Modifié

Une ville espagnole de 32'000 habitants à nouveau confinée - Le suivi du Covid-19 dans le monde

Des contrôles de police ont été installés aux abords de la ville Aranda del Duero, qui restera sous cloche pendant au moins deux semaines. [Paco Santamaria - EPA/Keystone]
Des contrôles de police ont été installés aux abords de la ville Aranda del Duero, qui restera sous cloche pendant au moins deux semaines. [Paco Santamaria - EPA/Keystone]
Les 32'000 habitants d'Aranda del Duero (150 km au nord de Madrid) ont entamé vendredi un reconfinement de 14 jours. Dans le monde, l'Amérique latine a dépassé l'Europe au total des morts depuis le début de la crise. Elle rassemble 44% des décès des 7 derniers jours.

La pandémie de Covid-19 a fait plus de 715'343 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP vendredi à 13h. Plus de 19,1 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont au moins 11,3 millions sont aujourd'hui considérés comme guéris. Sur la journée de jeudi, 7377 nouveaux décès et 282'381 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

L'Amérique latine et les Caraïbes sont devenues vendredi la région du monde la plus touchée en nombre de morts liés au SRAS-CoV-2. Cette région compte 213'120 décès, soit plus que les 212'660 morts dénombrés en Europe. Ensemble, les deux continents rassemblent 60% des décès recensés dans le monde.

Les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé avec 160'104 morts. Viennent ensuite le Brésil (98'493 morts), le Mexique (50'517), le Royaume-Uni (46'413) et l'Inde (41'585).

>> La carte du SRAS-CoV-2 dans le monde:

ESPAGNE - Une ville de 32'000 habitants confinée pour deux semaines

Les 32'000 habitants d'Aranda del Duero, à 150 km au nord de Madrid, ont entamé vendredi un confinement de 14 jours. D'autres quarantaines locales ont déjà été imposées notamment au Pays Basque, en Catalogne et en Aragon. La Catalogne poursuit quant à elle une vaste campagne de détection, parfois au porte-à-porte, dans plusieurs villes.

L'Espagne, un des pays les plus frappés par la pandémie, a dénombré à ce jour 310.000 cas et 28.500 décès.

L'Espagne mise sur liste rouge par la Suisse [RTS]
L'Espagne mise sur liste rouge par la Suisse / 19h30 / 2 min. / le 5 août 2020

FRANCE - Masque obligatoire dès samedi dans plusieurs quartiers de Marseille

Tout comme à Toulouse, à Tours, à Blois et prochainement à St-Tropez et à Paris, le port du masque sera obligatoire dès samedi et jusqu'au 31 août dans plusieurs quartiers très fréquentés de Marseille, ont annoncé vendredi les autorités locales.

Des touristes portant un masque devant le Château de Versailles. [Michel Euler - AP Photo]Michel Euler - AP Photo
Le masque devient obligatoire dans certains lieux très fréquentés de Paris / Le 12h30 / 1 min. / le 5 août 2020

ETATS-UNIS - Décès à nouveau en hausse

Les Etats-Unis ont enregistré jeudi 2060 nouveaux décès, un sombre bilan journalier qu'ils n'avaient plus atteint depuis trois mois, selon l'université Johns Hopkins. Ce rebond porte à plus de 160'000 le nombre total de morts. Malgré tout, les autorités américaines ont annoncé la levée de leur recommandation appelant les citoyens américains à éviter tout voyage à l'étranger. Désormais, la diplomatie américaine traitera à nouveau chaque pays au cas par cas. La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne sont classés "au niveau 3" (voyage à éviter si possible).

Se démarquant de ses propres experts, plus prudents, le président américain Donald Trump a déclaré jeudi qu'un vaccin pourrait être produit avant la présidentielle américaine du 3 novembre.

AFRIQUE - Barre du million de cas franchie

Le port du masque est devenu obligatoire dans les écoles de Ikoyi, au Nigéria, le 3 août 2020. [Olukayode Jaiyeola - NurPhoto/AFP]Le port du masque est devenu obligatoire dans les écoles de Ikoyi, au Nigéria, le 3 août 2020. [Olukayode Jaiyeola - NurPhoto/AFP]Huit mois après l'apparition de l'épidémie, l'Afrique vient de franchir jeudi la barre du million de cas, dont plus de la moitié en Afrique du Sud, selon un décompte AFP. L'Egypte a enregistré près de 95'000 cas et le Nigeria près de 45'000.

