-BAS - La fermeture des boîtes de nuit à nouveau exigée

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé une série de mesures pour contrer une flambée de contaminations dans son pays, dont la fermeture des boîtes de nuit.

Les infections ont été multipliées par sept en une semaine aux Pays-Bas et vendredi, 7000 nouveaux cas ont été recensés, a déclaré Mark Rutte, forçant le gouvernement à revenir sur l'allègement des restrictions sanitaires en ordonnant à nouveau la fermeture de toutes les boîtes de nuit et la fermeture des restaurants à minuit.

Les mesures entreront en vigueur samedi matin et dureront au moins jusqu'au 13 août. Ces nouvelles mesures sanitaires n'incluent pas de confinement ou de couvre-feu comme ce fut le cas il y a quelques mois, ni le port obligatoire du masque en intérieur.

FRANCE - L'Académie de médecine pour la vaccination obligatoire à partir de 12 ans

L'Académie nationale de médecine et l'Académie nationale de pharmacie préconisent l'obligation de vaccination en France à partir de 12 ans pour endiguer l'épidémie de Covid-19, "un impératif éthique" pour parvenir à l'immunité collective.

Les institutions estiment que "le principe d’une vaccination fondée sur le volontariat révèle aujourd’hui ses limites, ce qui compromet l’accès au niveau d’immunité collective indispensable pour éviter une recrudescence épidémique au 4ème trimestre".

A leurs yeux, "la vaccination n’est pas seulement un geste civique, c’est un impératif éthique".

Un débat sur l'obligation vaccinale s'est fait jour en France, où la propagation du variant Delta, comme dans plusieurs pays européens, laisse craindre une quatrième vague épidémique. Emmanuel Macron doit s'exprimer sur le sujet lundi à 20h00, à la suite notamment d'un conseil de défense sanitaire consacré à la reprise épidémique en France. Le gouvernement a évoqué l'hypothèse d'une loi imposant l'obligation vaccinale au personnel médical.

LETTONIE - Vaccination obligatoire dans l'armée

Alors que la question d'obliger la vaccination, du moins dans certains domaines comme la santé, agite plusieurs pays européens, le commandement de l'armée lettonne a ordonné vendredi que tous les militaires de carrière soient vaccinés contre le Covid-19 avant août prochain, sous peine de perdre leur emploi.

Environ 95% des 6500 soldats de carrière de ce petit pays balte membre de l'Otan ont déjà reçu au moins une dose d'un vaccin et 87% une deuxième, a ajouté l'officier, affirmant que l'armée lettonne n'avait au total enregistré dans ses rangs que deux cas de contamination.

Le Parlement letton débat actuellement de la possibilité pour les employeurs de licencier les membres du leur personnel qui refusent d'être vaccinés contre le Covid-19, sans pour autant être parvenu à rassembler une majorité à ce sujet.

ESPAGNE - Retour des restrictions en Catalogne dès ce samedi

Face à la hausse "exponentielle" des cas de Covid-19 enregistrée depuis plusieurs jours, principalement chez les jeunes, la Catalogne réimpose des restrictions dès ce samedi.

"La situation épidémiologique en Catalogne est extrêmement compliquée", a expliqué Patricia Plaja, porte-parole du gouvernement catalan, car "le nombre des cas croît à un rythme exponentiel, très supérieur à ce que nous pouvons tolérer".

Conséquences: les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes vont devoir garder portes closes et il faudra présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné, pour participer à des évènements en plein air réunissant plus de 500 personnes.

>> Les précisions du 19h30:

Marie Bolinches: "En Espagne, la cinquième vague concerne avant tout les jeunes, qui ont décidé de ne pas se faire vacciner" [RTS]
Marie Bolinches: "En Espagne, la cinquième vague concerne avant tout les jeunes, qui ont décidé de ne pas se faire vacciner" / 19h30 / 1 min. / le 10 juillet 2021

RUSSIE - Nouveau record de décès quotidiens

La Russie a annoncé samedi avoir enregistré un nouveau record de décès quotidiens dus au coronavirus, le cinquième depuis le début du mois, le pays étant frappé de plein fouet par le variant Delta.

Sur les dernières 24 heures, 752 personnes ont perdu la vie, dépassant le précédent record de 737 établi mardi. Le pays a également enregistré 25'082 nouvelles contaminations.

La lutte contre la pandémie en Russie est rendue compliquée par une campagne de vaccination poussive, sur fond de méfiance de la population et malgré les mesures de plus en plus injonctives des autorités.

Moscou, ville la plus touchée du pays, a réintroduit ces dernières semaines des mesures de restrictions telles que le retour du télétravail obligatoire pour une partie des employés, la vaccination obligatoire des salariés du secteur des services ou encore la création d'un passe sanitaire pour aller au restaurant. Un confinement général, comme au printemps 2020, n'est toutefois pas envisagé pour le moment.

