Modifié

Strict confinement prolongé jusqu'au 11 mai en France - Le point dans le monde

Une levée partielle des mesures débutera le 11 mai en France. [Michel Euler - AP/Keystone]
Une levée partielle des mesures débutera le 11 mai en France. [Michel Euler - AP/Keystone]
Emmanuel Macron a annoncé lundi soir le prolongement du confinement strict jusqu'au 11 mai en France et une levée très partielle ensuite. Le nouveau coronavirus est dix fois plus mortel que le virus responsable de la grippe A (H1N1) selon l'OMS.

La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 117'752 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 21h00.

Plus de 1'889'410 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 402'000 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Les Etats-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus fin février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 22'935 décès pour 159'516 cas.

Le nombre quotidien de morts montre des signes de repli depuis plusieurs jours dans certains des pays les plus affectés, en Italie, en France et aux Etats-Unis. L'Italie a annoncé dimanche sa journée la moins meurtrière en plus de trois semaines, avec 431 morts en 24 heures et la France constate aussi "une très légère baisse" du nombre de patients en réanimation pour le quatrième jour consécutif, ainsi que du nombre de décès en une journée à l'hôpital.

La pandémie semble également approcher de son pic aux Etats-Unis où 1514 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures, un chiffre en recul pour le deuxième jour consécutif.

Pour l'OMS, une épidémie 10 fois plus mortelle que le H1N1

"Les données recueillies dans plusieurs pays nous donnent une image plus claire de ce virus, de son comportement, de la manière de l'arrêter. Nous savons que le Covid-19 se répand rapidement et nous savons qu'il est mortel: dix fois plus que le virus responsable de la pandémie de grippe de 2009", a déclaré le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse virtuelle depuis Genève.

FRANCE - Confinement strict prolongé jusqu'au 11 mai

La pandémie a causé 14'967 décès en France, selon les chiffres officiels publiés lundi soir. Plus de 98'000 cas ont été recensés (2673 de plus que dimanche) et plus de 23'000 patients étaient hospitalisés (287 de plus que dimanche).

Le président français a annoncé lundi soir le prolongement du confinement actuel jusqu'au 11 mai dans l'Hexagone. Cette date marquera, si tout va bien, un premier allègement encore très partiel des mesures en vigueur. Ainsi les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront "progressivement" à partir du 11 mai, mais dans l'enseignement supérieur, les cours ne reprendront "physiquement pas avant l'été".

Restaurants, cafés et hôtels, en revanche, devront rester fermés alors qu'aucun festival ne sera autorisé avant mi-juillet.

>> Lire: Emmanuel Macron prolonge le strict confinement jusqu'au 11 mai en France

ITALIE - Seuil des 20'000 morts atteint

L'Italie a passé lundi le cap des 20'000 morts dus au nouveau coronavirus,  selon la protection civile. Ce bilan officiel qui fait toutefois état d'une baisse des patients en soins intensifs pour le dixième jour consécutif.

Ces dernières 24 heures, 566 nouveaux décès ont été enregistrés, portant à 20'465 le nombre de morts depuis le début de la pandémie, selon les chiffres publiés par la Protection civile. Le nombre de cas s'élève à 159'516, soit 3153 de plus par rapport à dimanche.

>> Pour redonner espoir, Andrea Bocelli a chanté seul dans le Duomo de Milan: 

La voix d'Andrea Bocelli dans un Duomo de Milan vide pour redonner de l'espoir [RTS]
La voix d'Andrea Bocelli dans un Duomo de Milan vide pour redonner de l'espoir / 12h45 / 40 sec. / le 13 avril 2020

ESPAGNE - Reprise partielle du travail

Le bilan quotidien de la pandémie en Espagne a baissé lundi à 517 morts alors que le pays retourne prudemment au travail, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Le nouveau coronavirus a fait 17'489 morts à ce jour dans le pays le plus endeuillé en Europe après l'Italie. Mais la contagion ralentit avec 3477 nouveaux cas détectés en un jour, le chiffre le plus bas depuis le 20 mars, et le gouvernement a distribué lundi des masques dans les transports en commun pour éviter qu'elle redémarre alors que le travail reprend après deux semaines "d'hibernation".