La pandémie a fait plus de 21'000 morts sur le continent, qui reste toutefois le moins touché dans le monde. A noter que ces chiffres sont à prendre avec des pincettes, car nombre de pays africains aux systèmes de santé défaillants ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

BRESIL - Bolsonaro a "la conscience tranquille"

Au Brésil, où le bilan a atteint jeudi 98'493 morts, le président Jair Bolsonaro a affirmé jeudi avoir "la conscience tranquille". "Avec nos moyens, nous pouvons vraiment dire que nous avons fait tout notre possible, et même l'impossible, pour sauver des vies", a affirmé le chef de l'Etat, qui depuis le début de l'épidémie s'oppose aux mesures de confinement et de distanciation physique et minimise la gravité de la maladie. Le pays demeure le deuxième le plus touché par la crise après les Etats-Unis.

Par ailleurs, au Brésil, le coronavirus met en lumière les problèmes d'eau. Si se laver régulièrement les mains est une des meilleures préventions contre le virus,  plus de 35 millions de Brésiliens n'ont pas accès à l'eau potable. Sans compter que près de la moitié des 212 millions de Brésiliens sont privés du tout-à-l'égout et leurs eaux usées s'écoulent dans la rue, dans des rivières ou dans la mer. L'Institut Trata Brasil, une association qui lutte pour un meilleur accès au traitement des eaux, souligne d'énormes disparités entre riches et pauvres à ce niveau.

CHINE - Les fabricants de masques chinois font grise mine

Le vent a tourné depuis le début de la pandémie où la Chine s'était imposée comme principal fabricant de masques au monde. Réglementation plus stricte et prix en chute libre: les fabricants de masques chinois luttent aujourd'hui pour leur survie sur un marché devenu ultra concurrentiel et qui n'est plus synonyme de poule aux oeufs d'or. "Depuis avril, nos commandes ont été divisées par cinq ou six", peste Yang Hao, directeur commercial de CCST, une entreprise de Shenzhen (sud) spécialisée dans les purificateurs anti-pollution mais reconvertie dans les masques au plus fort de l'épidémie. "Les pays européens produisent désormais leurs propres masques grâce à des machines achetées en Chine", résume-t-il.

Tout comme la veille, la Chine a recensé 37 nouveaux cas confirmés, ont rapporté vendredi les autorités sanitaires. Dix de ces nouveaux cas concernent des personnes arrivées de l'étranger, a précisé la Commission nationale de la santé dans un communiqué. Selon les données officielles, 84'565 cas de contamination ont été confirmés en Chine continentale depuis l'apparition de l'épidémie, qui a causé 4634 morts dans le pays.

MEXIQUE - Chiffres officiels remis en question

Le pays de 128,8 millions d'habitants a enregistré un total de 462'690 cas confirmés et 50'517 décès, selon les dernières statistiques gouvernementales. Ces chiffres font du Mexique le troisième pays le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis et le Brési.

Toutefois, plusieurs professionnels mettent en doute la réalité des chiffres officiels. "Le nombre de cas, comme celui des décès, doit être substantiellement plus élevé que ce qui apparaît dans les chiffres officiels, du fait que nous avons pratiqué peu de tests", estime auprès de l'AFP Alejandro Macias, qui avait dirigé en 2009 la stratégie gouvernementale face à l'épidémie de grippe H1N1.

NORVEGE - Le pays met la France en zone rouge

La Norvège vient d'annoncer repasser la France en zone rouge du fait de la résurgence de cas, conduisant à une quarantaine obligatoire de dix jours pour tous les voyageurs arrivant de France dans le pays scandinave.

POLOGNE - Les autorités excluent un nouveau confinement malgré une hausse des cas

Les autorités polonaises ont exclu vendredi la possibilité d'un nouveau confinement généralisé même si le pays a enregistré un nombre record de nouveaux cas pour la sixième fois en deux semaines. La Pologne a fait état vendredi de 809 nouvelles infections, portant le bilan total à 50'324 cas et 1787 décès depuis le début de l'épidémie.

