Modifié

Plus de 5 millions de cas positifs aux Etats-Unis - Le suivi du Covid-19 dans le monde

Les Etats-Unis ont dépassé dimanche la barre des 5 millions de personnes positives au Covid-19. [Wilfredo Lee - AP/Keystone]
Les Etats-Unis ont dépassé dimanche la barre des 5 millions de personnes positives au Covid-19. [Wilfredo Lee - AP/Keystone]
Les Etats-Unis ont franchi dimanche le cap des 5 millions de cas officiels d'infection au nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie. Dépassant l'Europe, l'Amérique latine est quant à elle devenue depuis vendredi la région du monde la plus touchée en nombre de morts.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait plus de 727'200 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à la mi-journée.

Plus de 19'674'290 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 162'425 décès pour un peu plus de 5'000'000 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Viennent ensuite le Brésil avec 100'477 morts pour 3'012'412 cas, le Mexique avec 52'006 morts (475'902 cas), le Royaume-Uni avec 46'566 morts (309'763 cas), et l'Inde avec 43'379 morts (2'153'010 cas).

>> La carte du SRAS-CoV-2 dans le monde:

ETATS-UNIS - Barre des 5 millions de positifs

Les Etats-Unis ont franchi dimanche le cap des 5 millions de cas officiels d'infection au nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie, selon le comptage de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.

La première puissance économique mondiale est de loin la plus touchée au monde par la pandémie en valeur absolue, avec plus de 162'000 morts sur son sol.

Le cap des 4 millions de cas avait été atteint il y a un peu plus de deux semaines.

Pour venir en aide aux millions d'Américains menacés d'expulsion et frappés par le chômage à cause de la pandémie et des mesures de confinement, le président Donald Trump a dévoilé samedi un nouveau plan d'aide à l'économie américaine. Il a promulgué celui-ci par décret, faute d'un accord au Congrès.

>> Lire aussi: Donald Trump promulgue par décret un nouveau plan d'aide à l'économie

EUROPE - Les estivants baissent la garde

Plusieurs villes et stations balnéaires flamandes, sur le littoral de la Belgique, ont annoncé dimanche l'interdiction des "touristes d'une journée" pendant la vague de chaleur après des incidents causés par le non-respect des mesures contre la pandémie. Les communes de Knokke-Heist et de Blankenberge ont pris cette décision pour "garantir la sécurité publique", ont indiqué leurs édiles.

Plusieurs personnes ont été interpellées samedi à Blankenberge après des affrontements entre des groupes de vacanciers sur la plage Un groupe de jeunes a été sommé de quitter la plage après avoir refusé de respecter les mesures de sécurité imposées contre la pandémie. Une bagarre a éclaté entre vacanciers et a tourné à l'émeute avec l'intervention de la police.

Au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne aussi, des foules en quête de fraîcheur se sont massées sur les bords de mer, souvent en ignorant les distances recommandées. Les autorités locales ont averti que certaines plages du nord de l'Allemagne ainsi que de plusieurs lacs devraient fermer en raison de l'impossibilité de respecter une distance de sécurité d'un mètre et demi entre les personnes.

FRANCE - Canicule rime avec port du masque

L'Hexagone transpire et l'alerte rouge canicule a été étendue samedi vers le Nord, doublée de l'obligation de plus en plus fréquente de porter un masque à l'extérieur pour faire barrage au Covid-19, face à des indicateurs de suivi de l'épidémie qui se dégradent.

En conséquence, le port du masque à l'extérieur s'étend aussi: il sera obligatoire dès lundi dans des zones très fréquentées à Paris ainsi qu'en Seine-Saint-Denis, dans les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et le Val-d'Oise qui emboîtent le pas de Marseille, Ajaccio, Carcassonne, Bordeaux, Rennes ou Lille.

Les Français sont désormais majoritairement favorables au port du masque à l'extérieur: près des deux-tiers d'entre eux souhaitant qu'il devienne obligatoire dans les lieux publics ouverts, selon un sondage de l'Ifop pour le Journal du Dimanche.