ALGERIE - Le nouveau premier ministre algérien testé positif

Le nouveau premier ministre algérien Aïmene Benabderrahmane s'est placé samedi en isolement pour sept jours après avoir été testé positif au Covid-19, ont annoncé ses services samedi soir.

L'Algérie fait actuellement face à une troisième vague de la pandémie. La barre des 500 cas par jour (en moyenne sur 7 jours) a de nouveau été franchie. Le nombre de décès avoisine les 10 par jour.

BRESIL - Le seuil des 19 millions de cas dépassé

Alors que le variant Delta se propage rapidement, et notamment dans l'Etat de Sao Paulo, le plus peuplé du pays, le Brésil a enregistré sur une journée 57'737 cas confirmés de contamination au coronavirus, selon les données communiquées par le ministère de la Santé, ce qui porte le nombre total d'infections dans le pays à plus de 19 millions depuis le début de l'épidémie.

Par ailleurs, 1509 décès supplémentaires liés au Covid-19 ont été recensés en vingt-quatre heures, pour un bilan qui s'établit désormais à 531'688 morts.

>> Ecouter aussi le sujet du 12h30 sur les initiatives positives provoquées par le Covid au Brésil:

Un patient attend une aide médicale à l'intérieur d'une ambulance, à l'extérieur de l'hôpital Boa Viagem. Brésil, le 20 mars 2021. [Genival Paparazzi - Keystone/epa]Genival Paparazzi - Keystone/epa
Comment la pandémie a influencé positivement nos vies (ép. 4): le Brésil / Le 12h30 / 3 min. / le 8 juillet 2021

ARGENTINE - Restrictions prolongées

Le gouvernement argentin a prolongé des restrictions sanitaires jusqu'au 6 août pour tenter d'endiguer la propagation du coronavirus. Le pays de 45 millions d'habitants a recensé 4,6 millions de cas de contamination, dont plus de 98'000 décès. Il est l'un des plus affectés par la pandémie d'Amérique.

La fermeture des frontières est maintenue, mais le nombre d'Argentins et de résidents autorisés à entrer dans le pays a été augmenté. Les groupes de touristes sont interdits tout comme les rassemblements de plus de dix personnes.

En revanche, la quasi-totalité des activités industrielles, commerciales et de l'enseignement est autorisée, y compris à Buenos Aires.

A noter que l'Argentine a acheté 28 millions de doses de vaccins auprès de plusieurs laboratoires. A ce stade, près de 5 millions de personnes ont reçu les deux doses nécessaires.

COREE DU SUD - Contaminations au plus haut pour le 3e jour d'affilée

La Corée du Sud a fait état samedi de 1378 nouvelles contaminations, un record pour le troisième jour d'affilée dans un pays qui s'apprête à imposer à Séoul les restrictions les plus draconiennes que la capitale ait connues depuis le début de la pandémie.

La Corée du Sud a longtemps été érigée en modèle de gestion de la pandémie, du fait de la discipline de la population qui a d'elle-même observé très scrupuleusement les consignes de distanciation sociale. Mais la vaccination ne progresse qu'à un rythme très lent en raison d'une pénurie de doses.

Plus de 1000 nouvelles contaminations ont été recensées à Séoul et ses environs, une zone où vit près de la moitié de la population nationale.

De nouvelles restrictions doivent entrer en vigueur lundi pour deux semaines. Il sera interdit de se rassembler à plus de deux après 18H00 et les écoles seront fermées, de même que les bars et les discothèques. Cafés et restaurants ne pourront opérer à pleine capacité et seule la vente à emporter sera autorisée après 22H00.

JAPON - Pas de spectateurs aux JO en raison de l'état d'urgence

Les Jeux olympiques de Tokyo se dérouleront sans spectateurs, a annoncé jeudi le gouvernement japonais, les organisateurs s'étant résolus à cette décision en raison de l'état d'urgence sanitaire instauré dans la capitale du Japon face à la reprise de l'épidémie de Covid-19.

L'annonce, largement attendue et espérée par une grande partie de la population et des experts médicaux de l'archipel, a été faite à la suite d'une réunion entre le gouvernement japonais, le comité d'organisation et des représentants du mouvement olympique et paralympique.

Les explications de La Matinale:

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga (gauche) à Tokyo le 17.06.2021. [Issei Kato - Pool/EPA/Keystone]Issei Kato - Pool/EPA/Keystone
Le gouvernement japonais est contraint de rétablir l’état d’urgence en raison d’une nouvelle flambée épidémique / La Matinale / 1 min. / le 8 juillet 2021

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié

L'UE dispose de suffisamment de doses pour vacciner 70% de sa population adulte

L'Union européenne a atteint son objectif de disposer de suffisamment de doses pour vacciner 70% de sa population adulte, a annoncé samedi la présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

La responsabilité d'administrer les doses revient aux gouvernements des 27 Etats-membres, et certains avancent plus vite que d'autres, mais selon Ursual von der Leyen "l'UE a tenu sa promesse".