Modifié

Moderna veut augmenter de 50% la capacité de ses flacons de vaccin

Moderna veut augmenter la capacité de ses flacons de vaccin.  [Christopher Dolan/The Times-Tribune - Keystone via AP]
Moderna veut augmenter de 50% la capacité de ses flacons de vaccin / Le Journal horaire / 21 sec. / le 13 février 2021
La société de biotechnologie Moderna a indiqué vendredi avoir demandé l'autorisation à différentes autorités sanitaires dans le monde d'augmenter de 50% la capacité de ses flacons de vaccin contre le Covid-19. Objectif: accélérer les campagnes de vaccination en cours.

"Afin d'optimiser les ressources et les opportunités de livrer plus de doses plus rapidement sur chaque marché, Moderna a proposé de remplir ses flacons avec jusqu'à 15 doses de vaccin, en comparaison des 10 d'avant", a indiqué la société dans un communiqué.

L'agence américaine du médicament (FDA) a déjà autorisé l'augmentation de 40% du contenu des flacons, selon le New York Times, citant des sources proches du dossier. Une porte-parole a précisé que des discussions étaient en cours avec la FDA et les autorités des différents pays, où le vaccin est utilisé. L'augmentation ne nécessiterait pas de changement dans le conditionnement des fioles.

Lignes de productions à modifier

"Tout changement serait soumis à l'autorisation finale des différentes autorités de régulation. La mise en place de tout changement prendra deux à trois mois", a-t-elle ajouté.

Pour augmenter les doses, les lignes de production devraient être transformées, ce qui prendrait moins de dix semaines, soit d'ici à  la fin avril, a pour sa part indiqué le New York Times.

Plus de 10% de la population américaine a reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus, presque la moitié avec celui de Moderna et un peu plus de la moitié avec celui de Pfizer. Le président Joe Biden a confirmé jeudi que les deux sociétés allaient fournir 600 millions de doses au total, soit assez pour vacciner 90% des habitants.

Le vaccin contre le Covid-19 de Moderna a été approuvé par l'autorité de contrôle des médicaments en Suisse, Swissmedic. Il est actuellement utilisé dans la campagne de vaccination lancée par chaque canton.

ats/nr

Publié Modifié

Des doutes sur le calendrier pour la vaccination en Suisse

L'objectif du Conseil fédéral en matière de vaccination pour tous a été fixé à l'été prochain. Les médecins cantonaux craignent cependant qu'il ne puisse pas être atteint.

"Il se pourrait même que ce soit l'automne", a déclaré vendredi soir Rudolf Hauri, médecin cantonal de Zoug et président de l'Association des médecins cantonaux, dans l'émission "Echo der Zeit" de la Radio SRF. La veille, la médecin cantonale des Grisons Marina Jamnicki s'était déjà exprimée en ce sens, aussi sur Radio SRF.

Rudolf Hauri a cité notamment les goulets d'étranglement de l'approvisionnement chez les producteurs de vaccins Biontech/Pfizer et Moderna ainsi que les retards dans l'approbation d'autres vaccins, tels que celui d'Astrazeneca, par l'Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic.