Modifié

Le régulateur européen juge le vaccin AstraZeneca "sûr et efficace"

L'Agence européenne des médicaments disculpe le vaccin d'AstraZeneca [RTS]
L'Agence européenne des médicaments disculpe le vaccin d'AstraZeneca / Forum / 3 min. / le 18 mars 2021
Le vaccin AstraZeneca contre le coronavirus est "sûr et efficace" et "n'est pas associé" à un risque plus élevé de caillots sanguins, a annoncé jeudi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

"Le comité est parvenu à une conclusion scientifique claire: il s'agit d'un vaccin sûr et efficace", a déclaré la directrice exécutive de l'EMA, Emer Cooke, lors d'une visioconférence. "Ses avantages dans la protection des personnes contre le Covid-19, avec les risques associés de décès et d'hospitalisation, l'emportent sur les risques possibles", a ajouté Emer Cooke.

Le régulateur européen, basé à Amsterdam, "a également conclu que le vaccin n'était pas associé à une augmentation du risque global d'événements thromboemboliques ou de caillots sanguins", a précisé la directrice.

Lien pas définitivement exclu

L'EMA n'est toutefois pas en mesure d'"exclure définitivement" un lien entre le vaccin élaboré par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca et des troubles de la coagulation rares. "Sur la base des preuves disponibles, et après des jours d'analyse approfondie" des données, "nous ne pouvons toujours pas exclure définitivement un lien entre ces cas et le vaccin", a souligné Emer Cooke.

Le comité de sécurité de l'EMA a donc recommandé "de sensibiliser à ces risques potentiels et de s'assurer qu'ils sont inclus dans les informations sur le produit".

Renforcer l'information

Celui-ci conseille également "d'attirer l'attention sur ces éventuelles maladies rares et de fournir des informations aux professionnels de santé et aux personnes vaccinées pour aider à arrêter et atténuer tout éventuel effet secondaire", a déclaré Emer Cooke.

L'EMA lancera aussi des "enquêtes supplémentaires pour en savoir plus sur ces cas rares", a-t-elle ajouté, affirmant cependant: "Si c'était moi, je me ferais vacciner demain".

Suspendu dans une quinzaine de pays

Une quinzaine de pays, dont l'Allemagne, la France et l'Italie, ont suspendu par précaution l'utilisation de ce vaccin, après le signalement d'effets secondaires possibles, tels que des troubles de la coagulation et la formation de caillots.

>> AstraZeneca, la chute d'un laboratoire modèle :

Des fioles du vaccin d'AstraZeneca. [Bruna Prado - AP/Keystone]Bruna Prado - AP/Keystone
AstraZeneca, la chute d'un laboratoire modèle / La Matinale / 1 min. / le 19 mars 2021

afp/jpr

Publié Modifié

Plusieurs pays reprennent la vaccination vendredi

Plusieurs pays ont annoncé qu'ils reprendront leur vaccination contre l'épidémie de Covid-19 avec les sérums AstraZeneca, après les conclusions du régulateur européen jugeant ce vaccin "sûr et efficace". La France, l'Italie et l'Allemagne le feront vendredi, alors que l'Espagne a fixé la reprise à mercredi.

La Norvège et la Suède, en revanche, maintiennent pour l'instant leur suspension du vaccin. Les deux pays nordiques souhaitent encore approfondir l'analyse avant de prendre une décision.

Le régulateur britannique rassure aussi sur les vaccins

Il n'y a "pas de preuves" que les vaccins contre le Covid-19 d'AstraZeneca et de Pfizer/BioNTech, utilisés au Royaume-Uni, causent des caillots sanguins (thromboses), a indiqué jeudi le régulateur britannique, le MHRA.

"Notre examen approfondi et minutieux, parallèlement à l'évaluation critique de scientifiques indépendants de premier plan, montre qu'il n'y a aucune preuve que les caillots sanguins dans les veines se produisent plus que ce à quoi on pourrait s'attendre en l'absence de vaccination, pour l'un comme l'autre vaccin", a déclaré dans un communiqué June Raine, la directrice exécutive du MHRA.

Les avantages des vaccins contre le Covid-19 continuent de l'emporter sur tous les risques et le public devrait continuer à se faire vacciner lorsqu'il est invité à le faire, recommande le MHRA. Les dernières données disponibles suggèrent que le vaccin d'AstraZeneca réduit de 80% les hospitalisations et les décès dus à la maladie Covid-19.