Modifié

Le variant Delta fait flamber le nombre de cas à Moscou – Le suivi du Covid-19 dans le monde

COVID-19: La Russie face à une nouvelle vague de contaminations à cause du variant Delta [RTS]
COVID-19: La Russie face à une nouvelle vague de contaminations à cause du variant Delta / 19h30 / 1 min. / le 19 juin 2021
La capitale russe est confrontée à une flambée record du Covid-19 due au variant Delta, a déclaré vendredi le maire de Moscou, qui a annoncé des restrictions mais qui se garde encore d'ordonner des mesures de confinement strictes. Près de 90% des nouveaux cas sont dus à ce variant, a-t-il précisé.

La pandémie de SRAS-CoV-2 a fait au moins 3'844'390 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP vendredi à la mi-journée. Plus de 177'353'000 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Après les Etats-Unis avec 600'934 décès, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 496'004 morts, l'Inde avec 383'490 morts, le Mexique avec 230'792 morts et le Pérou avec 189.757.

Le Pérou est aussi le pays qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 574 décès pour 100'000 personnes.

>> La carte des contaminations dans le monde (depuis le début de la pandémie):

>> L'incidence du Covid-19 en Europe:

>> Cas sur 14 jours pour 100'000 habitants (cliquez sur les régions pour afficher plus d'informations):

L'expérience est idéale sur ordinateur. Sur mobile, ouvrez ce lien pour consulter la carte en plein écran

Source des données: Bureau régional Europe de l'OMS

RUSSIE – Flambée record de cas à Moscou

Moscou enregistre un nouveau record de cas de contaminations par le coronavirus samedi pour le deuxième jour consécutif, avec 9120 infections en 24 heures, selon les chiffres du gouvernement. Vendredi déjà, la capitale enregistrait 9056 nouveaux cas, contre environ 3000 cas quotidiens il y a deux semaines.

Cette flambée est due selon les autorités au variant Delta, apparu en Inde: il menace de submerger les hôpitaux de la capitale. Vendredi, le maire de Moscou Sergueï Sobianine a affirmé que près de 90% des malades étaient infectés par le variant Delta.

Face à cette situation, l'adjointe au maire, Anastasia Rakova, a annoncé dans un communiqué que la ville allait faire passer le nombre de lits d'hôpitaux destinés aux patients du Covid de 17'000 à 24'000 au cours des deux prochaines semaines. Epicentre de la pandémie en Russie, la capitale de 12 à 13 millions d'âmes recensait samedi plus de la moitié du nombre de cas dans le pays.

>> Regarder le sujet du 12h45:

Covid-19 : le variant Delta se propage peu à peu en Russie [RTS]
Covid-19 : le variant Delta se propage peu à peu en Russie / 12h45 / 1 min. / le 19 juin 2021

Cette récente flambée a été favorisée par une campagne de vaccination laborieuse, les Russes se méfiant massivement des vaccins développés dans leur pays, l'absence de restrictions depuis des mois et le non-respect des règles de distanciation et du port du masque.

Depuis décembre, seuls 19,4 millions de Russes sur 146 millions ont reçu au moins une dose de vaccin. La Russie est, avec 128'445 morts recensés par le gouvernement, le pays européen le plus endeuillé.

JAPON – Tokyo supprime les fan-zones

Les six fan-zones initialement prévues pour suivre sur des écrans géants les compétitions olympiques à Tokyo lors des Jeux (du 23 juillet au 8 août) sont supprimées en raison de la crise sanitaire, a annoncé samedi la gouverneure de la capitale japonaise, Yuriko Koike.

"Nous avons décidé d'annuler ces événements qui rassemblent du monde", a-t-elle déclaré devant des journalistes après une rencontre avec le Premier ministre japonais Yoshihide Suga. "Pour compenser, nous allons utiliser encore plus internet pour créer l'atmosphère des Jeux et diffuser de nombreuses informations culturelles", a continué Yuriko Koike.

Une manifestation contre la tenue des Jeux Olympiques durant la pandémie de Covid. Tokyo, le 19 juin 2021. [Issei Kato - Reuters]Une manifestation contre la tenue des Jeux Olympiques durant la pandémie de Covid. Tokyo, le 19 juin 2021. [Issei Kato - Reuters]

Le Japon a déjà interdit l'entrée du public étranger sur son territoire pour l'événement et a également réduit le nombre de bénévoles et de personnes invitées. Cette annonce intervient deux jours avant une réunion importante avec les membres de l'organisation des JO afin de finaliser ce qui sera autorisé pour les spectateurs locaux. Politiques et organisation poussent pour autoriser quelques spectateurs et spectatrices à assister aux compétitions, mais le panel sanitaire conseillant le gouvernement estime qu'il serait plus sûr d'organiser les Jeux à huis clos.

