Modifié

Les catastrophes naturelles devraient coûter 67 milliard de francs en 2020

En février 2020, la tempête Sabine a fait des dégâts dans le Val-de-Ruz. [KEYSTONE/Laurent Darbellay - Keystone]
Swiss Re devise à 73 milliards de francs les catastrophes en 2020 / Le Journal horaire / 25 sec. / le 15 décembre 2020
Le réassureur Swiss Re estime que le montant des dommages occasionnés par les catastrophes naturelles et d'origine humaine devraient se monter à 83 milliards de dollars (73 milliards de francs) pour l'année en cours.

A elles seules, les catastrophes naturelles devraient coûter au secteur quelque 76 milliards de dollars (67 milliard de francs), soit 40% de plus qu'en 2019. Ce qui fait de 2020 la cinquième année la plus chère pour le secteur depuis 1970.

En raison du changement climatique, il faut s'attendre à une augmentation des dommages à l'avenir, prévient le numéro deux mondial de la réassurance, mardi, dans un communiqué.

Nombre record d'orages

Swiss Re souligne que l'exercice a été marqué par un nombre record d'orages "convectifs" violents - assortis de tornades, inondations et grêle - et d'incendies aux Etats-Unis. Ces événements et d'autres aléas naturels secondaires dans le monde ont représenté 70% de l'ensemble des pertes assurées attribuables aux catastrophes naturelles.

Une saison d'ouragans très active dans l'Atlantique Nord a causé des débours supplémentaires de 20 milliards, "ce qui est modéré par rapport aux saisons record de 2005 et 2017", relèvent les experts du réassureur zurichois.

Le secteur de l'assurance a couvert 45% des pertes économiques mondiales en 2020, ce qui est supérieur à la moyenne sur dix ans (37%).

ats/vajo

Publié Modifié