Modifié

L'Australie prolonge de trois mois la fermeture de ses frontières – Le suivi du Covid-19 dans le monde

Un contrôle à la frontière entre deux Etats australiens. [EPA/Dave Hunt - Keystone]
Un contrôle à la frontière entre deux Etats australiens. [EPA/Dave Hunt - Keystone]
L'Australie va étendre d'au moins trois mois, jusqu'au 17 juin, la fermeture de ses frontières internationales, une politique d'auto-isolation visant à la protéger du Covid-19 déjà en vigueur depuis un an.

La pandémie de coronavirus a fait au moins 2'539'505 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à la mi-journée.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 514'657 décès pour 28'664'448 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 255'720 morts et 10'587'001 cas, le Mexique avec 186'152 morts (2'089'281 cas), l'Inde avec 157'248 morts (11'124'527 cas), et le Royaume-Uni avec 122'953 morts (4'182'009 cas).

>> La carte des contaminations dans le monde (depuis le début de la pandémie):

>> Cas sur 14 jours pour 100'000 habitants (cliquez sur les régions pour afficher plus d'informations):

L'expérience est idéale sur ordinateur. Sur mobile, ouvrez ce lien pour consulter la carte en plein écran

Source des données: Bureau régional Europe de l'OMS

Le nombre de nouveaux décès liés au coronavirus dans le monde a reculé de 6% la semaine dernière par rapport à la précédente. Les variants se sont eux encore étendus à de nouveaux pays, mais cette progression territoriale ralentit.

Selon des données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiées mardi soir à Genève et qui portent jusqu'à dimanche matin, plus de 63'000 nouvelles victimes ont succombé la semaine dernière à la pandémie. Si ce nombre recule dans la plupart des régions, notamment dans le Pacifique occidental où il baisse de 35%, il augmente de 47% dans une partie de l'Asie et un peu en Méditerranée orientale.

AUSTRALIE – Fermeture des frontières prolongée

L'Australie va étendre d'au moins trois mois, jusqu'au 17 juin, la fermeture de ses frontières internationales, une politique d'auto-isolation visant à la protéger du Covid-19 déjà en vigueur depuis un an.

Le gouvernement a été avisé par des experts de la santé que "la situation autour du Covid-19 à l'étranger continue de poser un risque inacceptable pour la santé publique en Australie, notamment l'apparition de variants plus contagieux", a déclaré le ministre de la Santé, Greg Hunt.

Le gouvernement australien a par ailleurs déclaré mercredi qu'il allait demander l'aide de l'armée pour contribuer à la campagne de vaccination dans le pays, alors que le déploiement des vaccins est en retard par rapport au calendrier initial des autorités.

L'Australie a recensé moins de 29'000 cas de Covid dans une population de 25 millions d'habitants, et n'observe à l'heure actuelle que peu de restrictions.

ÉTATS-UNIS – "Pas le moment de lever les restrictions"

Les autorités sanitaires ont demandé mercredi aux Américains de continuer à suivre les mesures permettant de réduire la transmission du Covid-19. Cela malgré la levée de restrictions comme le port obligatoire du masque par certains Etats.

"Ce n'est pas le moment de lever toutes les restrictions", a déclaré lors d'une conférence de presse Rochelle Walensky, la directrice des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays.

"Chaque individu a le pouvoir de faire la bonne chose malgré ce que les Etats décident", a-t-elle appelé, encourageant la population "à continuer à porter un masque, à respecter la distanciation sociale".

Au moment où la campagne de vaccination prend de l'ampleur, le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, a annoncé mardi la fin du port du masque obligatoire et la réouverture de tous les commerces dès la semaine prochaine.

>> Lire: Le Texas lève l'obligation du port du masque - Le suivi du Covid-19 dans le monde

FRANCE –  Pas de confinement le week-end à Paris

L'exécutif français a décidé de confiner le week-end le département du Pas-de-Calais, mais ni Paris et l'Ile-de-France ni aucun autre des 20 départements placés sous surveillance renforcée, a indiqué une source gouvernementale à l'AFP.

En revanche, des mesures supplémentaires vont être adoptées dans ces départements, au cas par cas, visant en particulier les lieux de brassage, a ajouté cette source.

ITALIE - Tour de vis dans trois régions

Le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a annoncé vendredi un tour de vis dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19 qui a fait près de 100.000 morts, instaurant de nouvelles restrictions dans trois régions.

Le Frioul-Vénétie Julienne et la Vénétie (nord), classées jusqu'ici en jaune (risque modéré), passent en orange (risque moyen), tandis que la Campanie, la région de Naples, passe en rouge (risque élevé) à partir de lundi.

Ces mesures interviennent alors que l'Institut supérieur de la santé (ISS), qui conseille le gouvernement dans sa lutte anti-Covid, a souligné vendredi que pour la première fois depuis sept semaines, l'indice de contagion "R", qui mesure la vitesse de propagation du virus, était passée au-dessus de la valeur critique de 1, à 1,06.

