Publié

Hommage au Père Jacques Hamel, quatre ans après son assassinat

RTSreligion (vidéo) - Hommage au Père Jacques Hamel, quatre ans après son assassinat [RTS]
RTSreligion (vidéo) - Hommage au Père Jacques Hamel, quatre ans après son assassinat / La Matinale / 2 min. / le 27 juillet 2020
Le 26 juillet 2016, le Père Jacques Hamel, 85 ans, était tué dans son église de la banlieue de Rouen par deux terroristes islamistes. Quatre ans plus tard, l’Eglise catholique comme les autorités de la République française ont rendu hommage au prêtre disparu.

Pour honorer la mémoire du Père Jacques Hamel, la République était représentée par le ministre de l’Intérieur et des Cultes Gérald Darmanin, en ce dimanche 26 juillet à l’église de Saint-Etienne du Rouvray, près de Rouen.

Pour sa part, l’Eglise catholique avait délégué le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, aux côtés de l’évêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun. Car l’émotion provoquée par le décès brutal du vieux prêtre, à la fin d’une messe, n’est pas retombée.

Quatre ans après le drame, le souvenir du vieil ecclésiastique, poignardé mortellement par deux musulmans radicaux, reste vif. C’est la première fois, dans l’histoire récente, qu’un homme d’Eglise était tué dans un lieu de culte en France.

Prêtre humble et discret

Mgr de Moulins-Beaufort a notamment rendu hommage à celui qui symbolise, a-t-il dit, "tant de bons prêtres qui ont servi, sans éclat particulier, en apportant beaucoup de consolation, d’espérance, de confiance dans les drames, petits ou grands, de la vie".

La figure du vieux prêtre, humble et discret, continue de frapper les esprits. Au Vatican, le pape François a ouvert un procès de béatification en sa faveur. L’évêque de Rouen, Mgr Lebrun, a également joué un rôle déterminant pour perpétuer le souvenir du prêtre disparu: il a tendu la main à la communauté musulmane locale, pour ne pas stigmatiser les musulmans.

Autre figure marquante dans le sillage du prêtre assassiné, sa sœur Roselyne Hamel entretient la flamme de sa mémoire. Pour elle, il est devenu en quelque sorte un frère universel. Aujourd’hui encore, nombre de personnes viennent prier à Saint-Etienne du Rouvray, alimentant le souvenir du vieil homme, fidèle à son ministère sacerdotal et luttant contre l’islam radical.

A côté d’Arnaud Beltrame

Aujourd’hui, des rencontres islamo-chrétiennes sont placées sous le patronage de Jacques Hamel, contribuant à apaiser les relations entre les composantes religieuses en France. Le secrétaire de la Ligue islamique mondiale, le Saoudien Mohammed Al Issa, a même été reçu en décembre 2019 par Mgr Lebrun.

A côté d’Arnaud Beltrame, le gendarme tué lui aussi par un terroriste islamique en mars 2018 - après avoir pris la place d’une employée de supermarché - le Père Hamel incarne désormais une forme de fraternité humaine, qui dépasse les clivages entre les religions.

Bernard Litzler / RTS religion

Publié