Modifié

Donald Trump a quitté l'hôpital pour regagner la Maison Blanche

Donald Trump de retour à la Maison Blanche [RTS]
Donald Trump de retour à la Maison Blanche / L'actu en vidéo / 55 sec. / le 6 octobre 2020
Le président américain Donald Trump a quitté lundi en fin d'après-midi l'hôpital où il était soigné depuis vendredi pour son infection au nouveau coronavirus. Arrivé à la Maison Blanche, il a retiré son masque et a levé le pouce.

Peu avant son départ de l'hôpital, il avait annoncé qu'il comptait "bientôt" reprendre sa campagne électorale pour un second mandat à la Maison Blanche.

Masque sur le visage, cravate rayée, le président américain a franchi les portes dorées de l'hôpital militaire Walter Reed de Bethesda, dans la banlieue de Washington, a descendu quelques marches et a levé le pouce avant de monter dans un véhicule noir puis dans l'hélicoptère devant l'emmener à la Maison Blanche.

Le président des Etats-Unis, impatient de donner l'image d'un candidat mobilisé par sa campagne à 29 jours du scrutin le voyant briguer un second mandat, aura donc été hospitalisé pendant trois jours. Il a été admis vendredi soir, moins de 24 heures après avoir été testé positif au Covid-19.

"Je quitterai le formidable Centre médical Walter Reed aujourd'hui à 18h30. Me sens vraiment bien. Mieux qu'il y a 20 ans", a annoncé plus tôt dans la journée Donald Trump.

 Donald Trump est sorti de l'hôpital militaire Walter Reed. [Saul Loeb - AFP]Donald Trump est sorti de l'hôpital militaire Walter Reed. [Saul Loeb - AFP]

Il en a profité pour tenter de se présenter comme revigoré par cette épreuve, et pour défendre une fois de plus sa gestion de la pandémie, critiquée de toute part.

"N'ayez pas peur du Covid. Ne le laissez pas dominer votre vie", a-t-il martelé. "Nous avons développé, sous l'administration Trump, de bons médicaments et de bonnes connaissances."

"Pas encore tiré d'affaire"

"Même s'il n'est peut-être pas encore complètement tiré d'affaire, l'équipe et moi-même sommes d'accord sur le fait que tous nos examens et surtout son état de santé clinique permettent un retour en toute sécurité chez lui", a ensuite déclaré le docteur Sean Conley.

"Il bénéficiera de soins médicaux de classe mondiale 24 heures sur 24", a-t-il ajouté, en précisant que certains traitements administrés à Donald Trump relevaient de l'expérimentation.

Il a précisé que l'équipe médicale, "prudemment optimiste", ne serait pas totalement soulagée avant une semaine, si la santé du patient ne s'aggrave pas à nouveau d'ici là.

La Maison Blanche, un foyer du coronavirus

De nombreux experts s'interrogeaient ces dernières heures sur une sortie hâtive de l'hôpital. Mais il ne s'agit nullement d'un retour à la normale: Donald Trump restera encore pour un temps confiné à la présidence, équipée pour qu'il continue à être soigné. Il va donc encore être privé de déplacements dans les Etats-clés pour tenter de refaire son retard dans les sondages face au démocrate Joe Biden.

Mais la Maison Blanche ressemble de plus en plus à un foyer virulent du coronavirus.

Après le président, sa femme Melania, sa proche conseillère Hope Hicks et plusieurs autres membres de son équipe, c'est Kayleigh McEnany, la porte-parole de Donald Trump, qui a annoncé lundi avoir été testée positive au Covid-19. A plusieurs occasions ces derniers jours, elle s'est adressée, sans porter de masque, aux journalistes.Kayleigh McEnany, la porte-parole de Donald Trump, a annoncé lundi avoir été testée positive au Covid-19.  [AP Photo/Jacquelyn Martin - Keystone]Kayleigh McEnany, la porte-parole de Donald Trump, a annoncé lundi avoir été testée positive au Covid-19. [AP Photo/Jacquelyn Martin - Keystone]

Cette annonce, après trois jours de communication cacophonique sur l'état de santé du président de la première puissance mondiale, renforce encore un peu plus l'image d'un exécutif n'ayant pas pris la pleine mesure de l'épidémie.

Un "combattant"

Depuis son hospitalisation, la famille et l'entourage de Donald Trump veulent dépeindre un président "combattant" prêt à vaincre la maladie et remonter sur le ring.

Dès dimanche, avec sa brève sortie pour saluer depuis sa voiture ses partisans devant l'hôpital, l'ex-magnat de l'immobilier avait manifesté son impatience de reprendre sa campagne.

>> Lire: Donald Trump sort saluer ses partisans avant un possible retour à la Maison Blanche

afp/lan

>> Ecouter le sujet dans La Matinale:

A son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump a retiré son masque. [AP Photo/Alex Brandon - Keystone]AP Photo/Alex Brandon - Keystone
Donald Trump est de retour aux affaires / La Matinale / 1 min. / le 6 octobre 2020
Publié Modifié

La réplique de Joe Biden

Le démocrate Joe Biden a réagi aux propos de Donald Trump en opposant le très lourd bilan de la pandémie qui, selon l'Université Johns Hopkins, a fait 210'117 morts aux Etats-Unis.

"J'ai vu un tweet qu'il a fait, ils me l'ont montré, il a dit 'Ne laissez pas le Covid contrôler vos vies'. Allez dire cela aux 205'000 familles qui ont perdu quelqu'un", a déclaré l'ancien vice-président américain, visiblement en colère, depuis la Floride.