Publié

Un frère du président du Honduras condamné à la perpétuité pour trafic de drogue

Le président hondurien Juan Orlando Hernandez avait dénoncé comme des "mensonges" les témoignages ayant conduit à condamner son frère. [Moises Castillol - Keystone]
Un frère du président hondurien condamné à la perpétuité pour trafic de drogue / Le Journal horaire / 29 sec. / le 31 mars 2021
Tony Hernandez, frère du président hondurien Juan Orlando Hernandez, a été condamné mardi à la perpétuité par un juge fédéral new-yorkais pour avoir expédié quelque 185 tonnes de cocaïne aux Etats-Unis.

Tony Hernandez, un ex-député de 42 ans, avait été arrêté à Miami en novembre 2018. En octobre 2019, après deux semaines de procès à New York, il avait été jugé coupable de trafic de drogue, trafic pour lequel il avait la protection de son frère, selon les procureurs américains, faux témoignage et possession d'armes à feu.

Le juge a estimé que la prison à vie, assortie de restitutions et confiscations équivalentes à 138,5 millions de dollars, était "pleinement méritée", plutôt que la peine minimale de 40 ans de prison pour laquelle avait plaidé l'avocat de la défense.

Meurtres et intimidations

Le magistrat a cité les énormes quantités de cocaïne importées par Tony Hernandez aux Etats-Unis, les meurtres et intimidations de témoins qu'il a commandités, le fait qu'il ait même apposé "sa propre marque, TH" sur certaines cargaisons, et l'absence de circonstances atténuantes pour cet homme bien né et éduqué.

Les procureurs américains accusent Tony Hernandez d'avoir accepté des millions de dollars en pots-de-vin. Cet argent, selon eux, a contribué au financement des campagnes électorales du Parti national et a profité au frère de Tony Hernandez, l'actuel président Juan Orlando Hernandez. Ce dernier a rejeté ces accusations. Il n'a été inculpé d'aucun crime.

agences/br

Publié