Modifié

Plusieurs régions reconfinées, la situation s'aggrave au Mexique – Le suivi du Covid-19 dans le monde

Un groupe de musiciens chante pour les morts à San Isidro. Beaucoup de gens pensent que la maladie n'existe pas, bien que le nombre de morts dues au Covid-19 a doublé durant la seconde moitié du mois de juin. Mexique, le 2 juillet 2020. [Jorge Nunez - Keystone/EPA]
Un groupe de musiciens chante pour les morts à San Isidro. Beaucoup de gens pensent que la maladie n'existe pas, bien que le nombre de morts dues au Covid-19 a doublé durant la seconde moitié du mois de juin. Mexique, le 2 juillet 2020. [Jorge Nunez - Keystone/EPA]
Inde, Portugal, Espagne, Australie, Allemagne... Face à un rebond des contaminations par le coronavirus, les autorités ont décidé dans plusieurs pays de réintroduire des mesures de confinement, le plus souvent localisées comme en Catalogne ou à Melbourne samedi.

La pandémie de SARS-CoV-2 a fait au moins 531'780 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP dimanche à 21h. Plus de 11,3 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Depuis le comptage réalisé la veille à la même heure, 4205 nouveaux décès et 182'459 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès sont le Brésil avec 1091 nouveaux morts, l'Inde (613) et le Mexique (523).

Au total, les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec 129'718 décès. Suivent le Brésil (64'265), le Royaume-Uni (44'220), l'Italie (34'861) et le Mexique (30'366), dont le bilan dépasse désormais celui de la France (29'893).

>> La carte du SARS-CoV-2 dans le monde:

ESPAGNE – Reconfinement en Galice et en Catalogne

Les 70'000 habitants d'une région côtière du nord-ouest de l'Espagne sont à nouveau soumis à partir de ce dimanche à des mesures de confinement en raison d'une hausse de contaminations au nouveau coronavirus.

A partir de minuit, les habitants des 14 localités du comté d'A Mariña, en Galice, ne pourront pas sortir de la zone, se réunir à plus de dix personnes, et la capacité d'accueil des lieux clos sera révisée à la baisse, selon les autorités sanitaires. Ces mesures ont été décidées pour au moins cinq jours, au terme desquels la situation sera réévaluée.

Deux semaines après la levée du confinement sévère imposé au pays, il s'agit de la deuxième zone géographique à faire marche arrière. Samedi a déjà été reconfinée une zone autour de la ville de Lerida, en Catalogne (nord-est), comptant plus de 200'000 habitants. Les regroupements de plus de dix personnes sont aussi interdits et les visites dans les maisons de retraite sont suspendues. Ce reconfinement coïncide avec la réouverture des frontières, samedi, aux ressortissants de douze nouveaux pays.

L'Espagne est l'un des pays les plus affectés par la pandémie de SARS-CoV-2, responsable d'au moins 28'385 morts sur son sol. Mais les autorités estiment avoir réussi à contrôler la contagion après le sévère confinement de plus de trois mois de toute la population, levé le 21 juin. Elles surveillent néanmoins de près 50 foyers de contamination qui ont surgi un peu partout dans le pays.

>> Regarder le reportage du 19h30 en Espagne dimanche:

Espagne: nouvelle zone de confinement. [RTS]
Espagne: nouvelle zone de confinement. / 19h30 / 1 min. / le 5 juillet 2020

PORTUGAL – 700'000 personnes reconfinées

Dans la région de Lisbonne, nouveau "confinement à domicile" depuis le 1er juillet pour 700'000 habitants d'une vingtaine de quartiers, pour au moins deux semaines.

Des foyers subsistent et cette mesure vise à endiguer les contaminations reparties à la hausse.

MEXIQUE – Le cinquième pays le plus endeuillé au monde

Le Mexique est devenu samedi le cinquième pays au monde le plus endeuillé par le Covid-19, devant la France, avec 30'366 décès, selon un décompte officiel du ministère mexicain de la Santé. Sur le continent américain, il est le troisième pays le plus touché.

Le ministère a en outre fait état de 252'165 cas avérés de contamination au nouveau coronavirus, soient 6914 personnes de plus que vendredi, un record depuis le déclenchement de l'épidémie dans ce pays.

