Modifié

Le Congrès du Guatemala incendié par des manifestants

manifestation guatemala [RTS]
Le Congrès du Guatemala incendié par des manifestants / L'actu en vidéo / 46 sec. / le 23 novembre 2020
Des manifestants guatémaltèques ont mis le feu samedi au parlement de leur pays pour protester contre le budget 2021 jugé antisocial, au moment où des centaines de manifestants exigeaient la démission du président Alejandro Giammattei.

Agitant des drapeaux guatémaltèques et brandissant des pancartes demandant "Giammattei, démission" dans la ville de Guatemala, les manifestants ont appelé le président Alejandro Giammattei, un médecin de 64 ans au pouvoir seulement depuis janvier, à opposer son veto au budget adopté mercredi dernier.

Budget record contesté

Avec 99,7 milliards de quetzals (11,66 milliards de francs), le budget le plus important de l'histoire du pays a augmenté la dette publique tout en réduisant le financement des soins de santé, de l'éducation, des droits de l'homme et du système judiciaire, scandalisant la population. La plupart des fonds sont destinés à des infrastructures gérées par des entrepreneurs.

La plupart des manifestants étaient rassemblés calmement devant l'ancien palais du gouvernement, dans le centre historique de la capitale Guatemala et à proximité du Congrès. [EPA/Esteban Biba - Keystone]La plupart des manifestants étaient rassemblés calmement devant l'ancien palais du gouvernement, dans le centre historique de la capitale Guatemala et à proximité du Congrès. [EPA/Esteban Biba - Keystone]

"Le Congrès s'est alloué plus d'argent pour ses repas qu'il n'en a alloué aux pauvres", déclare Diego Herrera, un étudiant de 25 ans. Sur près de 17 millions d'habitants du Guatemala, plus de 59% de la population vit dans la pauvreté et la malnutrition infantile touche près de la moitié des enfants de moins de cinq ans.

Interpellations et blessés

Alors que la plupart des manifestants étaient rassemblés calmement devant l'ancien palais du gouvernement, dans le centre historique de la capitale et à proximité du Congrès, d'autres contestataires ont incendié le bâtiment du Congrès.

Vingt-deux personnes ont été interpellées, a déclaré un porte-parole du tribunal. Après l'intervention des forces de l'ordre, une cinquantaine de personnes ont été hospitalisées pour blessures, dont une dans un état grave.

agences/cab

Publié Modifié