Modifié

Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin confronté à la femme qui l'accuse de viol

Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin est accusé de viol depuis 2017. [EPA/Guillaume Horcajuelo - Keystone]
Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin confronté à la femme qui l’accuse de viol / Le Journal de 7h / 1 min. / le 13 mars 2021
Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin a été confronté pour la première fois vendredi à Paris devant une juge d'instruction à la femme qui l'accuse de viol depuis 2017. La confrontation a duré environ neuf heures.

Visé par des plaintes pour viol, harcèlement sexuel et abus de confiance, Gérald Darmanin a officiellement été convoqué comme témoin mais il pourrait être mis en examen si la magistrate estime que les éléments sont suffisants.

Dans un communiqué, ses avocats se sont réjouis qu'"à la fin de cette confrontation, Gérald Darmanin reste sous le statut de témoin assisté", ce qui constitue, selon eux, la "preuve qu'aucun indice grave ou concordant d'une quelconque infraction ne lui est reproché".

Affaire classée une première fois

Les faits sous enquête remontent à 2009 à Tourcoing, le bastion politique d'origine de l'actuel ministre de l'Intérieur. Une femme sollicite l'appui juridique de l'élu local pour une affaire qui la concerne. Il lui aurait fait miroiter son aide en échange de faveurs sexuelles. Une forme de contrainte psychologique, assure la victime présumée. Gérald Darmanin lui parle de relations consenties, sans contrepartie.

L'affaire avait été classée une première fois mais la plaignante est revenue à la charge en élargissant les accusations. Malgré cette casserole embarrassante, le président Emmanuel Macron avait nommé le jeune politicien de droite au ministère de l'Intérieur, suscitant la colère des associations féministes.

Alexandre Habay/lan

Publié Modifié