Tourisme, business en péril

Grand Format

Angelos Tzortzinis - AFP

Introduction

La crise du coronavirus compromet les vacances à l'étranger pour les citoyens du monde entier. Rien qu'au niveau européen, l'ouverture des frontières entre pays cet été reste sujette à débat. De quoi semer l'inquiétude de l'Espagne à l'Autriche ou encore l'Italie, partout où le tourisme constitue une source de revenus essentielle.

Un secteur clé en Europe

Chapitre 01

Dépendant des flux de personnes, le tourisme souffre de la crise du Covid-19. Et dans sa chute, il emporte avec lui d'autres secteurs tels que l'hôtellerie, la restauration et les services à la personne comme l'ont démontré de précédents cas de baisse spectaculaire de fréquentation, après des attentats par exemple.

En 2020, la situation a ceci de particulier qu'elle ne touche pas une seule destination, mais frappe le monde entier, en raison du risque de contamination au nouveau coronavirus, de la fermeture des frontières et de l'interruption du trafic aérien. Or, le tourisme pèse lourd dans le produit intérieur brut de plusieurs pays, y compris en Europe.

Eviter un naufrage

Pour la Grèce ou le Portugal, tout juste remis de la crise économique, la  pandémie sonne le glas d'une croissance tout juste retrouvée. En Espagne, en Italie ou même en France, destinations touristiques très prisées et sévèrement frappées par le Covid-19, l'empressement à sauver la saison d'été pour limiter les dégâts économiques trahit l'inquiétude.

C'est d'ailleurs pour éviter un naufrage du secteur touristique que l'Union européenne a encouragé dès la mi-mai à envisager la réouverture des frontières intérieures de l'UE de façon "concertée" et "non discriminatoire". Des annonces suivront ces prochaines semaines et les lignes risquent de rester floues pour quelques temps.

Quelle que soient les décisions, l'industrie touristique à l'arrêt depuis déjà deux moi accusera le coup. Les dégâts seront importants et pourraient durer. Pour certains, il n'en faut pas plus pour appeler à s'interroger sur la dépendance de certains territoires au seul secteur touristique.

Un modèle à repenser?

"Cette crise est révélatrice de la vulnérabilité du tourisme", estime le sociologue français Rodolphe Christin, interrogé par la RTS. Voix critique du tourisme moderne, il estime qu'il est grand temps de prendre des habitudes plus durables.

>> Interview du sociologue français Rodolphe Christin

Des pays comme l'Italie sont beaucoup plus dépendants du tourisme que ceux du nord de l'Europe. [Christian Beutler - Keystone]Christian Beutler - Keystone
Forum - Publié le 16 mai 2020

Si le chercheur espère assister à une évolution de la demande, en dépit de la pression énorme pour que tout redémarre comme avant, il salue aussi l'accalmie forcée des derniers mois qui a permis à certains lieux hyper-touristiques de s'interroger sur leur développement. Les habitants de villes prises d'assaut comme Venise ou Barcelone ont par exemple goûté à la tranquillité retrouvée et déjà annoncé vouloir repenser leur modèle. Reste que pour l'instant la priorité semble bien de ne pas trop boire la tasse.

>> Comment Venise envisage l'avenir

Vidée de ses touristes, Venise réfléchit à son avenir. [Andrea Merola - EPA/Keystone]Andrea Merola - EPA/Keystone
Le 12h30 - Publié le 20 avril 2020

Italie: un "risque calculé" pour sauver la saison d'été

Chapitre 02

Carlo Bressan / Anadolu Agency - AFP

A partir du 3 juin, l'Italie va rouvrir ses frontières aux touristes de l'Union européenne (UE) et annuler la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers dans la péninsule.

"Nous sommes confrontés à un risque calculé, sachant -et je le dis très sincèrement- que la courbe épidémiologique pourrait à nouveau repartir à la hausse", a commenté le Premier ministre Giuseppe Conte samedi 16 mai, peu après cette annonce.

"Nous ne pouvons pas nous permettre" d'attendre la découverte d'un vaccin, à moins de se retrouver "avec un tissu productif et social fortement endommagé", a justifié le chef du Conseil italien.

13% du PIB italien

Le tourisme est l'un des principaux secteurs de l'économie italienne. Il rapporte plus de 40 milliards de francs chaque année, soit 13% du produit intérieur brut (PIB) et représente plus de 4 millions d'emplois.

