Modifié

Déserte, Venise veut entièrement repenser son modèle touristique

Vidée de ses touristes, Venise réfléchit à son avenir. [Andrea Merola - EPA/Keystone]
Déserte, Venise veut entièrement repenser son modèle touristique / Le 12h30 / 1 min. / le 20 avril 2020
Gondoles désespérément à l'arrêt et place Saint-Marc déserte: jamais Venise n'avait été aussi calme, vidée de ses touristes depuis le début de la pandémie. Mais la Cité des doges profite de cette pause pour réfléchir à un tourisme plus intelligent.

Habituellement visitée par environ 30 millions de personnes par an, Venise est à l'arrêt depuis plus de cinquante jours, après avoir dû interrompre son carnaval en raison du coronavirus.

Et les hôteliers comme les autorités municipales, qui n'imaginent pas revoir dans un avenir proche des cohortes de touristes autour des canaux, estiment que rien ne sera plus comme avant désormais.

En finir avec "les circuits frénétiques"

La mairie a donc fait savoir qu'elle veut mettre à profit cette pause forcée pour repenser son modèle et se tourner vers un tourisme intelligent. Elle estime qu'il est temps d'en finir avec "les circuits frénétiques" d'une autre époque. La Municipalité n'exclut pas, par exemple, d'imposer un quota maximum de visiteurs quotidiens.

Au-delà de Venise, c'est tout le secteur touristique italien (13% du PIB italien) qui s'interroge sur l'après-confinement.

Eric Joszef/oang

Publié Modifié

Réouverture de quelques magasins

De timides signes de reprise de l'activité étaient visibles la semaine dernière à Venise, où quelques magasins (librairies, papeteries et magasins d'habillement pour enfants) ont été autorisés à rouvrir deux jours par semaine.

Les habitants ont commencé à ressortir de chez eux mais le président de la région Vénétie Luca Zaia a doublé la distance de sécurité entre les personnes, qui est désormais fixée à deux mètres.

Pour l'instant, les mesures de confinement sont en vigueur jusqu'au 3 mai. Aux réglementations nationales viennent s'ajouter les mesures prises au niveau des régions, qui ont de nombreuses compétences en Italie, en particulier dans le secteur de la santé.

Festival maintenus

Le festival de cinéma de Venise a confirmé lundi la tenue de sa 77e édition du 2 au 12 septembre, malgré la pandémie.

"Le nouveau calendrier (...) est le suivant: du 2 au 12 septembre, la 77e Mostra de Cinéma dirigée par Alberto Barbera", a annoncé dans un communiqué la Biennale de Venise, institution qui chapeaute le plus ancien festival de cinéma du monde.

La 17e Biennale d'architecture, présidée par Hashim Sarkis, se tiendra du 29 août au 29 novembre.