Le Mexique, avec 127 millions d'habitants, avait déjà dépassé l'Espagne en nombre de décès mercredi dernier et était alors le sixième pays le plus touché. Sur le continent américain, qui est devenu l'épicentre de la pandémie, le Mexique est le troisième pays le plus touché après les États-Unis et le Brésil.

Un travailleur funéraire désinfecte un cercueil à son arrivée au cimetière de San Isidro. Beaucoup de gens pensent que la maladie n'existe pas, bien que le nombre de morts dues au Covid-19 a doublé durant la seconde moitié du mois de juin. Mexique, le 2 juillet 2020. [Jorge Nunez - Keystone/EPA]Un travailleur funéraire désinfecte un cercueil à son arrivée au cimetière de San Isidro. Beaucoup de gens pensent que la maladie n'existe pas, bien que le nombre de morts dues au Covid-19 a doublé durant la seconde moitié du mois de juin. Mexique, le 2 juillet 2020. [Jorge Nunez - Keystone/EPA]

Depuis que le premier cas de nouveau coronavirus a été signalé fin février au Mexique, les autorités sanitaires de ce pays ont ajusté leurs estimations de décès, qui s'élevaient initialement à 8500.

Fin mai, Hugo Lopez Gatell, le vice-ministre de la santé chargé de la lutte contre la pandémie, avait déclaré que si des mesures de confinement n'étaient pas prises, le nombre de décès pourrait s'élever à environ 30'000.

Mexico, la capitale, est la ville la plus touchée par la maladie. Ce qui n'a pas empêché les autorités municipales d'entamer début juillet une réouverture économique partielle.

COLOMBIE – La justice ordonne d'assouplir le confinement

La justice colombienne a ordonné au président colombien Ivan Duque d'assouplir le confinement strict imposé aux personnes de plus de 70 ans, jugées plus vulnérables au coronavirus. Le décret ne leur permet de sortir que trois fois une heure par semaine pour faire de l'exercice.

Une personne âgée regarde par la fenêtre dans le quartier de Kennedy, une des zones de Bogota qui connaît un grand nombre de contaminations au Covid-19. Colombie, le 3 juin 2020. [Raul Arboleda - AFP]Une personne âgée regarde par la fenêtre dans le quartier de Kennedy, une des zones de Bogota qui connaît un grand nombre de contaminations au Covid-19. Colombie, le 3 juin 2020. [Raul Arboleda - AFP]Un tribunal de Bogota a ordonné de "ne pas appliquer temporairement" deux mesures décrétées dans le cadre de l'urgence sanitaire, qui obligent les seniors à rester confinés jusqu'au 31 août, un mois et demi de plus que le reste de la population.

Les seniors seront désormais soumis aux mêmes mesures de confinement, de plus en plus allégées, que le reste de la population, selon le tribunal.

La Colombie a dépassé les 106'000 cas confirmés et les 3600 décès dus au Covid-19.

GRÈCE – Frontières fermées aux ressortissants serbes

La Grèce a annoncé dimanche qu'elle fermait ses frontières à tous les ressortissants de Serbie jusqu'au 15 juillet. Le voisin des Balkans connaît une flambée de cas de Covid-19.

La Serbie a déclaré vendredi l'état d'urgence dans sa capitale Belgrade après la plus forte hausse de nouveaux cas de coronavirus depuis avril. La Grèce a pris sa décision après avoir analysé les données épidémiologiques, a indiqué la porte-parole du gouvernement grec Aristotelia Peloni.

La Grèce, qui a relevé moins de 200 décès liés à la pandémie, a lancé une campagne pour stimuler le tourisme, qui représente un quart de son produit intérieur brut. A leur arrivée, les voyageurs reçoivent un code-barres après avoir rempli un questionnaire demandant notamment leur pays d'origine et les pays qu'ils ont visité les deux semaines précédentes. Quelque 6000 tests sont effectués quotidiennement sur les voyageurs entrant dans le pays.

