Modifié

Surmortalité record au Royaume-Uni – Le suivi du Covid-19 dans le monde

Les homes britanniques ont été particulièrement touchés par le Covid-19. [Tim Keeton - EPA/Keystone]
Les homes britanniques ont été particulièrement touchés par le Covid-19. [Tim Keeton - EPA/Keystone]
La progression du nouveau coronavirus continue de s'accélérer autour de la planète, avec un million de cas supplémentaires détectés en seulement quatre jours. En Europe, le Royaume-Uni a enregistré la surmortalité la plus élevée parmi 21 pays.

La pandémie de SARS-CoV-2 a fait au moins 667'361 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à la mi-journée.

Elle a franchi un nouveau cap, avec plus de 17 millions de contaminations officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires, dont plus de la moitié dans trois pays (Etats-Unis, Brésil, Inde). Et l'économie mondiale est désormais frappée de plein fouet par la récession qu'elle provoque.

Les Etats-Unis sont toujours le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 150'716 décès pour 4'427'493 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins.

Viennent ensuite le Brésil avec 90'134 morts pour 2'552'265 cas, le Royaume-Uni avec 45'961 morts (301'455 cas), le Mexique avec 45'361 morts (408'449 cas), et l'Italie avec 35'129 morts (246'776 cas).

>> La carte du SARS-CoV-2 dans le monde:

ÉTATS-UNIS – Près d'un décès par minute

Une personne est morte du Covid-19 presque chaque minute aux Etats-Unis au cours des vingt-quatre dernières heures, selon un décompte de Reuters basé sur des données officielles, le bilan de l'épidémie dans le pays s'étant alourdi mercredi à plus de 150'000 décès, un record mondial.

Au moins 1461 décès supplémentaires ont été recensés à travers le pays, un record sur une journée depuis le 27 mai, quand 1484 morts avaient été signalées. Quelque 62'000 nouveaux cas de contamination ont été confirmés, pour un total de 4,4 millions.

La Floride, l'un des Etats où l'épidémie de Covid-19 connaît une forte recrudescence, a enregistré jeudi un record du nombre de morts sur 24 heures pour le troisième jour consécutif.

Economie en récession

Le PIB américain a accusé une baisse historique de presque 33% au deuxième trimestre, sous l'effet de la pandémie de Covid-19. Cette estimation préliminaire du département du Commerce, publiée jeudi, fait entrer le pays en récession.

>> Lire: Avec le PIB du 2e trimestre, les Etats-Unis sont officiellement en récession

BRÉSIL – Etrangers autorisés à entrer dans le pays par avion

Le Brésil a rouvert mercredi ses frontières aux étrangers arrivant par voie aérienne, selon un décret publié au journal officiel. La mesure vise à relancer l'industrie touristique brésilienne dévastée par la pandémie.

Le décret proroge de 30 jours l'interdiction d'entrée concernant les étrangers arrivant par voie terrestre ou maritime, mais indique que "l'arrivée d'étrangers par voie aérienne ne sera plus interdite".

Le Brésil avait fermé ses frontières aériennes aux voyageurs étrangers le 30 mars, au moment où la pandémie de Covid-19 ravageait l'Europe et l'Asie et venait d'arriver en Amérique du Sud.

Michelle Bolsonaro, épouse du président brésilien, a été testée positive au coronavirus, a annoncé jeudi la présidence, quelques jours après que Jair Bolsonaro a indiqué être rétabli de sa propre contamination.

La Première dame testée positive

La Première dame Michelle Bolsonaro, âgée de 38 ans, "s'est révélée positive au Covid-19 ce jeudi", a déclaré la cellule de presse de la présidence, et elle "est en bonne santé". Le président Jair Bolsonaro, 65 ans, avait annoncé le 7 juillet être infecté par le coronavirus, qu'il a longtemps qualifié de "petite grippe" mais qui a tué plus de 90'000 personnes au Brésil.

