Modifié

Le Canada connaît "une montée fulgurante" des cas – Le suivi du Covid-19 dans le monde

Le Canada connaît une "montée fulgurante des cas" de coronavirus et les Canadiens doivent se ressaisir rapidement, a prévenu vendredi le Premier ministre Justin Trudeau quelques heures après la publication de nouvelles projections alarmistes par les autorités sanitaires. Aux Etats-Unis, le président élu Joe Biden a affirmé qu'il n'imposerait pas de "confinement national".

La pandémie de coronavirus a fait plus de 1'360'914 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'afp vendredi à la mi-journée. Plus de 56'872'830 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis sont toujours le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 252'555 décès pour 11'717'947 cas recensés. Viennent ensuite le Brésil avec 168'061 morts (5'981'767 cas), l'Inde avec 131'578 morts (8'958'483 cas), le Mexique avec 100'104 morts (1'019'543 cas), et le Royaume-Uni avec 53'775 morts (1'453'256 cas).

>> La carte des nouvelles contaminations sur 14 jours en Europe:

CANADA - Une montée "fulgurante" des cas

"Les prochains mois vont être difficiles", a prévenu Justin Trudeau, l'air grave, lors d'une conférence de presse tenue devant sa résidence officielle d'Ottawa, comme il en avait l'habitude lors de la première vague.

"On est en train de voir une montée fulgurante des cas", au risque de "submerger les hôpitaux" a-t-il insisté, quelques heures après la publication de nouvelles projections prévoyant jusqu'à 60'000 nouveaux cas quotidiens d'ici fin décembre si les Canadiens relâchent leurs efforts.

"Nous nous devons de faire des choix judicieux, attentifs, ne pas se rassembler avec des amis, ne pas fêter des anniversaires, rester virtuel, rester à la maison le plus possible", a demandé Justin Trudeau. Il a appelé les Canadiens à rester chez eux le plus possible et à privilégier le télétravail.

La plus grande ville du Canada, Toronto, et une grande partie de sa banlieue seront d'ailleurs placées en "confinement" à partir de lundi en raison de l'aggravation de l'épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi le Premier ministre de l'Ontario.

Le pays comptait 317'000 cas et 11'273 morts vendredi. En outre, le Canada a recensé en moyenne près de 4800 cas quotidiens et 65 décès au cours des sept derniers jours, des chiffres en nette augmentation.

FRANCE – Pic probablement franchi

Le pic de la seconde vague a vraisemblablement été franchi, a indiqué vendredi l'agence sanitaire Santé publique France, qui appelle toutefois à maintenir les "mesures de prévention". "Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi", a expliqué l'agence sanitaire.

"Nous sommes sur la bonne voie" concernant l'amélioration des indicateurs sanitaires pour envisager une réouverture des petits commerces "autour du 1er décembre", a estimé vendredi le Premier ministre Jean Castex.

Le nombre de patients hospitalisés en France en raison du COVID-19 a baissé vendredi pour une quatrième journée consécutive, y compris dans les services de réanimation, alors que le bilan quotidien des contaminations est resté supérieur à 20'000, montrent les données publiées par les autorités sanitaires.

Les hôpitaux français traitent 31'906 personnes souffrant du COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, dont 4582 en réanimation. Cela représente des baisses respectives de 439 et 71 patients par rapport à jeudi. La France a enregistré 386 décès supplémentaires dans ses établissements hospitaliers, contre 429 jeudi.

Malgré cette évolution favorable, le calendrier de la fin d'année est plus que jamais dicté par le Covid-19: la grande opération promotionnelle du "Black Friday" pourrait être décalée d'une semaine et le gouvernement prévient que "le confinement n'est pas terminé".

>> Ecouter le sujet de La Matinale:

Le patron d’Amazon France et les acteurs la grande distribution se disent favorable à ce report. [Stringer/AFP]Stringer/AFP
La France pourrait décaler le Black Friday d’une semaine / La Matinale / 1 min. / le 20 novembre 2020

ESPAGNE – Une bonne partie des Espagnols vaccinés d'ici l'été

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a affirmé vendredi qu'une partie "très substantielle" des Espagnols auront été vaccinés contre le Covid-19 d'ici à la fin du premier semestre de l'an prochain. Dans une allocution dans la province de La Rioja, Pedro Sanchez a affirmé que l'Espagne serait "le premier pays de l'Union européenne, avec l'Allemagne, à avoir un plan complet de vaccination" pour ses 47 millions de compatriotes.

"Se préparer à la relance"

La Catalogne a annoncé jeudi la réouverture des bars, restaurants et cinémas lundi prochain après plus d'un mois de fermeture, alors que l'Espagne reste l'un des pays le plus touchés par la pandémie dans l'Union européenne.

Le Covid-19 a fait plus de 42'000 morts dans le pays ibérique, qui a recensé plus de 1,5 million de cas. L'incidence est toutefois en train de baisser.

