Modifié

La certification de la victoire de Joe Biden au Congrès interrompue par l'irruption de partisans pro-Trump

Des manifestants pro-Trump sont parvenus à pénétrer dans la salle où se déroulait la procédure de certification de la victoire de Joe Biden. [Win McNamee - AFP/Getty Images]
Donald Trump harangue la foule devant la Maison Blanche / Forum / 1 min. / le 6 janvier 2021
Des partisans de Donald Trump ont pénétré mercredi dans le Capitole, le siège du Congrès américain où se déroulait la procédure de certification de la victoire de Joe Biden. Leur irruption a provoqué l'interruption de la session et l'évacuation du bâtiment.

Les manifestants ont fait irruption lors des débats de la Chambre des représentants et ont également investi les terrasses du Capitole, provoquant l'évacuation des bâtiments du Congrès, peu après que le vice-président Mike Pence eut annoncé qu'il ne pourrait pas s'opposer à la certification de la victoire de Joe Biden. "Nous reprenons la Chambre", "c'est notre parlement", a déclaré à l'AFP un manifestant anonyme.

>> Les images des manifestants dans la salle des statues du Capitole:

"Je viens juste d'évacuer mon bureau à Cannon à cause d'une menace proche. Maintenant, nous voyons des manifestants attaquer la police du Capitole", a tweeté l'élue républicaine à la Chambre des représentants Nancy Mace.

"La police nous a demandé de prendre des masques à gaz parce qu'il y a eu des tirs de gaz lacrymogène dans la Rotonde", a écrit de son côté le représentant démocrate Jim Himes. "On nous a dit de nous coucher sur le sol et d'enfiler nos masque à gaz", a ajouté son confrère Dan Kildee.

"Restez pacifiques", lance Donald Trump

Donald Trump, de son côté, a appelé ses partisans à éviter toute violence après l'irruption de plusieurs de ses partisans au sein du Capitole. "Soutenez la police du Capitole et les forces de l'ordre. Ils sont du côté de notre pays. Restez pacifiques!", a-t-il tweeté.

Dans un discours particulièrement virulent, le locataire de la Maison Blanche avait appelé un peu plus tôt ses sympathisants à se diriger vers le Congrès pour faire pression sur les élus républicains afin qu'ils s'opposent à la certification de la victoire de Joe Biden à la présidentielle.

"Nous ne concéderons jamais" la défaite

Le président sortant, qui continue de nier la victoire de son rival, encourage depuis des jours ses supporters à défiler à Washington pour cette journée qui sera "folle", a-t-il prévenu. Lors de son discours devant la foule en fin de matinée, il a affirmé qu'il ne concéderait pas sa défaite à la présidentielle. "Nous n'abandonnerons jamais. Nous ne la concéderons jamais", a lancé le président républicain.

Il a également appelé son vice-président Mike Pence à ne pas entériner la victoire de Joe Biden, puis a qualifié les élus républicains qui entérineraient la décision de "faibles" et "pathétiques".

>> Lire aussi: Un des sièges cruciaux pour le contrôle du Sénat remporté par les démocrates en Géorgie

ats/jfe/vic

Publié Modifié

Mike Pence ne s'opposera pas à l'élection de Joe Biden

Le vice-président américain Mike Pence a fait savoir mercredi qu'il ne s'opposerait pas à la certification de la victoire de Joe Biden, s'abritant derrière les "contraintes" de la Constitution.

Il a présenté ses arguments dans un courrier publié juste avant l'ouverture de la séance extraordinaire. Mike Pence doit présider cette réunion destinée à enregistrer formellement le vote des grands électeurs en faveur de Joe Biden. Son rôle est strictement protocolaire.

"Ils ont volé l'élection"

Bravant les consignes sanitaires, des hommes et femmes venus de tous les Etats-Unis se sont massés sans masque dans les métros et ont convergé vers une capitale dont les vitrines étaient une fois de plus barricadées par crainte d'éventuels débordements.

>> L'arrivée des partisans de Donald Trump à Washington:

Les partisans de Donald Trump se rassemblent à Washington [RTS]
Les partisans de Donald Trump se rassemblent à Washington / L'actu en vidéo / 46 sec. / le 6 janvier 2021