Modifié

La barre des 10 millions de cas de coronavirus franchie dans le monde, dont 2,5 aux Etats-Unis

Une fresque murale sur le thème du Covid-19 à Dhaka au Bengladesh, le 28 juin 2020. [Monirul Alam - EPA/Keystone]
Une fresque murale sur le thème du Covid-19 à Dhaka au Bengladesh, le 28 juin 2020. [Monirul Alam - EPA/Keystone]
La barre de 10 millions de cas recensés de Covid-19 ont été officiellement franchie dans le monde dimanche. Les Etats-Unis à eux seuls comptabilisent plus de 2,5 millions de cas de contamination.

Plus de 10 millions de cas du nouveau coronavirus ont été officiellement recensés dans le monde, dont plus de la moitié en Europe et aux Etats-Unis, selon un comptage réalisé par l'afp à partir de sources officielles dimanche matin.

Au moins 10'003'942 cas, dont 498'779 décès, ont été recensés, notamment en Europe, continent le plus touché avec 2'637'546 cas dont 195'975 morts, et aux Etats-Unis avec 2'510'323 cas dont 125'539 décès. Le rythme de la pandémie continue de s'accélérer dans le monde, avec un million de nouveaux cas détectés en seulement six jours.

Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 57'070 morts pour 1'313'667 cas, le Royaume-Uni avec 43'514 morts (310'250 cas), l'Italie avec 34'716 morts (240'136 cas), et la France avec 29'778 morts (199'343 cas).

>> La carte du SRAS-CoV-2 dans le monde:

ETATS-UNIS - La barre des 2,5 millions de cas dépassée

Les Etats-Unis ont passé samedi la barre des 2,5 millions de contaminations au nouveau coronavirus. La pandémie semble hors de contrôle dans le sud du pays, déjà le plus frappé au monde.

L'Etat de Floride, notamment, fait face à une "vraie explosion" de la maladie chez les jeunes qui, à la faveur du déconfinement opéré depuis début juin, ont renoué avec les plages et la vie nocturne, selon le gouverneur de l'Etat Ron DeSantis. Le "Sunshine State" a comptabilisé 9585 nouveaux malades et 24 morts sur une seule journée, un bilan inédit depuis le début de la pandémie.

Le gouverneur de Californie a lui ordonné la fermeture des bars de Los Angeles et de six autres comtés de cet Etat du Sud-Ouest américain.

>> Ecouter aussi l'analyse de Forum sur l'impact de la pandémie sur la présidentielle américaine:

Joe Biden récolte 50% d'intentions de vote, contre 36% pour Trump. [Matt Slocum - AP Photo]Matt Slocum - AP Photo
La hausse des cas de Covid-19 aux Etats-Unis pourrait jouer en faveur de Joe Biden / Forum / 3 min. / le 26 juin 2020

FRANCE - Electeurs masqués aux urnes pour le second tour des municipales

Dimanche 28 juin: masqué, Emmanuel Macron vote pour les municipales au Touquet. [EPA/Yoan Valat - Keystone]Dimanche 28 juin: masqué, Emmanuel Macron vote pour les municipales au Touquet. [EPA/Yoan Valat - Keystone]Portant des masques et munis de leur propre stylo, les électeurs français se rendent enfin aux urnes pour le deuxième tour d'un scrutin municipal qui risque de porter un coup aux ambitions de la République en Marche, le parti du président Emmanuel Macron.

Ce scrutin devait initialement avoir lieu le 22 mars mais il a été reporté de plus de trois mois en raison essentiellement du confinement mis en place entre le 17 mars et le 11 mai pour endiguer l'épidémie du nouveau coronavirus, qui a fait près de 30'000 morts en France à ce stade.

>> Lire aussi: Les Français aux urnes pour des municipales délicates pour le camp Macron

ALLEMAGNE - Faible nombre de nouveaux cas

L'Allemagne a fait état de 256 nouveaux cas de contamination au cours des vingt-quatre dernières heures, portant le nombre total d'infections à 193'499, selon les données fournies dimanche par l'Institut Robert Koch pour les maladies infectieuses.

Il s'agit de la plus faible augmentation du nombre de nouveaux cas depuis le 15 juin dans le pays, qui a rétabli des mesures de confinement dans deux communes du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie après la découverte d'un nouveau foyer de Covid-19.

ROYAUME-UNI - Confinement envisagé à Leicester

Le gouvernement britannique envisage d'imposer un confinement à Leicester, ville de 350'000 habitants située dans le centre de l'Angleterre, en raison d'une recrudescence du nombre de cas de contamination au nouveau coronavirus, rapporte le Sunday Times, citant des sources gouvernementales.