PAYS-BAS - Masques obligatoires à l'extérieur dans les lieux fréquentés

Tout comme dans plusieurs grandes villes françaises, comme à Toulouse, à Tours, à Saint-Tropez et prochainement à Paris, le masque est devenu obligatoire à l'extérieur dans le Quartier Rouge d'Amsterdam et dans les quartiers commerçants de Rotterdam.

GRECE - Fermeture nocturne de ses frontières terrestres

Le pays a annoncé qu'elle allait fermer ses frontières terrestres, sauf avec la Bulgarie, aux voyageurs la nuit. Des mesures sanitaires d'urgence ont été prises sur la petite île touristique de Poros, près d'Athènes.

IRLANDE - Le déconfinement se poursuit

En Irlande, le déconfinement se poursuit, avec notamment la réouverture de tous les pubs.

ALLEMAGNE - Deux écoles ferment en Allemagne quelques jours après la rentrée

Deux établissements scolaires dans le nord de l'Allemagne ont dû fermer leurs portes après l'apparition de cas d'infection au Covid-19, quelques jours seulement après la rentrée des classes, ont annoncé vendredi les autorités locales.

Par ailleurs, alors que le nombre de cas a grimpé à 214'214, soit 1147 cas de plus que la veille, l'Allemagne va imposer dès samedi à tous les voyageurs de retour de régions à risque de se faire tester du Covid-19. Jusqu'à présent, toute personne revenant de ces zones désignées à risque (la plupart des pays hors UE, trois régions espagnoles et depuis mercredi la province belge d'Anvers), était contrainte de se soumettre à une quarantaine de 14 jours en Allemagne, à moins de présenter un test négatif. Par ailleurs, huit décès supplémentaires ont été signalés, ce qui porte le total à 9.183 morts depuis le début de l'épidémie dans le pays.

INDE - Grève du personnel soignant

Si l'épidémie en Inde avait auparavant pour principaux épicentres les mégapoles de New Delhi et Bombay, la maladie Covid-19 commence désormais à flamber dans des régions moins denses et plus étendues.

A noter que 3,5 millions de travailleurs médico-sociaux chargés des campagnes de dépistage ont entamé ce vendredu une grève de deux jours pour réclamer une hausse des salaires et des équipements de protection adaptés. Dix syndicats représentant ces travailleurs médico-sociaux (parmi lesquels figurent également les conducteurs d'ambulances ou les cuisiniers des centres communautaires par exemple), ont rejoint ce mouvement.

Le géant d'Asie du Sud a enregistré à ce jour 41'585 morts de la maladie Covid-19 pour un total de 2'027'074 malades confirmés depuis le début de l'épidémie. Les autorités indiennes ne testant que les patients symptomatiques, les experts estiment ces chiffres sous-estimés.

RUSSIE - Plus de 875.000 cas de contaminations en Russie

Les autorités sanitaires russes ont fait état vendredi de 5.241 nouveaux cas de contaminations au coronavirus, portant le bilan total à 877.135, ce qui en fait le quatrième pays au monde le plus durement touché par la pandémie en termes d'infections.

Le nombre de décès a augmenté de 119 au cours des 24 dernières heures pour atteindre un total de 14.725 morts dans le pays depuis le début de l'épidémie.

MONDE - La presse écrite mise à mal par la pandémie

La presse écrite dans le monde va mal. Leurs ventes d'exemplaires papier se sont effondrées. [NELSON ALMEIDA - AFP]La presse écrite dans le monde va mal. Leurs ventes d'exemplaires papier se sont effondrées. [NELSON ALMEIDA - AFP]Amorcé depuis longtemps, le déclin de la presse papier connaît un coup d'accélérateur à travers le monde depuis la crise du Covid-19: les audiences numériques des journaux ont explosé mais leurs ventes d'exemplaires papier se sont effondrées. Dans certains cas, leurs parutions ont dû être suspendues. La crise frappe une industrie déjà fragilisée par des revenus publicitaires.

Seuls les plus gros pourraient s'en tirer. Le New York Times a ainsi vu ses recettes en ligne dépasser pour la première fois celles du papier, au deuxième trimestre.

RTSinfo avec les agence

Publié Modifié