Modifié

Le passage de l'ouragan Laura a fait au moins 14 morts aux Etats-Unis

Au moins 14 personnes sont mortes lors du passage de l'ouragan Laura sur les Etats de Louisiane et du Texas. [Gerald Herbert - Keystone/AP]
Au moins 14 personnes sont mortes lors du passage de l'ouragan Laura sur les Etats de Louisiane et du Texas. [Gerald Herbert - Keystone/AP]
L'ouragan Laura, l'un des plus violents à avoir jamais frappé l'Etat américain de Louisiane, a fait au moins 14 morts dans le Sud des Etats-Unis. Des centaines de milliers de foyers ont été privés d'électricité.

"Nous pouvons être en bonne part soulagés", a réagi lors d'une conférence de presse le gouverneur de Louisiane, John Bel Edwards, en soulignant que son Etat avait échappé aux "ravages catastrophiques" annoncés.

"Mais nous avons subi une énorme quantité de dégâts", a-t-il ajouté, en mentionnant les milliers d'habitants "à la vie bouleversée".

Vents de 240 km/h

En passant dans la mer des Caraïbes, Laura avait provoqué il y a près d'une semaine d'importantes inondations en Haïti et en République dominicaine, qui se partagent l'île d'Hispaniola (ou Quisqueya). Elle a tué au moins 31 personnes en Haïti et quatre en République dominicaine.

Rétrogradée en tempête tropicale jeudi après-midi, Laura s'est ensuite renforcée avant de toucher terre aux Etats-Unis en ouragan de catégorie 4 (sur 5) jeudi vers 01H00 locale (06H00 GMT) au niveau de la ville côtière de Cameron, près de la frontière avec le Texas, dans le Golfe du Mexique, avec des vents soutenus de 240 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC).

Cela en fait l'ouragan plus puissant à avoir touché la Louisiane depuis plus d'un siècle et demi, d'après les données compilées par un chercheur de l'université du Colorado spécialisé dans les ouragans, Philip Klotzbach.

Intoxications au monoxyde de carbone

Une fois le jour levé sur la région, les premières images montraient les scènes de désolation habituelles: arbres et lignes électriques à terre, bâtiments écroulés, toits arrachés, rues inondées ou couvertes de débris.

L'ouragan a fait au moins dix morts en Louisiane et quatre au Texas voisin, huit de ces 14 décès étant dus à des intoxications au monoxyde de carbone émis par des générateurs portables mis en marche en intérieur en raison de coupures d'électricité.

Près de 800'000 personnes étaient privées d'électricité jeudi après-midi en Louisiane et au Texas, selon le site PowerOutage.us.

afp/gma

Publié Modifié

Donald Trump sur place

Donald Trump s'est rendu samedi en Louisiane. Le locataire de la Maison Blanche, casquette rouge "USA" vissée sur le crâne, a d'abord atterri dans la ville de Lake Charles, où se trouvent plusieurs raffineries non loin de la côte du golfe du Mexique. Sans masque, il a visité un quartier aux arbres abattus et aux maisons endommagées, ainsi qu'un entrepôt.

Il a annoncé que l'agence fédérale pour les situations d'urgence (Fema) avait déjà distribué 2,6 millions de litres d'eau et 1,4 million de repas, alors que l'électricité et l'eau courante étaient coupés pour des centaines de milliers d'habitants.

"Je n'ai pas eu une seule plainte", a dit le président en félicitant les responsables fédéraux autour de lui lors d'une courte conférence de presse dans une caserne de pompiers. Un individu parmi la dizaine d'élus et responsables assis sur des tables autour de lui était masqué.