Selon le journal, le secrétaire à la Santé Matt Hancock examine une loi autorisant un tel confinement localisé après qu'il est apparu que Leicester a enregistré plus de 650 nouveaux cas de Covid-19 au cours de la quinzaine se terminant le 16 juin.

Cette perspective intervient deux jours avant un discours prévu du Premier ministre Boris Johnson - vivement critiqué pour sa gestion de la crise du coronavirus - dans lequel il détaillera des mesures pour donner un coup de fouet à des travaux d'infrastructure.

REPUBLIQUE TCHEQUE - Foyer dans une mine

La République tchèque a enregistré un pic journalier de contaminations avec près de 300 nouveaux cas en 48 heures, la plus forte hausse depuis début avril, en raison de l'apparition de plusieurs foyers notamment dans une mine de l'est du pays.

Ce pays de 10,7 millions d'habitants compte désormais plus de 11'000 cas, dont 349 mortels.

RUSSIE - Troisième pays avec le plus de cas au monde

La Russie a fait état de 6791 nouveaux cas de contamination au coronavirus, le total quotidien restant sous la barre des 7000 pour le troisième jour de suite.

Le nombre total des infections s'élève désormais à 634'437, soit le troisième le plus élevé au monde derrière les Etats-Unis et le Brésil.

IRAN - Masques obligatoires et mesures plus restrictives

Masque obligatoire dans certains lieux publics et feu vert au rétablissement de mesures restrictives: face à une épidémie qui ne faiblit pas, le gouvernement iranien a décrété la remobilisation dimanche, au lendemain d'un appel du guide suprême à la vigilance.

Pays le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient, l'Iran a enregistré un record de 144 décès au cours des dernières 24 heures, un plus haut en près de trois mois qui porte le bilan national à 10'508 morts.

Samedi, l'ayatollah Ali Khamenei avait déploré que les efforts initiaux pour contenir la maladie aient "diminué de la part de certaines personnes et autorités", avertissant que les problèmes économiques du pays empireraient en cas de propagation non maîtrisée de l'épidémie.

BRESIL - Investissement dans un vaccin expérimental

Le Brésil a annoncé être parvenu à un accord pour produire jusqu'à 100 millions de doses d'un éventuel vaccin contre le coronavirus que s'efforce de mettre au point l'université britannique d'Oxford. Ce vaccin expérimental, sur lequel l'université travaille avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca, est un des plus prometteurs parmi les dizaines de vaccins en cours d'élaboration dans le monde.

Le Brésil a fait état de 1109 morts au cours des vingt-quatre dernières heures, ce qui porte le nombre total de décès liés au virus à 57'070, a rapporté le ministère de la Santé samedi.

La mairie de Rio a par ailleurs autorisé que les stades puissent accueillir un tiers de leur capacité pour les matches du championnat de l'Etat de Rio à partir du 10 juillet. A partir du 1er août, les stades seront autorisés à remplir deux tiers de leur capacité, et à partir du 16 août, il n'y aura plus de restrictions.

PALESTINE - Trois villes bouclées

Le gouverneur de Bethléem a décidé le bouclage temporaire à partir de lundi de la ville palestinienne pour tenter de stopper la hausse des contaminations.

Ce bouclage intervient après ceux des villes de Hébron et Naplouse. Ces deux villes palestiniennes, ainsi que Bethléem, ont enregistré récemment une hausse significative des infections au nouveau coronavirus.

CHINE - Nouveau confinement près de Pékin

La Chine a confiné dimanche près d'un demi-million de personnes près de la capitale Pékin, touchée depuis mi-juin par un rebond de Covid-19 que les autorités décrivent encore comme "grave et complexe".

Le pays asiatique a largement contenu l'épidémie. Mais l'émergence de quelque 300 nouveaux cas dans la ville en l'espace d'un peu plus de deux semaines alimente les craintes d'une deuxième vague de contaminations.

La mairie a déjà lancé une vaste campagne de dépistage, refermé les écoles, appelé les Pékinois à ne pas quitter la capitale et confiné plusieurs milliers de personnes dans les zones résidentielles jugées à risque.

COREE DU SUD - Public autorisé aux rencontres sportives

La Corée du Sud a annoncé que des spectateurs seront à nouveau autorisés progressivement à assister aux rencontres sportives. Ceci après des mois de mesures de distanciation sociale pour lutter contre le Covid-19. Les mesures de distanciation sociale ont été assouplies début mai et certains sports professionnels, comme le baseball et le football, ont repris le championnat mais à huis clos.

Le pays était en février le deuxième le plus touché par la pandémie après la Chine où elle était apparue. Les autorités sud-coréennes étaient cependant parvenues à maîtriser la situation au travers d'une stratégie très poussée de tests et de traçage des contacts des personnes infectées, sans même imposer de confinement obligatoire.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié