Modifié

L'Europe franchit le cap des 25 millions de cas - le suivi du Covid-19 dans le monde

Plus de 25 millions de cas de contamination au nouveau coronavirus ont été officiellement recensés en Europe, selon un comptage réalisé par l'AFP, faisant du Vieux Continent le continent le plus touché dans le monde.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1'743'187 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, alors que l'Europe a franchi en ce jour de Noël le seuil des 25 millions de cas, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à midi.

Plus de 79'313'380 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 50'154'100 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de jeudi, 12'667 nouveaux décès et 692'731 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3299 nouveaux morts, le Mexique (861) et le Brésil (762).

>> La carte des contaminations dans le monde (depuis le début de la pandémie):

VATICAN - Un appel à la fraternité

Le pape François a insisté vendredi dans son traditionnel message du jour de Noël sur "le besoin de fraternité" en cette période de pandémie, en plaidant avec force pour des vaccins "accessibles à tous".

"En ce moment historique, marqué par la crise écologique et par de graves déséquilibres économiques et sociaux aggravés par la pandémie du coronavirus, nous avons plus que jamais besoin de fraternité", a déclaré le souverain pontife argentin.

>> Lire: "Nous avons besoin plus que jamais de fraternité", estime le pape à Noël

Le pape François, qui est à la tête des 1,3 milliard de catholiques dans le monde, avait auparavant célébré la messe de la nuit de Noël dans la gigantesque basilique Saint-Pierre en présence de moins de 200 fidèles portant un masque de protection, essentiellement des employés du minuscule Etat du Vatican. L'horaire avait été avancé de deux heures, à 19h30 heure locale, pour s'adapter au couvre-feu en vigueur en l'Italie qui commence à 22h00. Avant la pandémie, plusieurs milliers de croyants et de touristes obtenaient un précieux ticket pour assister à cette messe papale.

>> Ecouter le reportage à Rome dans La Matinale:

Le pape François célèbre la messe de Noël dans une Basilique Saint-Pierre presque vide. [Stringer / Vatican Media - AFP]Stringer / Vatican Media - AFP
Une messe de la nuit de Noël dans la gigantesque basilique Saint-Pierre presque vide / La Matinale / 1 min. / le 25 décembre 2020

TERRITOIRES PALESTINIENS - Un Noël spécial à Bethléem

Dans la Basilique de la Nativité de Bethléem, coeur du monde chrétien le soir de Noël, une poignée de fidèles et de clercs ont célébré ensemble la messe de minuit, en cherchant un bout de "lumière" après une année de "ténèbres".

La pandémie de Covid-19 n'aura peut-être pas eu raison de la messe de Noël à Bethléem, ville palestinienne de naissance du Christ il y a plus de 2000 ans selon la tradition, mais elle aura modifié des rites bien anciens.

>> Lire: Un Noël sans touristes, mais pas sans prières à Bethléem

>> Ecouter aussi le sujet de RTSreligion:

Devant la basilique de la Nativité à Bethléem, jeudi 24.12.2020. [Nasser Nasser - AP/Keystone]Nasser Nasser - AP/Keystone
RTSreligion - A Bethléem, Noël sans touristes, mais pas sans prières / La Matinale / 2 min. / le 25 décembre 2020

ROYAUME-UNI: "Vous n'êtes pas seuls", lance la reine

La reine Elizabeth II s'est employée vendredi, lors de son allocution de Noël, à insuffler de l'espoir, présent "même dans les nuits les plus sombres", aux Britanniques, durement frappés par la pandémie.

"Pour beaucoup, cette année est empreinte de tristesse: certains pleurent la perte d'un être cher, amis et famille manquent à d'autres, alors qu'ils voudraient pour Noël une simple étreinte ou une pression de la main", a relevé la souveraine de 94 ans. "Si c'est votre cas, vous n'êtes pas seuls", a-t-elle assuré.

ALLEMAGNE - Plus de 25'500 cas supplémentaires recensés

Le nombre de cas confirmés de contamination au coronavirus en Allemagne a grimpé à 1'612'648, soit 25'533 cas de plus que la veille, selon les données rapportées vendredi par l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses.

L'institut fait aussi état de 412 décès supplémentaires, ce qui porte le total à 29'182 morts depuis le début de l'épidémie

ETATS-UNIS - Les Britanniques doivent avoir un test négatif

Tous les voyageurs à bord de vols en provenance du Royaume-Uni seront obligés à partir de lundi de présenter un test du Covid-19 négatif pour être admis aux Etats-Unis, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires américaines. Ce test devra avoir été effectué dans les 72 heures ayant précédé le départ, ont indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) dans un communiqué.

Cette décision fait suite à l'apparition en Grande-Bretagne d'une nouvelle variante du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les précédentes, et qui a amené de nombreux autres pays à suspendre ou restreindre leurs liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, ou à exiger des tests négatifs pour laisser entrer les voyageurs.

