Modifié

Près de cent victimes dans le crash d'un avion de ligne au Pakistan

(200523) -- BEIJING, May 23, 2020 () -- Local residents gather at a plane crash site in a residential area in Karachi, Pakistan, May 22, 2020. (Str/) (KEYSTONE/XINHUA/Stringer)
 [Keystone]
Le crash d’un Airbus au Pakistan pourrait avoir pour cause sa longue inactivité / Le 12h30 / 1 min. / le 23 mai 2020
Au moins 97 personnes ont péri dans le crash vendredi d'un Airbus A320 sur un quartier résidentiel de Karachi, la grande ville du sud du Pakistan, selon un nouveau bilan rendu public samedi par les autorités locales qui ont également fait état de deux survivants.

L'avion de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) s'est écrasé sur un groupe de maisons alors qu'il approchait de l'aéroport de Karachi. Le dernier bilan faisant état de 97 morts et deux survivants inclut tous les occupants de l'appareil, ont indiqué les services sanitaires de la province du Sindh, dont Karachi est la capitale. On ignore si la catastrophe a fait aussi des victimes au sol.

L'appareil en provenance de Lahore transportait 99 personnes (91 passagers et 8 membres d'équipage) a indiqué samedi un porte-parole de PIA, rectifiant un premier décompte qui faisait état de seulement 98 occupants. Parmi les deux miraculés du crash figure Zafar Masud, le président de la Bank of Punjab, une des plus importantes banques du Pakistan.

Appel de détresse

Les opérations de sauvetage ont pris fin samedi à l'aube, selon les autorités. Durant toute la journée de vendredi, secouristes et habitants avaient fouillé les décombres à la recherche des corps. Un journaliste de l'AFP avait vu plusieurs cadavres calcinés chargés à bord d'une ambulance.

Le vol PK8303 "a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14H37" (09H37 GMT), a fait la savoir la PIA. L'appareil, un Airbus A320, se trouvait "en approche finale" de l'aéroport de Karachi quand un incident est survenu.

D'après le ministre de l'Intérieur Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir "perdu un moteur" puis lancé "un appel de détresse"

Accidents fréquents

De fréquents crashs d'avions et d'hélicoptères civils et militaires se sont produits au Pakistan au fil des ans. Le dernier accident aérien d'ampleur dans le pays remonte à décembre 2016. Un avion de la PIA effectuant un vol intérieur s'était écrasé dans le nord montagneux du pays, tuant 47 personnes.

En 2010, un Airbus 321 d'une compagnie privée ralliant Karachi à Islamabad s'était écrasé dans les collines peu avant l'atterrissage dans la capitale, tuant les 152 personnes à bord.

afp/cab/kkub

Publié Modifié

Une compagnie à la réputation ternie

PIA était l'une des grandes compagnies aériennes mondiales jusqu'aux années 1970. Mais des années de pertes financières, de mauvaise gestion et de retards ont terni sa réputation.

La compagnie a été impliquée dans de nombreuses controverses, dont l'incarcération d'un pilote ivre en Grande-Bretagne en 2013. Elle a également eu des problèmes pour obtenir les certifications de sécurité de l'Union européenne pour ses vols cargo.

Entre mars et novembre 2007, toute la flotte de PIA sauf huit avions avait été placée sur la liste noire de l'UE.