Modifié

Femmes toujours plus nombreuses en politique

Nancy Pelosi, 1ère femme à la tête de la Chambre des Représentants [Reuters]
Nancy Pelosi, 1ère femme à la tête de la Chambre des Représentants [Reuters]
On est encore très loin de la parité mais la part des femmes dans les parlements du monde s'élève désormais à 17%, en hausse de 6 points, ce qui constitue un record absolu, selon l'Union interparlementaire (IPU).

Selon le secrétaire général de l'IPU, une organisation
regroupant les parlements des 262 Etats souverains, Anders
Johnsson, les discriminations et les préjugés continuent d'éloigner
les femmes des chambres parlementaires. Qui plus est,
l'augmentation de la proportion de femmes siégeant dans les
parlements était moins importante de 2005 à 2006 que l'année
précédente.

Pour enrayer cette tendance et réellement modifier la donne, il
faudrait un changement des mentalités, a déclaré M. Johnsson lors
d'une conférence de presse à l'occasion de la publication du
rapport annuel de l'IPU.

Parité en 2077

Selon les statistiques, au rythme actuel, la parité
parlementaire au niveau mondial sera atteinte en 2077. Sur les
43'882 parlementaires que comptait le monde à la fin janvier,
7.436, soit 16,9%, étaient des femmes. Aucun pays parmi les 189 de
la liste n'avait atteint le chiffre de 50% de femmes au parlement,
mais le Rwanda, en tête de liste, y était presque.

Le Rwanda se place premier avec 48,8%, la Suède deuxième avec
47,3% et le Costa Rica troisième avec 38,6%. Les quatrième,
cinquième et sixième sont également des pays nordiques, la
Finlande, la Norvège et le Danemark. Les femmes représentent 16%
des parlementaires aux Etats-Unis, 35% au Canada et 18,9% en
Grande-Bretagne.

L'Europe a un taux de représentation des femmes dans les
parlements de 19,1%, l'Afrique sub-saharienne de 16,8%, l'Asie de
16,1%, le Pacifique (dont l'Australie et la Nouvelle-Zélande) de
14,5% et les Etats arabes de 8,6%.

Plusieurs nominations féminines

En France, malgré la loi sur la parité adoptée le 6 juin 2000,
on compte seulement 12,3% de députées à l'Assemblée nationale. Le
Sénat, plus féminisé, compte 16,9% de femmes. Dans les conseils
généraux, on ne dénombre que 10,4% de femmes. Dans son rapport,
l'IPU note avec satisfaction le nombre record de femmes à la tête
de parlements: 35 sur 262 dans le monde.

Parmi, des femmes élues pour la première fois de l'histoire du
pays comme en Gambie, Israël, le Swaziland, le Turkménistan et...
les Etats-Unis où la représentante démocrate de Californie Nancy
Pelosi a été désignée à la présidence de la Chambre des
représentants à l'occasion des élections de mi-mandat. Une dizaine
de pays, dont l'Arabie saoudite et Qatar, n'ont aucune femme au
sein de leur parlement.

L'Union interparlementaire indique que 23 pays utilisent des
systèmes de quotas pour soutenir la représentation féminine et que
dans ces pays les femmes ont remporté près de 22% des sièges,
contre 12% dans les pays dénués de quotas.

Agences/cab

Publié Modifié

Situation en Suisse

A l'issue des élections au Conseil national de 2003, la Chambre du peuple se composait de 148 hommes et de 52 femmes (1999: 47 femmes, 153 hommes), soit une hausse de 2,5 points à 26% de la représentation féminine, selon la Commission fédérale pour les questions féminines.

La plupart des élues (61,5%) appartiennent au PS, aux petits partis de gauche ou aux verts et 38,5% sont membres des partis bourgeois (PRD, PDC, UDC et PLS).

Seuls les verts comptent autant d'élues que d'élus (7 femmes, 7 hommes), mais le PS dispose du plus grand nombre d'élues: 24 femmes, 28 hommes (part des femmes: 46%).

Au PDC, les femmes ont décroché 9 mandats (+1 par rapport à 1999), alors que les hommes en ont perdu 8. La part des femmes dans la délégation est ainsi passée de 23% en 1999 à 32% en 2003.

Au PRD en revanche, le pourcentage des femmes est passé sous la barre des 20%. Si l'on tient compte des 2 représentantes passées aux Etats, la députation féminine du PRD n'atteint plus que 14%.

La proportion des femmes s'est encore réduite à l'UDC. Les 3 élues ne représentent que 5,5% des 55 députés, soit la plus faible proportion des femmes élues de ce parti depuis 1987.

Huit cantons sont représentés au Conseil national exclusivement par des hommes (OW, NW, GL, AI, ZG, SH, VS et JU) et cinq n'ont encore jamais élu une femme au Conseil national (ZG, OW, NW, GL, AI).

Les femmes sont le mieux représentées en Suisse alémanique, avec 28%, contre 20% en Suisse romande et 25% au Tessin.