L'archipel nippon a été relativement épargné par la pandémie, ayant déploré officiellement jusqu'ici 14'000 morts liés au Covid-19 depuis début 2020. Mais la crise sanitaire a mis sous pression le système hospitalier et l'accueil des JO fait redouter une recrudescence des cas et une propagation aggravée de variants, d'autant qu'à peine 6% de la population japonaise est complètement vaccinée pour l'heure.

TAIWAN – Les Etats-Unis envoient 2,5 millions de vaccins

Les Etats-Unis ont annoncé samedi que 2,5 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 étaient en route vers Taïwan, au risque de susciter la colère de Pékin. Le nombre de doses est trois fois plus élevé que ce qu'une délégation de sénateurs américains en visite sur l'île de 23 millions d'habitants avait promis début juin.

Longtemps érigé en modèle de bonne gestion de la pandémie, Taïwan a subi son premier pic d'infection fin mai 2021, avec environ 500 cas par jour en moyenne. Le nombre de décès, lui, a atteint son sommet la 2e semaine de juin avec près de 30 par jour.

Taïwan, qui est exclu de l'Organisation mondiale de la santé, voit selon ses autorités ses efforts pour obtenir des doses de vaccin entravés par la Chine. Cette dernière, qui considère Taïwan comme l'une de ses provinces, s'efforce de maintenir l'île isolée sur le plan diplomatique.

Washington a rompu ses relations diplomatiques avec Taipei en 1979 afin de reconnaître Pékin comme seul représentant officiel de la Chine. Mais les Etats-Unis restent l'allié le plus puissant de Taïwan et son fournisseur d'armes numéro un.

CHINE – Centaines de vols annulés après un cas positif

L'aéroport de Shenzhen Baoan, dans le sud de la Chine, a annulé samedi des centaines de vols et a renforcé les contrôles après qu'une employée de restaurant de 21 NA a été testée positive au variant delta du coronavirus jeudi.

Pour entrer dans l'aéroport, il faut présenter un test négatif de moins de 48 heures, a indiqué le Shenzhen Airport Group dans un communiqué sur son compte officiel sur le réseau social WeChat. Ces restrictions sont entrées en vigueur à 13h heure locale.

La Chine a rapporté vendredi trente nouveaux cas de coronavirus, dont six dans la province du Guangdong (sud) où est situé Shenzhen. Près de 400 vols ont été annulés vendredi, selon le site VariFlight. Des dizaines de vols prévus samedi ont été également annulés. Les passages seront intégralement remboursés, selon les autorités aéroportuaires.

Des millions d'habitants de Shenzhen ont été testés ces dernières semaines après la détection d'un petit foyer dans le port ce mois-ci.

BRESIL - Cap des 500'000 morts franchi

Le Brésil, deuxième pays le plus endeuillé par le Covid-19 derrière les Etats-Unis en chiffres absolus, a franchi samedi le seuil des 500'000 morts, a annoncé son ministre de la Santé.

"500'000 vies perdues à cause de la pandémie qui touche notre Brésil et le monde", a tweeté Marcelo Queiroga, sans préciser le bilan des dernières 24 heures. Vendredi, son ministère avait recensé 498'499 décès, avec une moyenne quotidienne de plus de 2'000 décès au cours des sept derniers jours.

Le nombre de nouveaux cas est en hausse quasi-constante depuis début novembre 2020, passant de 16'000 à plus de 70'000 cas par jour en moyenne. Le nombre de décès, qui avait dépassé les 3000 par jour en avril 2021, a lui baissé depuis, mais stagne autour de la barre des 2000 par jour.

La gestion de la crise par le président d'extrême droite Jair Bolsonaro mécontente d'ailleurs de nombreux Brésiliens. Des milliers de personnes ont ainsi manifesté samedi dans de nombreuses villes du Brésil, l'accusant d'avoir tardé à acheter des vaccins pour la population et d'avoir critiqué le port du masque.

MALAWI - Le pays à court de vaccins

Des retards dans l'approvisionnement du Malawi en vaccins contre le Covid-19 ont provoqué une pénurie dans les hôpitaux au moment où de nombreux habitants attendent une deuxième dose, a annoncé samedi le ministère de la Santé.

Ce pays d'Afrique australe, où la vaccination a débuté en avril, a reçu jusqu'à présent plus de 450'000 doses du vaccin d'AstraZeneca, essentiellement grâce à l'ONU. Il en attendait environ le double avant la fin mai, quatre semaines avant la date prévue pour l'administration de la deuxième dose aux premiers vaccinés, mais cette livraison a été retardée en raison de l'arrêt des exportations du principal pays producteur du vaccin d'AstraZeneca, l'Inde, confrontée à une nouvelle vague de contaminations.

Le Malawi espère vacciner 60% de sa population, soit environ 11 millions de personnes, d'ici la fin de l'année. Mais seuls 380'600 habitants ont reçu au moins une dose et 33'200 seulement sont complètement vaccinées.

RTSinfo et les agences

Publié Modifié