Modifié

"Nous avons besoin plus que jamais de fraternité", estime le pape à Noël

Le pape François a insisté dans son traditionnel message du jour de Noël sur "le besoin de fraternité" [RTS]
Le pape François a insisté dans son traditionnel message du jour de Noël sur "le besoin de fraternité" / 12h45 / 1 min. / le 25 décembre 2020
Le pape François a insisté vendredi dans son traditionnel message du jour de Noël sur "le besoin de fraternité" à travers les continents en cette période de pandémie.

"En ce moment historique, marqué par la crise écologique, et par de graves déséquilibres économiques et sociaux aggravés par la pandémie du coronavirus, nous avons plus que jamais besoin de fraternité", a déclaré le souverain pontife argentin.

Il a appelé à une fraternité concrète, dépassant la famille, l'ethnie, la religion, la langue ou la culture. "Et cela est vrai aussi dans les relations entre les peuples et les nations", a insisté Jorge Bergoglio.

Solidarité pour les plus fragiles

Cet appel à la solidarité s'applique "spécialement envers les personnes les plus fragiles, les malades et toutes celles qui, en cette période, se sont retrouvées sans travail ou sont en grave difficulté en raison des conséquences économiques de la pandémie, comme aussi envers les femmes qui, durant ces mois de confinement, ont subi des violences domestiques".

Le rêve de fraternité face aux inégalités sociaux-économiques, souvent opposé au "dogme néolibéral", constitue un thème phare de près de huit années du pontificat du pape François. Mais il est devenu particulièrement présent dans ses discours depuis le début de la pandémie du Covid-19, avec notamment la publication en octobre d'un long plaidoyer en ce sens, l'encyclique "Fratelli tutti" (tous frères).

Pensée pour les familles

Enfin, le pape a eu une pensée pour les difficiles retrouvailles en famille, l'occasion pour lui d'en magnifier l'importance. "Ma pensée va en ce moment aux familles: à celles qui aujourd'hui ne peuvent pas se réunir, comme aussi celles qui sont obligées de rester à la maison", a-t-il confié à la fin de son message.

"Que Noël soit pour tous l'occasion de redécouvrir la famille comme berceau de vie et de foi ; lieu d'amour accueillant, de dialogue, de pardon, de solidarité fraternelle et de joie partagée, source de paix pour toute l'humanité", a-t-il ajouté avant de souhaiter un "bon Noël à tous !".

ats/vkiss

>> Ecouter aussi le sujet du 12h30:

Vendredi 25 décembre: la place Saint-Pierre au Vatican semble bien vide en ce jour de Noël. [Yara Nardi - Reuters]Yara Nardi - Reuters
Dans son message de Noël, le Pape transmet ses espérances pour 2021 / Le 12h30 / 1 min. / le 25 décembre 2020
Publié Modifié

Les prêtres valaisans ont multiplié les messes de Noël

Pierre-Yves Maillard, vicaire épiscopal du diocèse de Sion, a célébré pas moins de quatre messes jeudi soir pour un maximum de 50 personnes chacune. L'une d'entre elles a été retransmise à la salle de paroisse et dans un EMS, pour ne pas frustrer les fidèles.

"C'était un Noël différent, mais c'était un beau Noël aussi", raconte-t-il dans l'émission Forum. "De nombreux prêtres ont fait preuve de beaucoup de créativité, de dynamisme, pour proposer des alternatives. On est limités actuellement par ce nombre de 50 personnes pour les célébrations, ce qui est déjà bien par rapport à d'autres secteurs de la société. L'une des réponses possibles pour les Eglises était de multiplier les offices pour que le plus grand nombre de personnes puissent tout de même y assister".

>> Ecouter l'interview du vicaire Pierre-Yves Maillard dans Forum:

Pierre-Yves Maillard, vicaire général du diocèse de Sion. [RTS]RTS
Comment s’est passée la messe de Noël en Valais? / Forum / 4 min. / le 25 décembre 2020

Le Noël d'une pasteure 2.0

Auteure, théologienne et pasteure dans l'Eglise réformée à Genève, Carolina Costa était l'invitée du 19h30 vendredi soir. Incarnant la foi 2.0, elle est presque devenue une marque sur les réseaux sociaux. Cette vraie Youtubeuse enchaîne les capsules vidéo, parlant d’amour, de mort et bien sûr de Dieu.

Et si on ne peut plus se rassembler - ou si peu - cette année pour Noël, on n'en est pas moins invités aux relations humaines. "A Noël, il se passe toujours beaucoup de choses parce que les familles sont rassemblées (…) on rejoint le désir humain profond qui est celui du lien", dit-elle.

Elle a constaté, comme d'autres, le retour ces derniers mois à une certaine spiritualité, sous quelque forme que ce soit. "On se rend compte que les gens ont besoin de sens, parce que cette pandémie nous a confrontés à quelque chose de profondément injuste, brutal", souligne Carolina Costa. "Tout d'un coup, on ne maîtrise plus rien (…) Et cette expérience nous renvoie à notre petite humanité aux confins de l'univers et fait émerger tout un tas de questions existentielles".

>> Le portrait et l'interview de Carolina Costa dans le 19h30:

Carolina Costa, une pasteure pas comme les autres [RTS]
Carolina Costa, une pasteure pas comme les autres / 19h30 / 1 min. / le 25 décembre 2020
Rencontre avec Carolina Costa, une pasteure genevoise devenue star sur les réseaux sociaux [RTS]
Rencontre avec Carolina Costa, une pasteure genevoise devenue star sur les réseaux sociaux / 19h30 / 3 min. / le 25 décembre 2020