Mais à n'en pas douter, la saison d'été 2020 ne ressemblera à aucune autre sur le littoral italien: des distances de sécurité seront assurées sur les plages et les transats désinfectés après chaque usage.

>> Voir le reportage de Valérie Dupont, à Jesolo, en Vénétie

En Italie, le déconfinement est prudent. Sur certaines plages, il y aura quatre mètres de distance entre chaque parasol [RTS]
19h30 - Publié le 3 mai 2020

Un pays traumatisé

L'Italie reste marquée par la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 31'600 morts en deux mois. Mais la péninsule a entamé son déconfinement depuis le 4 mai, avec la réouverture des usines et des parcs.

Les commerces ont eux rouvert leurs portes lundi 18 mai, les déplacements intrarégionaux ont également repris à cette date. Quant aux déplacements interrégionaux et à l'étranger, ils resteront eux interdits pour les citoyens italiens jusqu'au mardi 2 juin inclus, jour de la fête nationale, afin d'éviter des mouvements massifs de population.

La Suisse n'a pour l'instant pas confirmé que la frontière avec l'Italie serait ouverte le 3 juin comme espéré par Rome.

>> Lire: La Suisse pourrait maintenir fermées ses frontières avec l'Italie le 3 juin

Espagne: les acteurs du tourisme misent sur un retour "à la normale"

Chapitre 03

Josep Lago - AFP

Particulièrement touchée par la pandémie, l'Espagne a annoncé samedi 23 mai sa réouverture cet été aux touristes étrangers et la reprise de son championnat de foot, nouveaux signes d'une volonté de retour à la normale en Europe.

"Le plus dur est passé", a assuré le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, "nous avons surmonté la grande vague de la pandémie" qui a fait plus de 28'000 morts dans le pays.

Un retour vital pour l'économie

Madrid et Barcelone - les deux principaux foyers de contagion en Espagne - entament à leur tour la sortie du confinement, entamé mi-mars.

Dans un pays où le tourisme représente 12% du PIB, la réouverture des frontières et le retour des touristes est vital pour une économie qui pourrait, selon la Banque d'Espagne, se contracter de 12,4% cette année.

>> Les explications de Marie Bolinches, en Espagne:

Marie Bolinches: "En Espagne, le tourisme représente 12% du PIB. Tout le monde connaît quelqu'un qui vit du tourisme" [RTS]
19h30 - Publié le 24 mai 2020

Inquiétude perceptible

A Barcelone, qui souffre d'ordinaire du tourisme de masse, les acteurs du tourisme rencontrés en avril par la RTS ne cachaient en pas leurs doutes sur une réouverture partielle de leur activité.

>> Lire: "Si je dois servir ma paella en portions individuelles, alors je n'ouvrirai pas"

Sur la côte, l'heure était jusqu'ici aussi aux interrogations. Mais comme en Italie, la créativité est de mise pour permettre aux estivants de lézarder sur les plages sans risques.

>> Les explications du maire de Lloret del Mar sur la Costa Brava

Deux personnes sont assises à distance près de la plage d'Altafulla, à Taragone en Espagne, le 13 mai 2020. [Quique Garcia - EPA/Keystone]Quique Garcia - EPA/Keystone
La Matinale - Publié le 14 mai 2020

Grèce: une bonne gestion de la pandémie, mais...

Chapitre 04

Ayhan Mehmet / Anadolu Agency - AFP

Préoccupée par les défaillances chroniques de ses hôpitaux et par le vieillissement de sa population (2ème en Europe après l'Italie), Athènes a réagi rapidement face à l'épidémie. Moins touchée que ses partenaires européens, la Grèce déplorait 163 morts au 18 mai.

"Deux semaines après les premières phases du déconfinement, il n'y a pas d'augmentation des cas", s'est félicité le porte-parole du gouvernement Stelios Petsas, selon lequel le nombre d'hospitalisations diminue et celui des tests augmente.

>> Les explications d'Antoine Silacci

La Grèce fait figure d'élève modèle dans la gestion de la pandémie [RTS]
19h30 - Publié le 10 mai 2020

Déconfinement rapide

Fortes de ce constat, les autorités ont entamé le déconfinement de la population mi-mai. Et sous la pression des professionnels, la réouverture des tavernes, cafés et bars a été avancée au 25 mai. Les cinémas en plein air fonctionneront le 1er juin, les musées le 15 juin et les festivals et autres événements culturels à partir du 15 juillet.