Migrants toujours confinés

La Grèce a une nouvelle fois samedi prolongé le confinement imposé aux camps de migrants se trouvant sur son territoire, en dépit des allégations selon lesquelles elle se servirait de la pandémie pour limiter leurs mouvements.

Le confinement des camps, qui a commencé le 21 mars, est désormais prolongé jusqu'au 19 juillet, a indiqué le ministère des Migrations. Les migrants ne sont autorisés à quitter les camps, entre 7h et 21h, que par groupes de moins de 10, et au rythme de moins de 150 personnes par heure, a-t-il ajouté.

Les migrants disent leur frustration face à cette cinquième prolongation du confinement qui leur est imposé.

Des requérants d'asile au camp de Moria, sur l'île de Lesbos. Grèce, le 12 juin 2020. [Grigoris Siamidis - Keystone/NurPhoto via AFP]Des requérants d'asile au camp de Moria, sur l'île de Lesbos. Grèce, le 12 juin 2020. [Grigoris Siamidis - Keystone/NurPhoto via AFP]

Pour Marco Sandrone, coordinateur de Médecins sans frontières (MSF) au camp de Moria sur l'île de Lesbos, le confinement, concernant des camps de migrants, n'est pas une question de santé publique.

Des ONG et des bénévoles estiment que le confinement prolongé des migrants est dû à la saison touristique: "Ils essaient de rendre les réfugiés aussi peu visibles que possible", selon Jenny Kalipozi, un bénévole de l'île de Chios qui aide les migrants dans les camps.

>> Ecouter l'éclairage d'Angélique Kourounis, correspondante en Grèce:

Une vue générale de la vie dans le camp sauvage de Moria, sur l'île de Lesbos. Grèce, le 19 février 2020. [Nicolas Economou - NurPhoto via AFP]Nicolas Economou - NurPhoto via AFP
Athènes prolonge pour la 5e fois le confinement des réfugiés dans les camps / Le 12h30 / 1 min. / le 5 juillet 2020

AUSTRALIE – Reconfinements à Melbourne

Des milliers de résidents de Melbourne, habitant dans plusieurs immeubles du nord de la ville, vont devoir rester confinés chez eux pour au moins cinq jours à partir de samedi, après la découverte de 108 nouveaux cas de coronavirus dans l'Etat de Victoria, au sud-est du pays, soit une hausse quotidienne record depuis des mois en Australie.

Cette nouvelle mesure intervient alors que plus de 300'000 habitants de la deuxième ville du pays sont déjà reconfinés depuis mercredi jusqu'à fin juillet.

IRAN – Nouveau record de mortalité

Les autorités iraniennes ont annoncé dimanche un nouveau record de morts liés à la maladie de Covid-19, le deuxième en une semaine, alors que l'épidémie de coronavirus continue de gagner du terrain en Iran selon les chiffres officiels.

"Malheureusement, nous avons perdu 163 de nos chers compatriotes au cours des dernières 24 heures", a déclaré Sima Sadat Lari, porte-parole du ministère de la Santé, lors d'un point de presse télévisé. Ce chiffre efface le précédent record de 162 morts qui ne datait que de lundi.

A Téhéran, notamment, nombre d'habitants ne portent pas de masque dans les transports en commun où il est censé être obligatoire depuis plus de deux mois. Iran, le 3 juillet 2020. [Atta Kenare - AFP]A Téhéran, notamment, nombre d'habitants ne portent pas de masque dans les transports en commun où il est censé être obligatoire depuis plus de deux mois. Iran, le 3 juillet 2020. [Atta Kenare - AFP]L'Iran, qui a annoncé ses premiers cas de contamination par le virus SARS-CoV-2, est le pays le plus durement touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

Les nouveaux décès portent à 11'571 morts le bilan officiel de la pandémie; le total des contaminations est de 240'438 cas. L'Iran est le pays le plus durement touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

MAROC – Le bilan quotidien le plus élevé

Le Maroc a annoncé 698 nouveaux cas de contamination, soit son bilan quotidien le plus élevé, après l'apparition d'un nouveau foyer épidémique dans une usine de conserve de Safi (sud), ville portuaire à vocation industrielle. Ses quelque 300'000 habitants ont été soumis dans la nuit de samedi à dimanche à un confinement total.