"Après la première vague, on a appris à mieux maîtriser les contagions et les décès. On sait aussi mieux isoler et nous testons davantage, le traçage s'est également amélioré", explique Arancha González Laya, ministre espagnole des Affaires étrangères, lors d'une interview dans La Matinale.

"Le plus important est de se préparer à la relance", estime Arancha González Laya. "L'arrivée des vaccins nous donnerait un soulagement. Ils nous protégeront, mais il faudra faire un grand effort de coopération internationale", souligne-t-elle.

>> L'interview d'Arancha González Laya dans La Matinale:

Arancha Gonzalez Laya, ministre des Affaires étrangères espagnole, évoque la situation sanitaire actuelle (vidéo) [RTS]
Arancha Gonzalez Laya, ministre des Affaires étrangères espagnole, évoque la situation sanitaire actuelle (vidéo) / La Matinale / 8 min. / le 20 novembre 2020

ROYAUME-UNI – L'Ecosse et l'Irlande du Nord serrent la vis

Plus de 2 millions d'Ecossais s'apprêtent à vivre dès vendredi soir sous le plus haut niveau de restrictions contre le coronavirus, alors que l'Irlande du Nord a décidé de son côté d'introduire un nouveau confinement de deux semaines.

En Ecosse, à partir de 18h00 dans 11 zones dont la ville de Glasgow, les pubs et restaurants garderont portes closes jusqu'au 11 décembre, comme les commerces non essentiels et les coiffeurs. Les écoles resteront en revanche ouvertes. Ces mesures concernent plus de 2 millions de personnes sur une population de 5,5 millions d'habitants.

En Irlande du Nord, le gouvernement local a décidé jeudi soir d'imposer deux semaines de confinement supplémentaires du 27 novembre au 11 décembre.

Turquie - Un record de décès en 24 heures

La Turquie a annoncé vendredi avoir enregistré 141 morts liées au coronavirus en 24 heures, un record dans ce pays.

Les nouveaux décès annoncés par le ministère de la Santé ont porté à 12'084 le nombre des morts causées par la pandémie en Turquie sur plus de 435'000 cas enregistrés officiellement. Le précédent record de morts avait été enregistré le 19 avril avec 127.

Les derniers chiffres ont été annoncés peu avant l'entrée en vigueur vendredi soir d'une série de mesures visant à ralentir la progression de l'épidémie.

ETATS-UNIS – Pas de "confinement national"

"Aucune circonstance ne pourrait justifier à mes yeux un confinement national total. Je pense que cela serait contre-productif", a déclaré le président élu Joe Biden, à l'issue d'une rencontre avec des gouverneurs pour discuter de la réponse à apporter à la crise.

"Je n'arrêterai pas l'économie, point. J'arrêterai le virus", a-t-il lancé. "Car chaque région, chaque communauté, peut être différente".

Les Etats-Unis ont enregistré sur 24 heures entre mercredi et jeudi 2239 décès liés au Covid-19, selon le comptage de référence de l'université Johns Hopkins, actualisé en continu.

La Californie sous couvre-feu

Plusieurs Etats et métropoles ont imposé dernièrement de nouvelles restrictions face à la flambée des cas de contamination. Le gouverneur de la Californie a annoncé jeudi qu'une grande partie de l'Etat serait placée sous couvre-feu durant un mois pour faire face à "une hausse rapide et sans précédent des cas de Covid-19".

Quant à l'Etat de New York, il a décidé de refermer ses écoles.

>> Le sujet du 12h45:

La ville de New York se confine à nouveau face à la deuxième vague de Covid [RTS]
La ville de New York se confine à nouveau face à la deuxième vague de Covid / 12h45 / 1 min. / le 19 novembre 2020

>> Lire aussi: La grouillante New York est vide avec le retour du confinement

MEXIQUE – Plus de 100'000 morts

Au moins 100'000 personnes ont succombé au Covid-19 au Mexique, où les cas de contamination ont dépassé le million, ont annoncé jeudi les autorités du pays.

Le pays de 129 millions d'habitants compte désormais 100'104 décès pour 1'019'543 cas confirmés depuis que la pandémie a touché le Mexique fin février, a déclaré José Luis Alomia, directeur général de l'épidémiologie du ministère de la Santé. Les causes de décès au Mexique ont été dominées par les maladies chroniques.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié

Première demande d'autorisation d'un vaccin

Dix mois seulement après le séquençage du coronavirus, le groupe pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont confirmé qu'ils demanderaient vendredi à l'Agence américaine des médicaments (FDA) d'autoriser leur vaccin contre la maladie causée par le virus, le Covid-19, premiers fabricants à le faire aux Etats-Unis ou en Europe.

>> Lire aussi: Onze vaccins dans la phase 3 des essais cliniques. Enjeux et zones d’ombre d’une course planétaire

Les Etats-Unis et l'Europe pourraient l'autoriser dès décembre: la première quinzaine pour la FDA, et la seconde pour l'Agence européenne des médicaments, selon la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.