Le confinement général imposé le 23 mars pour endiguer la pandémie va néanmoins entraîner un recul du PIB de 10% en 2020, avant une reprise de 5,5% en 2021, selon le FMI.

Espoir pour juillet

L'industrie du tourisme, qui compte pour 12% du produit intérieur brut (PIB) de la Grèce, risque de subir des pertes énormes en raison de la pandémie, selon les prévisions du Fonds monétaire international (FMI).

Pour limiter les dégâts, la Grèce a néanmoins annoncé le 20 mai que la saison touristique démarrera le 15 juin et que les vols internationaux réguliers reprendront le 1er juillet.

Les autorités ont également dit renoncer à la quarantaine obligatoire en vigueur jusqu'ici pour les touristes, déclarant que des tests seront réalisés de manière aléatoire.

>> La Grèce adapte son tourisme pour limiter la récession

La Grèce a édicté très vite de nombreuses interdictions malgré le faible nombre de cas du Covid-19. [Giannis Alexopoulos - NurPhoto/AFP]Giannis Alexopoulos - NurPhoto/AFP
Tout un monde - Publié le 25 mai 2020

Avant cela, en juin, l'ouverture de la Grèce sera limitée à une vingtaine de pays avec un bon profil épidémiologique, a indiqué le ministre du Tourisme. Un premier accord a été conclu avec la Bulgarie et la Serbie, limitrophes et d'autres discussions seraient en cours.

France: des frontières ouvertes mais plusieurs zones d'ombre

Chapitre 05

Idhir Baha/Hans Lucas - AFP

Le gouvernement a annoncé le 14 mai que les Français pourraient partir en vacances en France en juillet et en août, en dépit de l'épidémie.

Les tour-opérateurs français ont de leur côté annoncé le report de tous les départs prévus jusqu'au 26 juin, en raison des effets liés à la pandémie de Covid-19 et notamment la fermeture des frontières.

Quid des touristes étrangers en France?

Officiellement, la frontière entre la Suisse et la France rouvrira le 15 juin. Mais mieux vaudra vérifier la situation à cette date avant de planifier ses vacances en Provence, si l'on en croit les propos de l'ambassadeur de France en Suisse Frédéric Journès. "Personnellement, je ne ferais pas de réservation" pour le moment, indiquait en effet le diplomate, interrogé par la RTS la semaine dernière.

>> Lire: La réouverture annoncée des frontières n'est pas forcément un feu vert au tourisme

La mi-juin reste en effet une date d'ouverture théorique et, quoi qu'il arrive, les voyageurs à destination de la France devront se plier aux règles en vigueur dans le pays. A ce jour, les déplacements ne sont en effet autorisés pour les Français qu'à 100 kilomètres maximum de leur domicile, sauf conditions exceptionnelles. Quant aux plages, les baigneurs y sont désormais autorisés, mais à condition de ne pas s'allonger.

>> Ecouter le sujet de Tout un monde

Interdiction d'accès à une plage espagnole de Majorque aux Baléares. [Cati Cladera - EPA/Keystone]Cati Cladera - EPA/Keystone
Tout un monde - Publié le 12 mai 2020

Autriche: sans tourisme de masse, saison difficile en vue

Chapitre 06

Laurent Burkhalter - RTS

La clientèle suisse ne suffira pas à pallier le manque à gagner engendré par l'absence des groupes de touristes, asiatiques notamment. Mais l'annonce de l'ouverture de la frontière suisse dès le 15 juin a remis un peu de baume au coeur des hôteliers et restaurateurs du Tyrol autrichien.

A Innsbruck, les Helvètes ont la réputation d'être de bons clients qui paient rubis sur l'ongle. Reste à savoir si l'Autriche parviendra à convaincre les voisins alpins de venir admirer d'autres lacs et d'autres montagnes.

>> Le reportage de Laurent Burkhalter au Tyrol

Déconfinement: comment s'organisent nos voisins ? Exermple avec l'Autriche. [RTS]
19h30 - Publié le 14 avril 2020

L'Autriche doit aussi faire face à la publicité négative qu'a reçue la célèbre station de ski d'Ischgl, surnommée "l'Ibiza des Alpes", qui fut l'un des principaux foyers de Covid-19 en Europe.

Une plainte a été déposée pour négligence, alors que les autorités de la commune d'Ischgl espèrent que la pandémie sera l'occasion de développer une autre forme de tourisme sur ses pentes enneigées.

