Modifié le 21 mai 2020 à 21:53

Paris et Berlin au chevet de leurs fleurons - Le suivi du Covid-19 dans le monde

Des avions de la flotte de Lufthansa à l'aéroport de Francfort, le 6 mai 2020.
Des avions de la flotte de Lufthansa à l'aéroport de Francfort, le 6 mai 2020. [Boris Roessler - Keystone]
Alors que l'Allemagne est à bout touchant pour un sauvetage de la compagnie aérienne Lufthansa, via une participation 9 milliards d'euro, la France élabore un plan pour venir en aide au secteur de l'automobile, dont les usines du groupe Renault sont en danger.

La pandémie causée par le nouveau coronavirus a tué plus de 170'000 personnes en Europe, dont près des trois quarts au Royaume-Uni, en Italie, en France et en Espagne, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi soir.

Avec un total de 170'776 morts (pour 1'963'531 cas), l'Europe est le continent le plus durement touché par la pandémie de Covid-19 qui a tué 329'999 personnes dans le monde. Le Royaume-Uni (36'042) et l'Italie (32'486) sont les pays européens les plus atteints, suivis de la France (28'215) et de l'Espagne (27'940).

Au niveau mondial, 5 millions de cas de nouveau coronavirus ont été officiellement recensés, dont 70% en Europe et aux Etats-Unis.

Statistiques du coronavirus dans le monde:

ALLEMAGNE - L'Etat sur le point de sauver Lufthansa

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a confirmé jeudi être proche d'un sauvetage par le gouvernement de Berlin via un plan de 9 milliards d'euros, qui ferait prendre à l'Etat fédéral une participation importante dans un groupe menacé par l'effondrement du trafic.

La compagnie - qui emploie près de 140'000 personnes dans le monde et qui comprend également Austrian Airlines, Brussels Airlines, Eurowings et Swiss - traverse une grave crise, avec environ 700 de ses 760 appareils cloués au sol, et plus de 60% de ses salariés au chômage partiel. En avril, elle a transporté moins de 3000 passagers par jour, contre 350'000 avant la pandémie.

L'épidémie due au nouveau coronavirus a par ailleurs fait 57 morts de plus au cours de la journée écoulée en Allemagne, où 745 nouveaux cas ont été diagnostiqués.

FRANCE - Préparation d'un plan pour le secteur automobile

Pour se préparer à tous les scénarios et surveiller l'impact économique de la crise, la président Emmanuel Macron a réuni mercredi en fin de journée à l'Elysée, avec son Premier ministre Edouard Philippe, les membres du gouvernement chargés des dossiers liés à l'économie (transport, numérique, comptes publics, agriculture et alimentation, écologie...).

Parmi les secteurs en danger, l'automobile, pour lequel le gouvernement a promis un plan dès la semaine prochaine. Edouard Philippe est aussi intervenu avec force mercredi pour tenter d'apaiser les inquiétudes sur le sort des usines du groupe Renault, qui doit dévoiler le 29 mai les contours d'un plan d'économies de deux milliards d'euros.

Selon le Canard Enchaîné, pour faire face à l'effondrement des ventes, le constructeur au losange envisagerait d'arrêter quatre sites en France, dont celui de Flins (Yvelines) qui assemble la citadine électrique Zoe et la Nissan Micra.

Interrogé lors de la séance de questions au Sénat, le Premier ministre a affirmé que le gouvernement serait "intransigeant" sur la "préservation" des sites de Renault en France.

ITALIE - "Le pire est derrière"

Le pire de l'urgence sanitaire provoquée par le nouveau coronavirus est passé en Italie, qui doit maintenant entrer avec confiance et responsabilité dans une nouvelle phase avec la levée progressive des mesures de confinement, a déclaré jeudi le président du Conseil, Giuseppe Conte.

"Ce n'est pas pour autant le moment pour la fête ou la movida", a-t-il prévenu. Giuseppe Conte a aussi jugé que les banques "peuvent et doivent faire plus, particulièrement pour accélérer les procédures d'attribution des prêts garantis par l'Etat".

Par ailleurs, le nombre de décès liés au nouveau coronavirus en Italie (32'486) entre mars et avril pourrait dépasser d'environ 19'000 les chiffres annoncés par les autorités, a estimé jeudi la Sécurité sociale italienne.

L'Institut national italien de prévoyance sociale indique que 156'429 décès ont été enregistrés au total entre mars et avril en Italie, toutes causes de mortalité confondues. C'est 46'909 de plus qu'attendu.

RUSSIE - L'armée déployée dans une mine d'or

L'armée russe a été déployée en Sibérie pour contenir la propagation d'un foyer de nouveau coronavirus dans la plus grande mine d'or du pays. Au moins 400 employés y ont été contaminés selon des tests préliminaires.

Dans un communiqué publié jeudi, le ministre russe de la Défense a annoncé l'achèvement de l'installation d'un camp de tentes pour placer en quatorzaine "jusqu'à 2000" travailleurs de la mine Olimpiada, dans la région de Krasnoïarsk (Sibérie orientale, centre de la Russie).

Ce camp, situé dans un village au milieu de la taïga, doit accueillir des employés ayant été en contact avec des personnes testées positives ou se "trouvant dans la zone à risque", précise le communiqué. L'armée avait indiqué plus tôt dans la semaine avoir déployé un hôpital de campagne mobile pour accueillir les malades.

Par ailleurs, un avion militaire américain est arrivé jeudi après-midi à Moscou avec cinquante respirateurs devant être déployés dans des établissements traitant des malades du coronavirus.

ETATS-UNIS - Donald Trump pour un G7 avec présence réelle

Les États-Unis ont enregistré 1561 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon l'université Johns Hopkins. Ce bilan journalier stable par rapport à la veille porte à plus de 93'400 le nombre total de décès dans le pays.

