Modifié

L'Italie et l'Allemagne ont rapatrié leurs derniers soldats d'Afghanistan

L'Allemagne a annoncé mardi avoir rapatrié ses derniers soldats dans le cadre du retrait accéléré des contingents de l'OTAN en Afghanistan. [MICHAEL KAPPELER - AFP]
L'Italie et l'Allemagne ont rapatrié leurs derniers soldats d'Afghanistan / Le Journal horaire / 17 sec. / le 30 juin 2021
L'Italie, l'une des puissances occidentales les plus engagées en Afghanistan, a annoncé mercredi avoir rapatrié ses derniers soldats dans le cadre du retrait accéléré des contingents de l'OTAN. L'Allemagne a également annoncé mardi que toutes ses troupes avaient quitté le pays.

"Dans la soirée d'hier (mardi) s'est officiellement conclue la mission italienne en Afghanistan", a indiqué le ministre de la Défense dans un communiqué. "Pour autant l'engagement de la communauté internationale, à commencer par l'Italie, pour l'Afghanistan ne s'arrête pas ici. Il continuera sous d'autres formes, du renforcement de la coopération au développement et au soutien aux institutions républicaines afghanes", a-t-il ajouté.

Le dernier contingent italien, constitué de quelques dizaines de militaires, a quitté Hérat (ouest de l'Afghanistan) et est arrivé à l'aéroport de Pise (ouest de l'Italie). Selon le ministère, 723 soldats italiens ont été blessés et 53 ont perdu la vie, sur un total de 50'000 militaires déployés ces vingt dernières années en Afghanistan.

L'Italie a par ailleurs commencé à accueillir sur son territoire des collaborateurs civils afghans des forces italiennes. Le 14 juin, 82 personnes, majoritairement des interprètes et leurs familles, sont arrivées à l'aéroport Fiumicino de Rome. L'armée italienne a déjà identifié 270 Afghans éligibles et étudie le dossier de 400 autres.

>> Relire: Les Afghans qui ont aidé les armées occidentales sont abandonnés à leur sort

Retrait des soldats allemands

De son côté, l'Allemagne a aussi achevé le retrait de ses troupes d'Afghanistan, commencé en mai, a annoncé mardi le ministère allemand de la Défense. "Après presque 20 ans de déploiement, les derniers soldats de notre Bundeswehr ont quitté l'Afghanistan. Ils sont maintenant sur le chemin du retour", a expliqué la ministre de la Défense dans un communiqué.

Les derniers soldats ont été transportés par quatre avions militaires depuis le camp de campagne de Marmal à Mazâr-e Charîf. Il s'agissait de deux avions de transport allemands A400 M et de deux avions américains C17.

"Un chapitre historique s'achève, un déploiement intensif qui a mis la Bundeswehr au défi et l'a façonnée, au cours duquel la Bundeswehr a fait ses preuves au combat. Une mission au cours de laquelle des membres de nos forces armées ont été blessés dans leur corps et dans leur âme, au cours de laquelle des personnes ont perdu la vie, au cours de laquelle nous avons dû pleurer ceux qui sont tombés", a-t-elle ajouté.

Selon la Bundeswehr, 59 soldats allemands ont été tués au cours de l'opération militaire débutée en 2001.

>> Réécouter l'interview de Gilles Dorronsoro, grand spécialiste de l'Afghanistan et professeur de science politique à l'Université Paris I, dans Tout un monde:

La situation en Afghanistan au coeur des discussions de l'OTAN. [GHULAMULLAH HABIBI - EPA]GHULAMULLAH HABIBI - EPA
Retrait des Américains et de l'OTAN d'Afghanistan: interview de Gilles Dorronsoro / Tout un monde / 16 min. / le 15 avril 2021

Jusqu'à 9590 militaires engagés

L'Italie, les Etats-Unis, la Turquie, le Royaume-Uni et l'Allemagne étaient les pays les plus engagés au sein de la mission "Resolute Support". Ces pays ont déployé 6000 des 9592 militaires engagés par 36 pays membres de l'OTAN et partenaires de l'alliance dans l'opération.

"Resolute Support" était une mission de formation des forces afghanes afin de leur permettre d'assurer la sécurité de leur pays après le départ des forces étrangères.

Les Etats-Unis, en tant que principal contributeur de troupes, s'étaient initialement engagés à se retirer avant le 11 septembre, date du 20e anniversaire des attentats terroristes perpétrés par l'organisation islamiste Al-Qaïda aux Etats-Unis.

>> Relire aussi: Joe Biden retirera toutes les troupes américaines en Afghanistan d'ici le 11 septembre

Ils ont ainsi fait pression pour un retrait des troupes internationales avant le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine. D'autres contingents moins importants, comme ceux de l'Espagne, l'Estonie, du Danemark, ont déjà quitté le pays.

>> Revoir le sujet de Géopolitis "20 ans en Afghanistan, la plus longue guerre des Etats-Unis":

20 ans en Afghanistan, la plus longue guerre des États-Unis [RTS]
20 ans en Afghanistan, la plus longue guerre des États-Unis / Geopolitis / 3 min. / le 16 mai 2021

ats/vajo

Publié Modifié