>> La station d'Ischgl sous le coup d'une plainte

La station d'Ischgl, en Autriche, a été fermée et confinée après avoir été un important foyer infectieux du coronavirus Covid-19. [Jakob Gruber - Keystone]Jakob Gruber - Keystone
Le 12h30 - Publié le 7 mai 2020

Portugal: un coup dur pour la sortie de crise

Chapitre 07

Manuel Fernando Araujo - EPA/Keystone

La crise sanitaire mondiale a stoppé net la reprise économique au Portugal, qui a vu son PIB chuter de 3,9% au premier trimestre 2020 par rapport aux trois derniers mois de 2019, selon une estimation provisoire publiée vendredi par l'Institut national des statistiques (Ine).

Le tourisme, qui a généré 8,7% du PIB l'an dernier, a été particulièrement touché. Au mois de mars, la filière de l'hébergement touristique a vu son nombre d'hôtes et son chiffre d'affaires s'écrouler de 62,3% et 60,2%, respectivement, selon des chiffres de l'Ine.

Fin mars, la Banque du Portugal avait revu en forte baisse ses prévisions économiques en raison de la pandémie liée au nouveau coronavirus, anticipant pour cette année  une récession de 3,7 à 5,7%.

Le tourisme, un secteur clé

En 2019, le Portugal avait affiché une croissance de 2,2% alors que le tourisme représentait près d'un cinquième des exportations nationales.

"Le tourisme a été le secteur clé de notre sortie de crise et c'est maintenant le plus fustigé" par la crise sanitaire, a commenté Daniel Traça, directeur de l'université Nova School of Business and Economics, lors d'une visioconférence.

Clientèle nationale insuffisante

Après avoir été relativement épargné par la crise sanitaire grâce aux mesures de restriction prises à partir de la mi-mars, le Portugal a entamé le 18 mai la deuxième phase de son plan de déconfinement, avec la réouverture des restaurants, des cafés et des terrasses, mais aussi des crèches et des lycées.

Le groupe Pestana, N.1 de l'hôtellerie au Portugal, se prépare à rouvrir une dizaine d'hôtels en juin "pour tester le marché national" mais celui-ci ne représente que 30% de sa clientèle. La reprise dépendra donc du marché international et de la reprise du trafic aérien.

Suisse: le pari du tourisme local

Chapitre 08

Samuel Golay - Keystone

Malgré la réouverture progressive des frontières annoncée - avec certains pays en tout cas - de nombreuses personnes vont sans doute décider de passer leurs vacances d'été en Suisse. C'est en tout cas ce qu'espèrent les milieux du tourisme, qui rivalisent d'imagination pour attirer les visiteurs dans leur canton.

>> Le sujet de Delphine Gianora sur la campagne de Valais Tourisme

Avec les incertitudes liées à la crise, la branche du tourisme mise sur la clientèle suisse. Pub à l'appui. [RTS]
19h30 - Publié le 14 mai 2020

Le tourisme suisse pourrait en effet perdre 8,7 milliards de francs sur les seuls mois de mars à juin en raison des mesures liées à la pandémie de coronavirus, selon une étude de l'Institut du tourisme de la HES-SO Valais.

>> Quel tourisme au Tessin cet été?

Le tourisme est une manne financière de première importance pour le Tessin. [Gaetan Bally / Keystone]Gaetan Bally / Keystone
La Matinale - Publié le 14 mai 2020

>> Lire aussi:

Avec les incertitudes liées à la crise, la branche du tourisme mise sur la clientèle suisse. Pub à l'appui. [RTS]
19h30 - Publié le 14 mai 2020

Autres infos utiles sur le tourisme et les vacances

Chapitre 09

Menelaos Myrillas / SOOC - AFP

>> Comment se faire rembourser son billet d'avion?

90% des vols annulés: les compagnies aériennes sommées de rembourser par l'UE. [RTS]
19h30 - Publié le 13 mai 2020

>> Lire: Comment surmonter le casse-tête du remboursement des billets d'avions annulés

>> Guichet spécial "On en parle" sur les vacances d'été

Un été 2020 pas comme les autres à l'heure de la pandémie. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
On en parle - Publié le 14 mai 2020

>> Le débat d'Infrarouge sur les vacances

Est-ce que tu viens pour les vacances? [RTS]
Infrarouge - Publié le 20 mai 2020