Modifié

Grâce au confinement, la production de courant vert dépasse le fossile

Grâce au confinement, la production de courant vert dépasse le fossile [Guillaume Souvant - AFP]
Grâce au confinement, la production de courant vert dépasse le fossile / La Matinale / 2 min. / le 22 juillet 2020
C'est une première dans l'Union européenne: les énergies renouvelables ont produit plus d'électricité que les énergies fossiles pendant la première moitié de 2020, selon un rapport du think tank Ember paru mercredi.

L'étude du groupe de réflexion indépendant sur le climat montre que les énergies alternatives ont généré 40% de la production électrique sur le Vieux Continent, contre 34% pour les combustibles fossiles. En conséquence, les émissions de CO2 du secteur de l'électricité ont diminué de 23%.

"Historique"

"C'est un moment symbolique dans la transition du secteur de l'électricité en Europe", selon les experts d'Ember. A l'Agence internationale de l'Energie (IEA), le spécialiste Heymi Bahar le corrobore: les énergies vertes qui produisent plus d'électricité que le fossile, "c'est historique".

Plusieurs conditions ont permis cette évolution révèle le rapport: un climat favorable - du vent et du soleil -, des installations opérationnelles, et surtout une baisse de la demande en électricité pendant le confinement.

Energie verte en cas de baisse de la demande

La règle dans l'Union européenne veut que lorsque la demande en électricité baisse, ce sont les énergies renouvelables qui sont injectées en priorité dans le réseau.

"Avec les énergies fossiles, s'il n'y a pas de demande, on ne produit pas d'électricité. C'est comme les dimanches, lorsqu'il y a beaucoup de vent et de soleil, et que les gens sont en week-end, on observe une baisse dans le système électrique européen. Tous les jours étaient comme un dimanche pendant le confinement", explique Heymi Bahar.

Expérience inédite

Pour l'analyste de l'IEA, la crise sanitaire a permis d'expérimenter et d'aller plus vite dans cette direction. "Il y a 10 ans, beaucoup de monde disait qu'on ne pouvait pas gérer entre 15% et 25% de courant provenant de l'éolien. Mais avec un marché intégré de l'électricité, il n'y a eu aucun souci pendant le confinement pour recevoir plus d'énergie renouvelable dans notre réseau électrique sans problème de sécurité", avance-t-il.

Avec le déconfinement et la reprise de l'économie qui sont en route dans l'Union européenne, il n'est toutefois pas certain que cette tendance se confirme dans un futur proche.

Pauline Rappaz/jfe

Publié Modifié

Pas encore de statistiques suisses

"Nous n’avons à ce jour pas de statistiques pour la Suisse pour la première moitié de l’année, mais seulement pour le premier trimestre de l’année 2020", a précisé l'Office fédéral de l'énergie, contacté par la RTS. Pour le premier trimestre, le pourcentage d’énergie renouvelable est d’environ 60%. A savoir que les mois avec une plus grande production d’électricité renouvelable ne sont pas encore passés.

En 2019, en Suisse, 62,2% de l’électricité produite était de source renouvelable (hydraulique et diverses énergies renouvelables, avec la partie renouvelable des centrales thermiques et chaleur-force).