Modifié

La Suède doit faire face à une hausse préoccupante du nombre de fusillades

La police suédoise sécurisant une scène de fusillade en février 2016. [Johan Nilson - EPA/Keystone]
Le nombre de fusillades est en hausse en Suède / Le 12h30 / 1 min. / le 4 juin 2021
Dans la plupart des pays européens, la violence par armes à feu diminue, mais pas en Suède. Le pays est en effet confronté à des fusillades de plus en plus nombreuses qui viennent brouiller l’image de ce pays que l’on croyait tranquille.

Depuis quelques semaines, la série suédoise Snabba Cash, qui raconte les coulisses du trafic de drogue à Stockholm, avec ses règlements de compte en pleine ville, est un succès sur Netflix. Une fiction qui n’est pourtant pas très loin de la réalité.

Selon une étude du Conseil suédois pour la prévention du crime, sur les vingt dernières années, la Suède est le seul pays en Europe où la violence meurtrière par balles est en hausse. Et la tendance n’est pas prête à s’inverser: au cours de l'année écoulée, les fusillades ont augmenté de 10% et on en a compté 366, soit une par jour. Elles ont fait 47 morts et 117 blessés.

79% de plus à Stockholm

A Stockholm, c’est encore pire: les fusillades ont augmenté de 79%. Le constat de Klara Hradilova-Selin, auteure de l’étude, est sans appel. "Nous avons comparé les pays d’Europe du Nord, de l'Ouest, de l'Europe centrale, les pays Baltes, les Balkans, l'Europe du Sud. Et l'augmentation en Suède est tout à fait claire. Elle ne peut être observée nulle part ailleurs en Europe, dans aucun autre pays", précise-t-elle vendredi dans le 12h30.

La Suède, qui était au bas du classement européen, se trouve désormais presque au sommet, seule la Croatie présentant un niveau plus élevé de violence armée ces dernières années.

Avec presque cinq fusillades mortelles par million d'habitants, un taux deux fois et demie plus élevé que la moyenne européenne, le royaume nordique détient aujourd'hui un triste record.

Frédéric Faux/kkub

Publié Modifié