Modifié

"Washington d'ici": pourquoi les Américains nʹélisent pas directement leur président ?

Plus de 60 millions d’Américains ont déjà voté par anticipation, à une semaine de l’élection présidentielle. Ce chiffre spectaculaire pourrait annoncer une participation record. Pourtant, malgré cette mobilisation, le peuple américain n'élit pas son président directement. Décryptage avec le podcast "Washington d'ici"

Les citoyens américains votent pour de grands électeurs qui, réunis en collège électoral, élisent à leur tour le président et le vice-président des Etats-Unis. Les pères fondateurs du pays pensaient que l'élection présidentielle était une affaire trop sérieuse pour être confiée au suffrage universel direct.

Quand on a fondé les Etats-Unis, on avait peur que le peuple choisisse un tyran alors qu’on venait de se débarrasser du roi d’Angleterre

Jordan Davis. [Anne Bichsel - RTS]
Jordan Davis

Ce système du collège électoral donne un grand poids à une poignée d’Etats dans lesquels se décide l’élection – les Etats-clés – au détriment du reste du pays. Les voix exprimées par exemple dans le Wyoming, très peu peuplé, ont ainsi beaucoup plus de poids que celles exprimées en Californie malgré toute la population qu’elle concentre. Voilà pourquoi la campagne électorale se focalise sur ces Etats décisifs.

Nos collègues Jordan Davis et Eric Guevara-Frey nous expliquent tout de ce système qui peut aussi produire des présidents élus par une minorité des électeurs, comme Donald Trump en 2016.

>> Ecouter le nouvel épisode hors-série de Washington d’ici:

Logo Washington d'ici [RTS]RTS
Hors-série : pourquoi les Américains nʹélisent pas directement leur président ? / Washington d'ici / 10 min. / le 27 octobre 2020

Publié Modifié