Modifié le 28 juin 2010

Sud-est de l'Europe: canicule meurtrière

Le sud-est de l'Europe, comme ici en France, lutte contre le feu
Le sud-est de l'Europe, comme ici en France, lutte contre le feu [Reuters]
La canicule continuait mardi à faire des ravages dans le sud-est de l'Europe. En Italie, où 4 personnes sont mortes, des touristes étaient bloqués en raison d'incendies. En Hongrie, la chaleur a provoqué la mort de 500 personnes.

En Italie, quatre personnes ont perdu la vie mardi dans les
incendies qui ont ravagé les environs de Peschici, dans les
Pouilles, où des centaines de personnes étaient bloquées sur
plusieurs plages par des incendies.

Touristes réfugiés sur la plage

Cette région du sud de l'Italie est particulièrement touchée par
les feux de forêts dus à la canicule. La situation était qualifiée
de grave dans la zone de Peschichi et Vieste, deux localités
situées sur la côte adriatique.





A Vieste, quatre campings ont été détruits par les flammes et la
municipalité a ouvert des écoles pour héberger les touristes et
résidents de la zone. Plusieurs personnes ont été légèrement
intoxiquées par les flammes.

Evacués par la mer

A Peschichi, 150 personnes se trouvaient encore bloquées sur la
plage en raison d'un incendie, alors que 100 autres avaient déjà
été évacuées. Selon la protection civile, des dizaines
d'embarcations, y compris des canots pneumatiques de pompiers,
étaient mobilisées dans la zone pour aider à l'évacuation des
personnes menacées. Selon Ansa, des scènes de tension ont été
enregistrées lors de plusieurs évacuations, les personnes se
disputant pour monter en premier sur les embarcations.





Un vent fort propage les flammes dans cette région et interdit
l'intervention des moyens aériens des pompiers. Le patron de la
protection civile italienne, le président de la région des Pouilles
et un secrétaire d'Etat au ministère de l'intérieur se trouvent sur
les lieux où une unité de crise spéciale a été créée.





agences/hof

Publié le 27 juillet 2007 - Modifié le 28 juin 2010

Hongrie et Roumanie comptent leurs morts

La vague de chaleur en Hongrie est responsable de la mort de 500 personnes la semaine dernière, a affirmé le chef des services médicaux nationaux dans un communiqué rendu public mardi à Budapest.

La vague de chaleur qui sévit depuis une semaine en Roumanie a fait 12 morts en 24 heures, portant à 27 le nombre de décès depuis le début de la canicule, a annoncé mardi le ministère de la Santé.

Grèce, Macédoine et Serbie souffrent aussi

En Grèce, les autorités ont annoncé mardi la mort d'un retraité à la suite d'une forte vague de chaleur qui frappe le pays depuis plusieurs jours, la seconde en un mois.

En Macédoine, un gigantesque feu de forêt dû à la canicule s'est déclaré dans la nuit de lundi à mardi aux abords de Bitola (sud), la deuxième ville du pays, et menace la ville même.

Une personne est morte asphyxiée et plusieurs milliers de personnes ont été évacuées des faubourgs de la ville en raison de cet incendie qui s'est propagé sur environ 1000 hectares de forêts proches de la ville.

En Serbie, cinquante incendies de forêts provoqués par la canicule ont ravagé 2503 hectares. Aucune victime n'est à déplorer pour l'heure.