Modifié

Le Vatican suspend un prélat homosexuel

L'homosexualité est plus que mal tolérée par le Vatican [Reuters]
L'homosexualité est plus que mal tolérée par le Vatican [Reuters]
Le Vatican a suspendu un prêtre haut placé du Saint-Siège après la diffusion par la télévision italienne d'images le montrant faisant des avances à un jeune homme et plaidant que le sexe homosexuel n'est pas un péché.

Dans le reportage de la chaîne privée La7, un homme présenté
comme un prêtre explique qu'il n'a pas l'impression de pécher en
ayant des relations sexuelles avec des hommes gays et demande à son
interlocuteur s'il l'apprécie.

Tromperie?

Le Vatican n'a pas identifié le prêtre par son nom, mais Mgr
Tommaso Stenico a confirmé dans un entretien téléphonique à
l'Associated Press qu'il avait été suspendu de son poste à la
Congrégation du Clergé du Vatican, un bureau chargé de la gestion
des prêtres dans le monde.

"Ne me condamnez pas, l'interview a été faite par tromperie",
a-t-il déclaré, faisant référence à la caméra cachée du reportage.
Les visages de tous les hommes avaient été rendus flous et leurs
voix modifiée pour la diffusion de l'émission "Exit" le 1er octobre
mais le bureau du prélat a été reconnu.

Mgr Stenico affirme dans un entretien au site en ligne "Petrus"
consacré à l'actualité du Vatican qu'il n'est pas homosexuel et
qu'il effectuait des recherches. "Je ne suis pas gay", dit-il, "je
voulais écrire un livre, une réflexion sur le problème de
l'homosexualité chez les prêtres".

ap/tac

Publié Modifié

Le Vatican confirme

Un porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a confirmé qu'un prélat italien avait été suspendu pendant la durée d'une enquête.

Les autorités du Vatican "ont dû intervenir avec la sévérité requise par une conduite incompatible avec la prêtrise et la mission du Saint-Siège", a-t-il ajouté.

Du côté de la télévision, une femme se présentant comme l'une des productrices d'"Exit" s'est refusée à tout commentaire, renvoyant sur le reportage en ligne sur le site Web de La7.