Modifié le 21 mai 2020 à 10:50

Podcast: Qui sera le chef du "monde d’après"?

Les dirigeants du dernier G7 en date, le 25 août 2019 à Biarritz, en France.
Les dirigeants du dernier G7 en date, le 25 août 2019 à Biarritz, en France. [Sean Kilpatrick - KEYSTONE/AP]
La pandémie de Covid-19 bouleverse les rapports mondiaux depuis trois mois. La Chine est montrée du doigt, les Etats-Unis semblent fragilisés, l'Europe peine à faire front commun… Valérie Niquet, chargée du pôle Asie à la Fondation pour la recherche stratégique, à Paris, décrypte les nouveaux rapports de force.

"Il n'y aura pas de chef, pour plusieurs raisons. Mais il y aura des puissances dominantes, une en particulier... et contrairement à ce beaucoup croient, je pense que ce sera les Etats-Unis, bien qu'ils aient été très fortement frappés, à tous les niveaux, par cette crise", estime Valérie Niquet, interrogée dans Le Point J.

Selon elle, "on assiste à la reconnaissance d'un monde multipolaire. Cela impose des stratégies d'alliances et de contre-alliances auxquelles on n'était peut-être pas habitués".

Pour ce qui concerne la santé et certains biens industriels, il y a maintenant une véritable méfiance envers la Chine et une envie stratégique de relocaliser.

Valérie Niquet, chargée du pôle Asie à la Fondation pour la recherche stratégique, à Paris

La Chine gardera-t-elle son influence mondiale? Quelle est la position du gouvernement américain? Et quelle place prend l'Union européenne sur ce grand échiquier?

>> Ecouter l'épisode entier:

Logo Le point J
RTS
Le point J - Publié le 20 mai 2020

Caroline Stevan, Jessica Vial et Davy Bailly-Basin

Publié le 20 mai 2020 à 17:40 - Modifié le 21 mai 2020 à 10:50