Modifié

Biden et Poutine auraient choisi la Suisse pour leur premier sommet

Un sommet Biden-Poutine serait en préparation à Genève [RTS]
Un sommet Biden-Poutine serait en préparation à Genève / Forum (vidéo) / 2 min. / le 24 mai 2021
Joe Biden et Vladimir Poutine devraient organiser leur première rencontre présidentielle en Suisse, selon le Tages-Anzeiger. Les conseillers à la sécurité nationale se sont vus lundi à Genève. Cela représenterait un succès de taille pour le conseiller fédéral en charge des Affaires étrangères Ignazio Cassis.

La Maison Blanche et le Kremlin ont affirmé lundi que leurs deux conseillers à la sécurité nationale se sont rencontrés pour une déclaration commune sur cette discussion bilatérale, sans dire quand ni où elle avait eu lieu. Selon les indications reçues par Keystone-ATS, elle a bien été organisée lundi à Genève

Cette réunion entre Jake Sullivan et son homologue Nikolaï Patrouchev constitue "une étape importante dans la préparation d'un sommet américano-russe prévu", ajoute la déclaration commune. La date et le lieu de la rencontre seront annoncés plus tard, ajoute-t-elle, mentionnant des "différences importantes".

>> Voir aussi l'analyse de Brett Bruen, président du Global Situation Room à Washington, dans Forum:

Joe Biden et Vladimir Poutine auraient choisi la Suisse pour leur premier sommet: interview de Brett Bruen [RTS]
Joe Biden et Vladimir Poutine auraient choisi la Suisse pour leur premier sommet: interview de Brett Bruen / Forum (vidéo) / 3 min. / le 24 mai 2021

Vraisemblablement à Genève

Un Boeing c-17A de l'Air Force américaine s'est posé lundi à l'aéroport de Genève. [Laurent Gillieron - Keystone]Un Boeing c-17A de l'Air Force américaine s'est posé lundi à l'aéroport de Genève. [Laurent Gillieron - Keystone]Si le lieu et la date exacte du sommet ne sont pas encore connus, la rencontre aura lieu selon toute vraisemblance à Genève dans les prochaines semaines. Un avion militaire russe et un autre américain ont été aperçus sur le tarmac de l’aéroport de Genève.

La semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères des deux pays avaient déclaré lors de leur réunion en Islande qu'une rencontre au sommet entre les deux présidents pourrait avoir lieu en juin, sans pour autant indiquer de lieu.

La confirmation officielle que le sommet aura bien lieu en Suisse pourrait arriver lundi dans la soirée. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) n'a en effet pas encore commenté les informations du Tages-Anzeiger.

Un sommet risqué pour Joe Biden

La Maison Blanche n'a pour l'heure pas confirmé la date et le lieu de ce sommet. Mais l’administration américaine précise tout de même certaines de ses intentions. Il y a avant tout une volonté pour Joe Biden de calmer les tensions à l’international, notamment au Proche-Orient. Le président américain ne veut pas gérer de crises à l’étranger, car son agenda prioritaire est aux Etats-Unis, où il s'active sur ses plans de relance et ses infrastructures, avec des votes cruciaux attendus au Congrès.

Ce sommet est aussi risqué politiquement pour Joe Biden, notamment parce que Moscou est accusé d’ingérence dans les élections présidentielles américaines. La défiance envers la Russie est toujours forte, à la fois chez les démocrates et chez les républicains.

Mais la Maison Blanche explique pouvoir à la fois organiser un sommet avec Vladimir Poutine et en même temps imposer des sanctions contre la Russie. C'est donc un jeu d'équilibrisme pour Joe Biden, et peut-être le prix à payer pour gagner un peu de stabilité géopoltique, et ainsi pouvoir continuer de dérouler son programme aux Etats-Unis.

>> Un sommet politiquement risqué pour Joe Biden, l'analye de Raphaël Grand:

Le président américain Joe Biden à la Maison Blanche, 25.02.2021. [Jonathan Ernst - Reuters]Jonathan Ernst - Reuters
Sommet américano-russe: politiquement risqué pour Joe Biden / La Matinale / 1 min. / le 25 mai 2021

Ignazio Cassis proactif

La Suisse est par principe toujours prête à accueillir des conférences diplomatiques et à faciliter les discussions entre les parties en conflit. Toutefois, dans le cas présent, le conseiller fédéral en charge du DFAE Ignazio Cassis a été proactif en rappelant cette offre aux Américains et aux Russes par voie diplomatique, avait-on appris dans la presse.

La tenue de ce sommet en Suisse constituerait donc un succès pour le chef des Affaires étrangères, lui qui était en compétition avec la Finlande et l'Autriche, qui avaient également fait part de leur intérêt à organiser cette rencontre.

>> Revoir le sujet du 19h30 qui évoquait le possible sommet Biden-Poutine en Suisse :

Genève pourrait accueillir Joe Biden et Vladimir Poutine pour une rencontre au sommet au mois de juin [RTS]
Genève pourrait accueillir Joe Biden et Vladimir Poutine pour une rencontre au sommet au mois de juin / 19h30 / 1 min. / le 20 mai 2021

asch avec ats

Publié Modifié

Carlo Sommaruga: "Un avantage pour Genève"

Le conseiller aux Etats Carlo Sommaruga n'a "aucune confirmation" sur une possible rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine sur sol genevois. "Mais le simple fait qu'on parle de Genève comme lieu possible est déjà un avantage, cela replace la Genève internationale au centre de l'attention", relève l'élu socialiste du bout du lac dans La Matinale.

Carlo Sommaruga estime qu'un tel événement serait bénéfique pour toute la Suisse. "Par la dimension symbolique et politique de lieu de rencontre, il y aurait aussi des retombées économiques importantes pour Genève et la Suisse", déclare-t-il.

>> L'interview de Carlo Sommaruga dans La Matinale:

Carlo Sommaruga s'exprime sur le potentiel sommet américano-russe à Genève (vidéo) [RTS]
Carlo Sommaruga s'exprime sur le potentiel sommet américano-russe à Genève (vidéo) / La Matinale / 7 min. / le 25 mai 2021