Ces nouveaux cas portent le bilan total à 14'132 officiellement recensés, depuis début mars, dont 234 décès et 9410 guérisons, selon le ministère de la Santé.

AFRIQUE DU SUD – Flambée de nouvelles infections

L'Afrique du Sud a enregistré plus de 10'000 nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon des chiffres officiels.

"Portez un masque, lavez-vous les mains, gardez vos distances", indique ce panneau à Cape Town, le 29 juin 2020. [Nardus Engelbrecht - Keystone/AP photo]"Portez un masque, lavez-vous les mains, gardez vos distances", indique ce panneau à Cape Town, le 29 juin 2020. [Nardus Engelbrecht - Keystone/AP photo]Ce record de contaminations laisse craindre une flambée des contagions dans le pays, suite au relâchement progressif du confinement strict mis en place le 27 mars.

Quelque 10'853 nouveaux cas confirmés ont été recensés samedi, ce qui porte le total à 187'977 depuis le mois de mars, selon le ministère sud-africain de la santé. Le bilan des décès liés au virus s'établit de son côté à 3026, en hausse de 74 par rapport à la veille.

L'économie de son côté devrait se contracter de plus de 7% cette année, sa plus forte chute depuis 90 ans.

"Nous avons essayé de trouver un équilibre [...] entre sauver les vies des nôtres et préserver leurs moyens d'existence et c'est un équilibre délicat", a souligné le président Cyril Ramaphosa vendredi.

L'Afrique du Sud, pays le plus développé économiquement du continent africain, est également celui ayant à déplorer le plus grand nombre de cas de contaminations.

INDE – Un bilan proche de celui de la Russie

L'Inde a enregistré dimanche un record de cas de coronavirus, s'approchant du bilan de la Russie, troisième nation comptant le plus d'infections au Covid-19, au moment où s'ouvre un centre de traitement de masse à New Delhi.

Le ministère de la Santé a rapporté un peu moins de 25'000 nouveaux cas et 613 morts dues au coronavirus en 24 heures, soit la plus forte hausse quotidienne depuis le début de la pandémie dans le pays fin janvier.

Le Commonwealth Games Village Sports Complex reconverti temporairement en un centre pour malades du Covid-19. New Delhi, 5 juillet 2020. [Prakash Singh - AFP]Le Commonwealth Games Village Sports Complex reconverti temporairement en un centre pour malades du Covid-19. New Delhi, 5 juillet 2020. [Prakash Singh - AFP]Ce record de cas survient au moment où la capitale commence à traiter les patients dans un centre spirituel reconverti en un gigantesque centre d'isolement et en hôpital comptant 10'000 lits, dont beaucoup sont en carton. De la taille d'une vingtaine de terrains de football, l'installation traitera les patients présentant des symptômes légers.

Le gouvernement craint qu'un demi-million de personnes ne soient contaminées d'ici la fin du mois de juillet.

Suite à cette hausse record, le bilan de l'Inde s'élève à plus de 673'000 cas de coronavirus et au moins 19'268 décès. Le pays est sur le point de dépasser la Russie, qui avait confirmé samedi près de 674'000 cas de Covid-19.

ANGLETERRE – Nuit festive "hors de contrôle" après la réouverture des pubs

"Gens raisonnables" ou "ivrognes" qui ont du mal à se maîtriser? La réouverture des pubs anglais, après plus de trois mois de confinement, a entraîné des débordements et des situations "dangereuses" dans la nuit de samedi à dimanche, faisant craindre un retour de l'épidémie de nouveau coronavirus.

"La foule a commencé à arriver (samedi) vers 13h et rapidement tout est devenu hors de contrôle", témoigne Rafal Liszewski, gérante d'une boutique dans l'une des rues les plus animées du quartier londonien de Soho.

"Vers 20-21h, c'était une vraie fête de rue, avec des gens qui dansaient et buvaient", a déclaré la jeune femme de 36 ans à l'agence britannique PA, ajoutant que "personne ne portait de masque" et qu'il était "physiquement impossible" de respecter la distanciation sociale.

Les rue de Soho étaient remplies de buveurs qui fêtaient la réouvertures des pubs... Londres, le 4 juillet 2020. [Justin Tallis - AFP]Les rue de Soho étaient remplies de buveurs qui fêtaient la réouvertures des pubs... Londres, le 4 juillet 2020. [Justin Tallis - AFP]

Comme les hôtels, salons de coiffure, cinémas et musées, les pubs ont rouvert samedi en Angleterre après plus de trois mois de fermeture afin de limiter la propagation de l'épidémie. Plus réticentes, les autres provinces britanniques ont adopté leur propre calendrier de déconfinement, les pubs du Pays de Galles et d'Ecosse devant rouvrir partiellement dans une dizaine de jours.

Le Premier ministre Boris Johnson avait rappelé qu'il était "absolument vital que tout le monde respecte les règles en matière de distanciation sociale", alors que le Royaume-Uni est le pays d'Europe le plus touché par l'épidémie, avec plus de 44'000 morts.

Selon les prévisions du cercle de réflexion CEBR, la réouverture des pubs devait attirer ce weekend quelque 6,5 millions de visiteurs et générer 210 millions de livres, soit 248 millions de francs.

ALLEMAGNE – Plus de 200 nouveaux cas confirmés

L'Allemagne a recensé 239 nouveaux cas de contamination au coronavirus, ce qui porte le nombre total d'infections à 196'335, selon les données publiées dimanche par l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses. Deux décès supplémentaires ont été enregistré, portant le nombre total de morts à 9012.

Deux reconfinements locaux d'une semaine ont été annoncés le 23 juin, concernant plus de 600'000 personnes dans deux cantons voisins, Gütersloh et Warendorf. Dans le premier, les mesures ont été prolongées jusqu'au 7 juillet. Un reconfinement avait déjà été décidé le 18 mai dans le canton de Coesfeld.

JORDANIE – Un bracelet électronique traceur

Les autorités jordaniennes ont introduit samedi l'usage de bracelets électroniques pour le traçage des personnes censées observer une quarantaine chez elles, dans le cadre des mesures prises pour stopper la propagation du nouveau coronavirus.

La Jordanie impose une quarantaine de 14 jours à toutes les personnes arrivant dans le pays dans des hôtels désignés à cet effet à Amman et dans la région de la mer Morte, 50 km à l'ouest de la capitale.

Après ces deux semaines de quarantaine, ces personnes doivent observer une nouvelle quarantaine de 14 jours chez elles. Ces personnes-là seront munies d'un bracelet électronique qui permettra aux autorités de s'assurer qu'elles respectent les restrictions.

Le roi Abdallah II a appelé mardi les Jordaniens à se préparer pour "une deuxième vague possible" de l'épidémie "qui n'est pas encore terminée".

GHANA – Le président en quarantaine "par précaution"

Le président du Ghana Nana Akufo-Addo, suivant l'avis de ses médecins, a pris la décision "par mesure de précaution" de s'isoler pendant 14 jours suite à l'apparition d'au moins un cas d'infection au Covid-19 dans son entourage, selon un communiqué du ministère de l'Information du Ghana.

Le chef de l'Etat a pour sa part été "testé négatif à ce stade; il continuera pendant cette période de travailler depuis la villa présidentielle.

Le Ghana recensait vendredi officiellement 18'000 cas de SARS-CoV-2 et 117 décès. Les autorités ont mis en place des mesures d'auto-isolement, de distances sociales et de port du masque après la levée d'un confinement strict.

ÉGYPTE – Décès de l'actrice Ragaa al-Guiddawi à 81 ans

L'actrice égyptienne Ragaa al-Guiddawi s'est éteinte dimanche à l'âge de 81 ans des suites de la maladie due au SARS-CoV-2, a annoncé le syndicat national des comédiens.

Testée positive à la fin du mois de mai, Ragaa al-Guiddawi  était soignée en isolement dans un hôpital d'Ismaïlia, à 130 km à l'est du Caire, depuis plus de quarante jours, selon la presse locale.

L'Egypte a officiellement enregistré 74'035 cas de Covid-19 dont 3280 décès.

sjaq/RTSinfo et les agences

Publié Modifié