>> Voir aussi le sujet du 19h30 sur le bras de fer des autorités italiennes avec les fabricants de vaccin:

Les autorités italiennes adoptent les grands moyens pour contraindre les fabricants de vaccins à respecter leurs engagements [RTS]
Les autorités italiennes adoptent les grands moyens pour contraindre les fabricants de vaccins à respecter leurs engagements / 19h30 / 2 min. / le 5 mars 2021

PAYS-BAS – Explosion près d'un centre de dépistage

Une explosion s'est produite mercredi près d'un centre de dépistage du Covid-19 sans faire de blessés aux Pays-Bas, où l'instauration d'un couvre-feu a provoqué fin janvier les plus graves émeutes depuis plusieurs décennies.

L'engin artisanal a explosé dans le village de Bovenkarpsel en Hollande-Septentrionale, selon la police, provoquant des dégâts matériels.

"Pour l'instant, nous n'excluons aucune piste et ne pouvons encore rien dire sur les motivations, une enquête est en cours", a déclaré le porte-parole de la police de Hollande-Septentrionale, tout en excluant une piste accidentelle.

AFRIQUE – Nouvelle livraison de vaccins

Nigeria, Kenya, Angola et République démocratique du Congo (RDC) ont à leur tour reçu mardi en Afrique leurs premières doses de vaccins contre le Covid-19, financés par le dispositif Covax créé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) au bénéfice des pays les plus démunis.

Un vol transportant 3,94 millions de doses de vaccin britannique AstraZeneca/Oxford est arrivé à Abuja, capitale du pays le plus peuplé d'Afrique avec 200 millions d'habitants.

Il s'agit du premier lot des 16 millions de doses de vaccin britannique AstraZeneca/Oxford qui doivent arriver dans les prochains mois au Nigeria, où les soignants et les professions à risque seront les premiers vaccinés, dès vendredi, ont assuré les autorités.

>> Voir le sujet du 19h30 sur le dispositif Covax:

Des millions de doses de vaccins anti-Covid arrivent à destination en Irak et au Nigeria grâce au dispositif Covax. [RTS]
Des millions de doses de vaccins anti-Covid arrivent à destination en Irak et au Nigeria grâce au dispositif Covax. / 19h30 / 2 min. / le 2 mars 2021

NICARAGUA – Vaccination avec Sputnik V

Le Nicaragua a lancé mardi sa campagne d'immunisation contre le Covid-19 avec le vaccin russe Spoutnik V, a annoncé le gouvernement. La première dose de vaccin a été administré à un homme de 62 ans à l'hôpital Cruz Azul de Managua.

Selon les chiffres officiels, le pays a enregistré 174 morts pour 6489 cas déclarés. Mais un observatoire indépendant, l'Observatoire citoyen, lancé par des médecins, a comptabilisé 2976 décès pour 13'140 cas.

Le Nicaragua est le seul pays d'Amérique centrale à ne pas avoir adopté de mesures restrictives pour lutter contre l'épidémie et ne réalise pas de campagne de test pour évaluer la progression des contaminations.

BRÉSIL – Nombre record de décès en 24 heures

L'épidémie de Covid-19 a fait un nombre record de 1641 morts au cours des dernières 24 heures au Brésil, où les contaminations connaissent une nouvelle phase d'accélération, ont annoncé mardi les autorités sanitaires.

Le pays de 212 millions d'habitants a enregistré un total de 257'361 morts pour 10,6 millions de contaminations, selon le ministère de la Santé. Le Brésil est ainsi le deuxième pays le plus endeuillé en chiffres absolus, derrière les Etats-Unis.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié

Vaccins et vaccinations sous l'angle du droit

La distribution et la répartition équitable des vaccins contre le Covid-19 ou l'idée d'un passeport vaccinal pour voyager sont abondamment discutés à l'heure actuelle. C'est une thématique dont s'est également emparé le prestigieux European Law Institute (Institut de droit européen) à Vienne.

Son tout nouveau président, le Suisse Pascal Pichonnaz, professeur de droit à l'Université de Fribourg, était l'invité mercredi de La Matinale de la RTS.

"On planche également sur ces enjeux-là", a-t-il confirmé. "L'institut a publié quinze principes pour la pandémie de Covid-19 à l'attention des Etats-membres de l'Union européenne mais aussi des autres Etats européens. Et actuellement, nous sommes en train de finaliser deux principes, notamment sur la manière de distribuer les vaccins de manière efficace et non-discriminante".

>> L'interview complète de Pascal Pichonnaz:

L'invité de La Matinale (vidéo) - Pascal Pichonnaz, nouveau président de l’European Law Institute [RTS]
L'invité de La Matinale (vidéo) - Pascal Pichonnaz, nouveau président de l’European Law Institute / La Matinale / 9 min. / le 3 mars 2021