Modifié

Les indépendantistes écossais remportent les élections et défient Boris Johnson

L'Ecosse plébiscite dans les urnes la voie de l'indépendance. [RTS]
L'Ecosse plébiscite dans les urnes la voie de l'indépendance. / 19h30 / 1 min. / le 9 mai 2021
Les indépendantistes écossais du SNP sont arrivés en tête des élections pour le Parlement local en enlevant 64 sièges, juste sous la majorité absolue de 65 sièges. Ce résultat leur permet de remporter un quatrième mandat à la tête de cette nation britannique.

Selon les résultats rendus publics samedi, les Verts, également en faveur d'une séparation du Royaume-Uni, remportent huit sièges, permettant la formation d'une majorité en faveur de l'indépendance. Les conservateurs de Boris Johnson arrivent eux en deuxième position avec 31 députés envoyés au Parlement d'Holyrood, à Edimbourg.

Le scrutin pour le Parlement d'Holyrood, à Edimbourg, constituait un enjeu majeur du "Super jeudi" d'élections locales britanniques, avec des implications majeures pour l'unité du Royaume-Uni, mise à mal par le Brexit.

>> Lire aussi : L'Ecosse et le Royaume-Uni aux urnes pour un scrutin crucial pour leur unité

>> Voir l'analyse dans le 19h30:

Etienne Duval détaille le long parcours de l'Ecosse vers une possible indépendance du Royaume-Uni. [RTS]
Etienne Duval détaille le long parcours de l'Ecosse vers une possible indépendance du Royaume-Uni. / 19h30 / 1 min. / le 9 mai 2021

Vers un nouveau référendum?

Forte de la victoire de son parti aux élections locales, la Première ministre indépendantiste écossaise Nicola Sturgeon a enjoint samedi Boris Johnson de ne pas s'opposer à la "volonté" du peuple écossais en faveur d'un référendum d'autodétermination.

"Le peuple d'Ecosse a voté pour donner aux partis pro-indépendance une majorité au Parlement écossais", s'est félicitée Nicola Sturgeon devant ses partisans.

Elle a assuré qu'il n'y avait "tout simplement aucune justification démocratique pour Boris Johnson, ou pour quiconque, à chercher à bloquer le droit du peuple écossais de choisir son propre avenir".

Boris Johnson a le dernier mot

"C'est la volonté de ce pays", a encore martelé la Première ministre écossaise, avertissant que toute tentative des conservateurs de bloquer l'organisation d'un nouveau vote les placerait "en opposition directe avec la volonté du peuple écossais et démontrerait que le Royaume-Uni n'est pas un partenariat entre égaux".

Boris Johnson, qui a le dernier mot pour autoriser ou non ce référendum, s'y oppose fermement, estimant qu'une telle consultation ne peut se produire "qu'une fois par génération".

>> L'analyse d’Assa Samaké-Roman, journaliste indépendante, dans l'émission Forum:

Le Premier ministre britannique Boris Johnson. [Simon Dawson - Reuteurs]Simon Dawson - Reuteurs
Boris Johnson pris au piège en Ecosse: interview d’Assa Samaké-Roman / Forum / 4 min. / le 9 mai 2021

>> Lire également: Le maire travailliste de Londres Sadiq Khan réélu pour un deuxième mandat

agences/asch

Publié Modifié

Johnson félicite la cheffe indépendantiste et l'invite à coopérer

Boris Johnson a félicité samedi la cheffe du parti indépendantiste écossais SNP Nicola Sturgeon pour sa victoire aux élections locales et l'a invitée une réunion avec le gouvernement britannique pour évoquer les "défis communs" comme la reprise économique après la pandémie.

"Je crois passionnément que les intérêts des gens à travers tout le Royaume-Uni, et en particulier en Ecosse, sont mieux servis quand nous travaillons ensemble", a écrit le Premier ministre britannique à la cheffe du gouvernement écossais, dans une lettre communiquée par ses services.