Quelque 1,55 million de cas ont en outre été recensés depuis le début de la pandémie de Covid-19 aux États-Unis, le plus endeuillé au monde en valeur absolue. Plus d'une victime sur quatre du coronavirus dans le monde est décédée aux États-Unis, la maladie ayant causé la mort de plus de 326'000 personnes au total, selon un comptage de l'AFP à partir de sources officielles.

Le président des Etats-Unis Donald Trump insiste par ailleurs pour un retour à la normale, avec notamment l'organisation d'un sommet du G7 de visu en juin à Camp David, et non par visioconférence comme cela avait été décidé en raison du coronavirus.

BRESIL - La chloroquine "s'impose" sous la pression

Le Brésil est devenu le troisième pays au monde en nombre de contaminations. Et il a enregistré mardi un bilan quotidien de 1179 décès, selon le ministère de la Santé.

Cette progression a porté le total des morts à 17'971 au Brésil, qui déplore plus de la moitié des plus de 30'000 décès enregistrés en Amérique latine et dans Caraïbes. De nombreux experts considèrent les chiffres ministériels très largement sous-estimés: le Brésil manque cruellement de tests.

Mais le président Jair Bolsonaro continue de minimiser la dangerosité du virus et de critiquer le confinement. Sous la pression du chef de l'Etat brésilien, le ministère de la Santé a recommandé mercredi l'usage de la chloroquine et de son dérivé, l'hydroxychloroquine, pour les patients atteints d'une forme légère du Covid-19.

AMAZONIE - Craintes d'un "génocide" des peuples indigènes

Le photographe franco-brésilien Sebastiao Salgado, 76 ans, qui a passé sa vie à immortaliser avec son objectif la condition des plus pauvres et leur environnement dégradé, craint lui que les peuples indigènes d'Amazonie ne subissent un "génocide" faute de soins dans le Brésil de Jair Bolsonaro.

Il a lancé une campagne pour les peuples d'Amazonie, qui a recueilli plus de 261'000 signatures, car "on risque vraiment une énorme catastrophe" avec "l'élimination d'une ethnie et de sa culture", a-t-il dit.

Les gouvernements du Pérou et de la Colombie ont de leur côté installé un comité binational chargé de protéger les peuples indigènes amazoniens du coronavirus, a annoncé mercredi le ministère péruvien des Affaires étrangères.

EQUATEUR - Deux tiers des détenus d'une prison infectés

Environ deux tiers des détenus d'une prison en Equateur qui en accueille 610 ont été touchés par le coronavirus, a indiqué mercredi un responsable de l'administration pénitentiaire. Cet établissement a vu deux prisonniers décéder des suites de la maladie.

Cette prison fait exception, puisqu'au total l'Equateur a recensé 500 cas chez ses quelques 38'000 détenus. Outre les deux à Ambato, un seul autre en est mort, dans la capitale Quito.

CUBA - Moratoire demandé aux créanciers de l'Etat

Affaibli économiquement par l'impact de la pandémie, Cuba veut suspendre jusqu'en 2022 le remboursement de sa dette auprès du Club de Paris, espérant bénéficier de la même clémence que les pays africains avec le G20, selon plusieurs sources diplomatiques.

Pour cela, le vice-Premier ministre Ricardo Cabrisas a écrit au groupe des 14 pays créanciers de Cuba, principalement européens (France, Espagne, Royaume-Uni, Italie...) mais qui inclut aussi le Japon, l'Australie et le Canada.

L'accord avec le Club de Paris est crucial pour l'île socialiste: en 2015, c'est avec cette instance qu'elle avait négocié la restructuration de sa dette envers 14 pays, pour effacer 8,5 des 11,1 milliards de dollars dus.

CHINE - Deux nouveaux cas en un jour

Deux nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été confirmés le 20 mai en Chine continentale, ont déclaré les autorités sanitaires chinoises dans un communiqué publié jeudi.

Un des cas confirmés est une infection "importée", l'autre est une transmissions locales à Shanghai.

Au total, selon les données de la commission, le coronavirus a contaminé 82'967 personnes et causé 4634 décès dans le pays.

JAPON - Levée de l'état d'urgence dans trois régions

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé jeudi la levée de l'état d'urgence dans trois régions de l'ouest du pays. Il a laissé entendre qu'il ferait de même dès la semaine prochaine pour Tokyo et ses régions limitrophes, ainsi que pour la grande île septentrionale de Hokkaido.

AUSTRALIE - Traque au virus via les égouts

Pour lutter contre le coronavirus, l'Australie a lancé cette semaine un vaste programme visant à descendre dans les égouts pour traquer toute trace de coronavirus dans les eaux usées, dans le but de prévenir un nouveau foyer épidémique.

Melbourne (sud-est) a ainsi commencé à analyser les eaux usées et les excréments pour détecter d'éventuelles traces du virus.

En fonction des résultats, une politique ciblée de dépistage et de traçage des personnes porteuses du coronavirus sera mise en oeuvre dans les quartiers concernés.

IRAN - Appel des autorités à ne pas voyager durant l'Aïd

Les autorités iraniennes ont appelé jeudi la population à éviter tout déplacement entre les provinces à l'occasion de l'Aïd al-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan, dans un pays où les cas de nouveau coronavirus sont en hausse.

La République islamique d'Iran est le pays du Proche et Moyen-Orient le plus touché par l'épidémie. Selon les derniers chiffres officiels, le nombre total des morts atteint 7249 (+66) et celui des cas confirmés 129'341 (+2392).

agences/kkub

Publié le 21 mai 2020 à 10:05 - Modifié le 21 mai 2020 à 21:53