Jeudi également, la contamination d'un 5e ministre du gouvernement Bolsonaro a été annoncée, celle du titulaire des Sciences et de la Technologie, Marcos Pontes. Aucun des quatre autres ministres concernés n'a été sérieusement malade.

PÉROU – Barre des 400'000 cas franchie

Le nombre de cas de Covid-19 au Pérou s'élève désormais à 400'683 après les 5678 nouvelles infections recensées en un jour a annoncé le ministère de la Santé. Il s'agit de la plus forte augmentation quotidienne depuis le 12 juin dernier.

Depuis le début de l'épidémie, 18'816 personnes sont décédées en lien avec ce virus au Pérou, dont 204 au cours de ces dernières 24 heures - un chiffre qui se rapproche du pic du 11 juin lorsque 206 nouveaux décès avaient été recensés.

Après un confinement national de la population de 100 jours, le Pérou a entamé le 1er juillet le déconfinement dans 18 régions sur 25, dont celle de la capitale Lima.

ROYAUME-UNI – Surmortalité record pour l'Europe

Le Royaume-Uni a enregistré la surmortalité la plus élevée parmi 21 pays européens durant la pandémie liée au nouveau coronavirus, montre une analyse publiée jeudi par l'Office de la statistique nationale (ONS).

Pour les épidémiologistes, l'excès de mortalité, c'est-à-dire le nombre de morts toutes causes confondues excédant une moyenne sur cinq ans sur une période donnée, est le meilleur indicateur pour évaluer le nombre de décès provoqués par une épidémie. Il permet aussi des comparaisons internationales.

Depuis le début de l'année, le Royaume-Uni a enregistré environ 65'000 morts de plus que d'habitude, toutes causes confondues, le total le plus élevé d'Europe, montre l'analyse de l'ONS.

Le Royaume-Uni affiche aussi le taux de surmortalité le plus fort d'Europe lorsque le nombre total est rapporté à la taille et à la pyramide des âges de la population.

FRANCE – "Circulation soutenue" du virus

La France a recensé 1377 cas supplémentaires de contamination au coronarivus en l'espace de 24 heures, portant à 186'573 le nombre de cas confirmés depuis le début de l'épidémie, a annoncé jeudi l'agence Santé publique France.

Le bilan total des décès s'est par ailleurs accru de 16 morts en 24 heures, à 30'254 contre 30'238 mercredi, selon les données centralisées par la direction générale de la santé.

La France, au coeur de l'été, observe une accélération de la diffusion du virus depuis le milieu de la semaine dernière avec une moyenne de l'ordre d'un millier de nouveaux cas par jour depuis le 22 juillet contre 560 sur les 21 premiers jours du mois.

"La circulation du virus est soutenue avec un nombre de cas quotidiens en augmentation et supérieur à 1000", souligne la DGS jeudi soir.

ESPAGNE – Confinement allégé à Lerida

Les autorités de Catalogne ont allégé mercredi les mesures de confinement dans et autour de la ville de Lerida (nord-est de l'Espagne), où 160'000 personnes avaient été appelées à rester chez elles après une flambée de contaminations au coronavirus.

La ville et six communes proches, situées à 150 km à l'ouest de Barcelone, ont d'abord fait l'objet de restrictions aux déplacements début juillet après une augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans la région, avant l'instauration d'un strict confinement à domicile à partir du 13 juillet.

Mercredi, ces mesures ont été allégées, car les autorités pensent avoir la situation sous contrôle. Les habitants peuvent maintenant quitter la zone, pour la première fois depuis le 4 juillet.

ALLEMAGNE – Chute historique du PIB

L'Allemagne a subi au deuxième trimestre une chute historique de 10,1% de son produit intérieur brut, plongeant la première économie européenne dans sa pire récession de l'après-guerre.

Ce plongeon "historique" du PIB selon un communiqué jeudi de l'office fédéral des statistiques Destatis, attribué aux "conséquences de la pandémie", dépasse largement la contraction de 4,7% au premier trimestre 2009, pic de la crise financière.

Bénéficiant d'une situation sanitaire meilleure que celle de ses voisins, l'Allemagne a levé à partir de mai la plupart de ses mesures de restrictions et relancé son économie. Un fort rebond est désormais attendu par les experts.

Pour 2020, Berlin table sur une récession de 6,3%. L'Allemagne s'en sortirait ainsi mieux que ses partenaires européens alors que le PIB français, italien et espagnol pourraient se contracter de plus de 10%, selon la Commission européenne.

Mais comme d'autres pays Européens, l'Allemagne connaît une recrudescence des infections en cette période de vacances estivales, et l'institut allemand de veille épidémiologique Robert Koch a exprimé mardi ses "grandes inquiétudes" face aux chiffres en hausse.

>> Lire : Le PIB allemand dévisse au 2ème trimestre, mais la reprise se profile

BELGIQUE – Couvre-feu à Anvers

Le produit intérieur brut de la Belgique, LUI, a chuté de 12,2% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, conséquence de l'épidémie de coronavirus, selon une estimation publiée jeudi par la Banque nationale de Belgique (BNB).

Confronté à une recrudescence "préoccupante" des cas de coronavirus, le pays a annoncé en début de semaine un nouveau durcissement des mesures, en particulier dans la province d'Anvers (nord) où un couvre-feu va être mis en place.

>> Voir le reportage du 12h45:

Couvre-feu à Anvers pour lutter contre le Covid [RTS]
Couvre-feu à Anvers pour lutter contre le Covid / 12h45 / 1 min. / le 30 juillet 2020

"La situation épidémiologique dans la région d'Anvers nous oblige malheureusement à prendre des mesures supplémentaires", a déclaré la gouverneure de la province flamande, Cathy Berx, citée par la presse belge, incitant les habitants à "rester à la maison autant que possible" et les visiteurs à ne plus venir.

SUÈDE – Appel au télétravail jusqu'en 2021

La Suède, qui a attiré l'attention avec sa stratégie moins stricte face au coronavirus, a appelé jeudi à travailler à domicile au moins jusqu'au Nouvel An, au moment où le pays nordique a passé le cap des 80'000 cas pour un total de 5739 décès.

La mesure, qui vise en partie à réduire la promiscuité dans les transports publics, est destinée à faciliter les choses pour les travailleurs essentiels.

Les autorités suédoises enregistrent actuellement une baisse du nombre de nouveaux cas, en particulier les cas graves nécessitant des soins intensifs.

EUROPE CENTRALE – Cas en forte hausse

Plusieurs pays d'Europe centrale ont annoncé jeudi une forte hausse des contaminations au nouveau coronavirus.

La Pologne, notamment, a signalé jeudi sa plus forte augmentation quotidienne de cas d’infection depuis le début de la pandémie, avec 615 cas supplémentaires, portant le bilan total à 45'031 cas. Le nombre de nouveaux décès liés au coronavirus s'est établi à 1709.

En République tchèque le nombre de cas confirmés a dépassé la barre des 16'000, alors que la récente flambée d'infections se poursuit, a annoncé jeudi le ministère de la Santé. 278 cas ont été enregistré mercredi, ce qui représente la deuxième hausse quotidienne la plus importante du nombre de cas en juillet.

ISLANDE – Mesures à nouveau durcies

Après quasiment trois mois d'assouplissement progressif des mesures prises pour endiguer la circulation du Covid-19, l'Islande a annoncé jeudi faire machine arrière. Le pays connaît un rebond des contaminations. Les restrictions de rassemblement seront durcies.

Le gouvernement a annoncé le renforcement des restrictions de rassemblement: la limite repassera de 500 personnes à 100, comme lors des toutes premières dispositions prises le 16 mars au début de l'épidémie.

AUSTRALIE – Nouveau record de contaminations

L'Etat du Victoria, dont Melbourne est la capitale, est au coeur de la résurgence de la maladie sur l'île. Depuis trois semaines, plusieurs quartiers de Melbourne et de ses environs sont soumis à un confinement.