ROYAUME-UNI - Priorité nationale à la réouverture des écoles

Le Premier ministre britannique déclare dimanche qu'une réouverture des écoles en septembre est un impératif social, économique et moral. Dans une tribune publiée par le Mail on Sunday, Boris Johnson en fait même une priorité nationale.

Selon le Sunday Telegraph, le chef de l'exécutif a déclaré cette semaine à son cabinet que dans l'éventualité de futurs reconfinements, localisés ou non, les écoles devraient être les derniers lieux à devoir fermer.

BRESIL - Deuil officiel face aux 100'000 morts recensés

Le Brésil est devenu samedi le deuxième pays à dépasser les 100'000 morts du coronavirus après les Etats-Unis. Le plus grand pays d'Amérique Latine, peuplé de 212 millions d'habitants, a également franchi un autre seuil symbolique, celui des 3 millions de personnes contaminées.

Les chiffres officiels (100'477 morts et 3'012'412 cas confirmés de contamination) doivent toutefois être relativisés en raison de l'insuffisance de tests, les spécialistes estimant que le nombre total de personnes infectées pourrait être jusque six fois plus élevé.

Hommage aux victimes du Covid-19 sur Copacabana, samedi 08.08.2020. [Mario Lobao - AP/Keystone]Hommage aux victimes du Covid-19 sur Copacabana, samedi 08.08.2020. [Mario Lobao - AP/Keystone]La pandémie a jeté une lumière crue sur les inégalités du Brésil, le virus faisant des ravages dans les favelas, touchant particulièrement les populations noires.

Sur la plage de Copacabana, à Rio, l'ONG Rio de Paz a organisé samedi matin un lâcher de 1000 ballons rouges en hommage aux personnes décédées du Covid-19 au Brésil, avec 100 croix noires plantées dans le sable.

Le président du Sénat, Davi Alcolumbre, a annoncé samedi un deuil officiel de quatre jours au Congrès en hommage aux plus de 100'000 personnes terrassées au Brésil par le virus.

CHILI - La pandémie s'étend

Le Chili a franchi samedi le cap des 10'000 morts, cinq mois après l'apparition du premier cas dans ce pays latino-américain, l'un des plus touchés dans la région, a annoncé le ministre de la Santé.

En 24 heures, il y a eu 53 nouveaux décès, portant le bilan total des morts à 10'011. Au cours de la même période, les autorités ont recensé 2201 nouveaux cas de contamination, portant le total à plus de 370'000, a déclaré au cours d'une conférence de presse le ministre Enrique Paris.

MEXIQUE - Bilan bien supérieur aux prévisions officielles

Le Mexique a fait état samedi de 6495 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus et 695 décès supplémentaires liés à l'épidémie, portant le bilan dans le pays à 475'902 contaminations et 52'006 morts.

Il s'agit d'un bilan bien supérieur aux prévisions du gouvernement du président Andres Manuel Lopez Obrador, très critiqué.

Le pays d'Amérique centrale compte le troisième plus grand nombre au monde de décès causés par le Covid-19, derrière les Etats-Unis et le Brésil.

AFRIQUE DU SUD - Barre des 10'000 morts aussi franchie

L'Afrique du Sud a passé le seuil des 10'000 morts du coronavirus depuis que l'épidémie est apparue dans ce pays en mars, a annoncé samedi le ministère sud-africain de la Santé.

L'Afrique du Sud a aussi enregistré un total de 553'188 cas de contamination, soit plus de la moitié des cas constatés dans l'ensemble du continent africain.

NOUVELLE-ZELANDE - 100 jours sans nouvelle contamination

La Nouvelle-Zélande a atteint dimanche la barre des cent jours sans aucune nouvelle contamination au coronavirus. Les autorités sanitaires ont toutefois prévenu qu'il était hors de question de baisser la garde.

Il y a actuellement 23 cas de personnes porteuses du Covid-19 dans l'archipel océanien mais elles ont toutes été dépistées à la frontière, en entrant dans le pays, et se trouvent en quarantaine.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié