Modifié

Le Premier ministre français Edouard Philippe a présenté sa démission

Le Premier ministre Edouard Philippe. [Thibaut Camus - Keystone]
Le Premier ministre français Edouard Philippe a présenté sa démission / Le 12h30 / 1 min. / le 3 juillet 2020
Après trois ans en poste, le Premier ministre français Edouard Philippe a présenté sa démission au président Macron, qui l'a acceptée, a annoncé l'Elysée. Le chef du gouvernement avait aisément été élu à la mairie du Havre lors des municipales de dimanche.

"M.Edouard Philippe a remis ce jour la démission du gouvernement au Président de la République, qui l'a acceptée. Il assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu'à la nomination du nouveau gouvernement", indique un court communiqué de la présidence.

L'Elysée a ensuite désigné le haut fonctionnaire Jean Castex pour le remplacer. Ex-collaborateur de Nicolas Sarkozy, Jean Castex est maire Les Républicains de Prades, dans les département des Pyrénées-Orientales. Il est depuis avril le délégué interministériel chargé du déconfinement.

>> Lire aussi: Le haut fonctionnaire Jean Castex nommé Premier ministre en France

Réélu au Havre

Edouard Philippe, dont la cote de popularité au niveau national s'est envolée pendant l'épidémie de coronavirus, a remporté dimanche la mairie du Havre, en Seine-Maritime, ville qu'il a dirigée de 2010 à 2017 avant d'être nommé à Matignon.

Dans une interview accordée jeudi à la presse régionale, Emmanuel Macron a déclaré qu'il allait s'entourer d'une "nouvelle équipe" gouvernementale pour les deux dernières années de son quinquennat.

Un "chef d'orchestre"

Depuis le début du quinquennat de Macron, Edouard Philippe, 49 ans, a toujours été reconduit mais au total 17 ministres ont quitté le gouvernement, dont 13 démissionnaires, la dernière en date était la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Membre de la droite modérée et proche d'Alain Juppé, le futur ex-Premier ministre avait été vivement critiqué par son camp quand il avait accepté de devenir le second d'Emmanuel Macron le 15 mai 2017. Depuis lors, Edouard Philippe est resté en tout temps loyal au président.

Parlant de son mandat, le chef du gouvernement se disait "chef d'orchestre" chargé de faire "jouer ensemble" ses ministres. "Je ne me prends pas pour le compositeur, ni pour le premier soliste, et pas davantage pour le percussionniste au fond de la salle."

>> L'interview dans le 12h30 de Pascal Perrineau, Professeur des Universités à Sciences Po, politologue, spécialiste de la sociologie électorale:

Pascal Perrineau, politologue. [Geoffroy Van der Hasselt - AFP]Geoffroy Van der Hasselt - AFP
Démission du Premier ministre français Edouard Philippe: interview de Pascal Perrineau / Le 12h30 / 4 min. / le 3 juillet 2020

boi avec agences

Publié Modifié