Outre les 723 nouvelles contaminations, treize décès liés au Covid-19 ont également été recensés dans le seul Etat du Victoria. Le précédent record de nouveaux cas, lundi, était bien inférieur (+549) et portait sur l'ensemble du pays.

L'inquiétude face à ce retour du Covid-19 commence à gagner le reste du pays. Trois nouveaux cas ont été répertoriés dans l'Etat du Queensland et plusieurs écoles de Sydney ont fermé entre mercredi et jeudi. L'Etat de Nouvelles-Galles du Sud dont Sydney est la capitale a fait état de 18 nouveaux cas jeudi, un chiffre similaire aux jours précédents.

L'Australie a enregistré au total plus de 16'000 cas de coronavirus et 189 décès.

IRAN – Cap des 300'000 cas franchi

Le bilan total de cas de contamination au coronavirus en Iran s'établit désormais à 301'530 depuis le début de l'épidémie, a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

Pays le plus touché par le coronavirus au Moyen-Orient, il a enregistré une hausse rapide du nombre de cas de coronavirus et de décès depuis l'assouplissement des restrictions de confinement à la mi-avril.

L'Iran a recensé 226 décès supplémentaires liés au Covid-19 sur une période de 24 heures, ce qui porte le bilan total à 16'569 morts.

MAROC – Plan de relance de 11 milliards d'euros

Le Maroc va engager un plan de soutien à l'économie de 120 milliards de dirhams (10,9 milliards d'euros environ), soit l'équivalent de 11% de son produit intérieur brut (PIB), pour faire face aux effets de la crise sanitaire liée au coronavirus, a annoncé mercredi le roi Mohammed VI.

Au cours d'une allocution à la nation, Mohammed VI a également ordonné la création d'un fonds d'investissement stratégique pour soutenir l'activité économique, dont les projets majeurs.

Le gouvernement avait indiqué par le passé s'attendre à une contraction de 5% de l'économie cette année. Le Maroc a enregistré plus de 22'200 cas de contamination au coronavirus, dont 334 cas mortels.

ZIMBABWE – 60% de la population en "insécurité alimentaire" fin 2020

Environ 60% de la population zimbabwéenne, soit 8,6 millions de personnes, vont se retrouver en situation d'insécurité alimentaire d'ici la fin de l'année, en raison "des effets combinés de la sécheresse, de la récession économique et de la pandémie" de Covid-19, a prévenu jeudi le Programme alimentaire (PAM). L'organisme onusien  a lancé un appel de fonds de 250 millions de dollars supplémentaires pour faire face aux besoins.

Le confinement en place pour tenter de ralentir la propagation du Covid-19 "a précipité beaucoup de personnes dans le chômage dans les zones urbaines, tandis que la faim dans les zones rurales s'accélère car des migrants non employés rentrent dans leur village où l'absence de leurs apports financiers vitaux se fait profondément ressentir", a détaillé le PAM.

A ce jour, plus de 2800 cas confirmés de nouveau coronavirus ont été enregistrés au Zimbabwe, dont 41 décès.

VIETNAM – Dépistage massif après la découverte d'un nouveau foyer

Les autorités vietnamiennes organisent un dépistage massif sur plus de 20'000 habitants de Hanoï qui ont récemment séjourné dans la ville touristique de Da Nang où ont été signalés les premiers cas de coronavirus dans le pays depuis plus de trois mois.

Le ministère de la Santé a exhorté tous ceux qui se sont rendus à partir du 1er juillet dans cette station balnéaire du centre du Vietnam à se manifester.

Depuis la détection des premiers cas au Vietnam en janvier, 459 contaminations au Covid-2019 ont été recensées sans aucun décès.

Des représentants de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont à plusieurs reprises mis en avant la rapidité avec laquelle Hanoï avait réagi pour tenter de contrôler l'épidémie.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié