Publié

Symbole de fierté et de lutte, le drapeau aborigène fait aujourd'hui débat

Le drapeau aborigène australien. [Daniel Munoz - EPA/Keystone]
Le drapeau aborigène au cœur d'une polémique en Australie / Tout un monde / 4 min. / le 17 novembre 2020
A la fois l'un des deux drapeaux officiels de l’Australie mais aussi une oeuvre d’art, le drapeau aborigène, qui reste protégé par des droits d’auteur, se retrouve au centre d'une polémique qui agite les plus hautes sphères politiques du pays.

Créé en 1971, le drapeau va très vite devenir le symbole des Aborigènes d'Australie qui n'ont obtenu le statut de citoyens à part entière que quatre an plus tôt. [Rick Rycroft - keystone]Créé en 1971, le drapeau va très vite devenir le symbole des Aborigènes d'Australie qui n'ont obtenu le statut de citoyens à part entière que quatre an plus tôt. [Rick Rycroft - keystone]Ce drapeau de forme rectangulaire est divisé en deux bandes horizontales: rouge en bas, pour représenter la terre, noir en haut, pour les Aborigènes, avec un disque jaune au centre qui représente le soleil.

Imaginé en 1971 par l'artiste Harold Thomas, qui faisait lui-même partie de ce peuple autochtone, cet emblème est aujourd'hui à la fois l'un des deux drapeaux officiels de l’Australie mais aussi une oeuvre d’art dont la gestion des droits de reproduction a été confiée en 2017 à plusieurs sociétés privées. Et c'est ce point, justement, qui pose aujourd'hui problème et agite tout le pays.

"Free The Flag"

L'une d'entre elles, WAM Clothing, spécialisée dans la reproduction du drapeau sur des vêtements, s'est en effet montrée particulièrement pointilleuse à ce sujet, envoyant des dizaines de lettres de mises en demeure ou demandant des compensations financières à plusieurs organisations pour non respect des droits d'auteur.

Parmi elles, la Fédération de football australien, mais aussi de petites entreprises, dont certaines sont dirigées par des aborigènes. Scandalisés qu'on leur demande de payer pour un drapeau qu'ils considèrent comme le leur, certains membres de la communauté aborigène ont lancé une campagne en ligne qui s’appelle "Free The Flag", soit "Libérez le drapeau" en anglais.

Un véritable symbole

Il faut dire que derrière ce drapeau, il y a toute une histoire. Créé en plein mouvement d'émancipation aborigène en Australie, ce drapeau va très vite devenir le symbole de tout un peuple. Mais aussi de ses combats. A cette époque, les Aborigènes viennent d'ailleurs tout juste d'obtenir le statut de citoyens à part entière, rappelle Matthieu Gallois, auteur d’une thèse sur le drapeau aborigène, dans l'émission Tout un Monde.

"C’est le drapeau de la lutte pour la restitution des terres, c’est le drapeau de l’identité aborigène mais aussi de la souveraineté aborigène. Pour beaucoup d’Aborigènes métisses, le porter sur un t-shirt, c’est une façon de dire je suis aborigène. Ce drapeau a fait énormément de bien, car il a permis aux Aborigènes de dire haut et fort: je suis noir et fier de l’être".

Cathy Freeman: une icône pour la cause aborigène

Cathy Freeman a porté les drapeaux australien et aborigène à plusieurs reprise, comme ici après avoir remporté la finale du 400 m féminin aux championnats du monde d'athlétisme d'Athènes le 4 août 1997. [Louisa Gouliamaki - keystone]Cathy Freeman a porté les drapeaux australien et aborigène à plusieurs reprise, comme ici après avoir remporté la finale du 400 m féminin aux championnats du monde d'athlétisme d'Athènes le 4 août 1997. [Louisa Gouliamaki - keystone]D'après le spécialiste, celle qui a achevé de propulser ce drapeau au rang de véritable symbole de la cause aborigène, c’est la sprinteuse Cathy Freeman.

Médaillée d’or du 400 mètres à Sydney en 2000, elle a célébré sa victoire, comme d’autres avant, en arborant à la fois un drapeau australien et un drapeau aborigène. "Quand elle l’a fait pour la première fois aux Jeux du Commonwealth au Canada, en 1994, ça a créé une grosse polémique", se souvient Matthieu Gallois.

Mais l'athlète l'a fait avec une telle conviction que le gouvernement a fini par décider, un an plus tard, d'en faire également un drapeau officiel de l’Australie.

Une autorité indépendante

Aujourd'hui, la polémique rattachée à ce drapeau agite les plus hautes sphères politiques australiennes. Un comité du Sénat australien essaie en ce moment de trouver un dénouement à cette affaire. S'il a écarté l’option la plus radicale, défendue par certains, d’un rachat forcé des droits de reproduction du drapeau par l’Etat, il défend en revanche l’idée que ces droits d’auteur devraient être gérés non plus par des sociétés privées, mais par une autorité indépendante et aborigène.

Sauf qu'une telle structure n'existe pas, comme le souligne Matthieu Gallois. Ce qui bien sûr complique le problème. "Actuellement, en Australie, il y a des organisations aborigènes qui représentent leur propre communauté. Mais il n’y a pas d’autorité supérieure représentant l'ensemble des Aborigènes".

Sujet radio: Grégory Plesse

Adaptation web: Fabien Grenon

Publié