TURQUIE - Importation d'un vaccin chinois

Une infirmière turque administre une dose de CoronaVac. [Emrah Gurel/AP - Keystone]Une infirmière turque administre une dose de CoronaVac. [Emrah Gurel/AP - Keystone]La Turquie a annoncé qu'elle allait prochainement recevoir une première commande d'un vaccin chinois contre le coronavirus. Elle a affirmé que celui-ci était efficace à 91,25%. Les autorités turques affirment avoir constaté un tel taux d'efficacité avant la fin de la phase 3 des tests cliniques du vaccin Coronavac réalisés sur 7371 volontaires en Turquie.

Malgré l'absence de résultats officiels, ainsi que d'études publiées par le fabricant chinois, suscitant des critiques sur le manque de transparence, les autorités turques ont été formelles. "Nous sommes maintenant certains que ce vaccin est efficace et sûr pour la population turque", a annoncé Fahrettin Koca, le ministre turc de la Santé.

Constituant "une première mondiale", ces données pourraient servir de base en vue d'une éventuelle autorisation du Coronovac, a estimé le ministre.

AFRIQUE DU SUD - La variante sud-africaine pas plus dangereuse que la britannique

Rien ne prouve que la nouvelle souche du coronavirus identifiée en Afrique du Sud soit plus dangereuse ou contagieuse que sa cousine britannique, a défendu le ministre sud-africain de la Santé Zwelini Mkhize, répondant à son homologue britannique.

Mercredi, le ministre britannique de la santé, Matt Hancock, avait affirmé que la nouvelle forme de virus en provenance d'Afrique du Sud était "hautement préoccupante, parce qu'il est plus contagieux et semble avoir muté davantage que celui identifié au Royaume-Uni", annonçant dans la foulée des restrictions de voyage entre les deux pays.

Le ministre sud-africain regrette la décision d'interdire les voyages entre le Royaume-Uni et son pays. "Il n'a pas d'éléments montrant que la souche sud-africaine est plus pathogène que la souche britannique", or c'est ce qui a suscité cette mesure, insiste-t-il.

L'Afrique du Sud, pays le plus touché du continent, a recensé plus de 14'000 cas positifs ces deux derniers jours, contre une moyenne entre 8000 et 10'000 en début de semaine.

MALI - Le principal opposant décède du Covid-19

Le principal opposant malien, Soumaïla Cissé, qui avait été retenu en otage pendant six mois par des djihadistes, est décédé vendredi du coronavirus en France à l'âge de 71 ans.

Ancien chef de l'opposition parlementaire, Soumaïla Cissé a été deuxième à trois reprises de l'élection présidentielle. Aux scrutins présidentiel de 2013 et 2018, il s'était incliné face à Ibrahim Boubacar Keïta, renversé le 18 août par des colonels. Il était considéré comme l'un des favoris lors des nouvelles élections attendues début 2022.

>> Lire: Le principal opposant malien Soumaïla Cissé est mort du Covid-19 en France

HONG KONG - Quarantaine étendue pour les visiteurs

Hong Kong a prolongé vendredi de sept jours la quarantaine que doivent observer dans des hôtels dédiés les visiteurs arrivant de l'étranger pour la porter à trois semaines. Le pays invoque la menace que représentent de nouvelles souches, plus contagieuses, du coronavirus.

Hong Kong a par ailleurs décidé d'interdire l'entrée de son territoire aux personnes qui se seraient rendues en Afrique du Sud dans les trois semaines qui ont précédé.

CORÉE DU SUD - Nouveau record de contaminations

La Corée du Sud a enregistré 1241 nouveaux cas de contamination au coronavirus, un record quotidien pour le pays, a annoncé vendredi le Premier ministre Chung Sye-kyun. Les autorités sanitaires ont fait état d'un total de 54'770 cas de contamination. Le bilan s'est aussi alourdi avec 17 décès supplémentaires pour un total de 773 morts.

Un nouveau foyer d'infection s'est développé à Séoul, de nombreux cas s'étant notamment déclarés dans une prison, a déclaré Chung Sye-kyun. Des restrictions plus sévères ont été imposées cette semaine, les rassemblements de plus de cinq personnes ont été interdits et les stations de ski et les sites touristiques ont été fermés.

MEXIQUE - Des Rois Mages masqués pour avertir des dangers du Covid-19

Une immense crèche avec des Rois Mages portant un masque de protection pour aller rendre visite à l'enfant Jésus a été érigée à Mexico en vue d'inciter ses 23 millions d'habitants à se protéger contre le Covid-19. Les bergers et les Rois Mages ont le bas du visage couvert d'un ruban adhésif blanc rappelant un masque, dont les seuls à être dépourvus sont l'enfant Jésus, la Vierge Marie et Joseph.

"Reste chez toi, nous sommes avec toi", peut-on lire sur une pancarte au-dessus de cette crèche de style mexicain installée dans le jardin de la maison de la famille Ontiveros, qui entretient la tradition depuis 93 ans. Mais on ne peut l'admirer qu'à distance, pandémie oblige.

RTSinfo/agences

Publié Modifié