AUTRICHE - Levée progressive des mesures mardi

L’Autriche est le premier pays européen à assouplir dès mardi les mesures de restriction visant à limiter la propagation du Covid-19. Ce pays de 8,9 millions habitants, voisin de la Suisse, affiche une situation relativement favorable face à la pandémie avec un bilan de quelque 13'900 cas, dont 350 morts.

L'assouplissement des restrictions commence avec la réouverture des petits commerces, mais avec des conditions très précises: le port de masque (obligatoire pour faire ses courses depuis le 6 avril) et la désinfection, mais aussi un nombre limité d'articles par magasin.

>> Le reportage de Steven Mossaz dans le 19h30:

L'Autriche, premier pays européen à assouplir ses mesures de restrictions liées au coronavirus. [RTS]
L'Autriche, premier pays européen à assouplir ses mesures de restrictions liées au coronavirus. / 19h30 / 2 min. / le 13 avril 2020

ALLEMAGNE - Vers une levée progressive des restrictions

L'Allemagne a enregistré au cours des dernières 24 heures 2537 cas supplémentaires de contamination au coronavirus, portant le total à 123'013, annonce lundi l'institut fédéral Robert Koch. Ce bilan quotidien est en baisse pour le troisième jour d'affilée.

Le pays compte parallèlement 126 décès supplémentaires ce lundi, pour un total de 2799 morts depuis le début de l'épidémie.

Berlin se prépare à lever progressivement les restrictions liées à l'épidémie, profitant d'une situation moins dramatique que dans d'autres pays européens avec notamment une mortalité encore inférieure.

La chancelière Angela Merkel doit décider mercredi, avec les chefs des 16 Etats régionaux, de la suite des mesures de confinement lancées à la mi-mars et prévues en l'état jusqu'au 19 avril.

ROYAUME-UNI - Plus de 11'000 morts

Avec 717 morts supplémentaires en 24 heures, le Royaume-Uni comptabilisait officiellement un total de 11'329 décès en milieu hospitalier dimanche après-midi. Le pays pourrait devenir le plus lourdement atteint par la pandémie en Europe. Près de 90'000 personnes ont été testées positives.

Touché par le coronavirus, Boris Johnson, se repose dans sa résidence officielle de Chequers au nord-ouest de Londres après être sorti dimanche de l'hôpital. Aucune précision n'a été fournie sur la durée de la convalescence du Premier ministre.

>> Lire:  Le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti de l'hôpital

ETATS-UNIS - Cap des 10'000 morts franchi à New York

L'Etat de New York a franchi lundi le cap des 10'000 morts du Covid-19, pour atteindre 10'056, a indiqué le gouverneur Andrew Cuomo, avec 671 décès enregistrés lors des dernières 24 heures. La région reste, de loin, la plus touchée des Etats-Unis, même si le gouverneur a souligné que le ralentissement de la pandémie se confirmait dans l'Etat de New York. "Le pire est passé", a-t-il déclaré.

Avec quelque 2000 décès quotidiens enregistrés sur les quatre derniers jours, les Etats-Unis ont dépassé dimanche les 22'000 morts pour plus d'un demi-million de cas confirmés de contamination.

RUSSIE - Laissez-passer électronique à Moscou

La ville de Moscou, dont les services de santé sont surchargés, a lancé lundi un système de laissez-passer électronique renforçant le contrôle du confinement dans la capitale russe, épicentre de l'épidémie de coronavirus dans le pays.

Le système est lancé alors que le nombre de nouvelles infections en Russie bat des records avec 2558 nouveaux cas enregistrés lundi, portant le total officiel à 18'328 malades et 148 morts, dont la majorité à Moscou.

CHINE - Les cas importés continuent d'augmenter

La Chine a enregistré au cours des dernières 24 heures 108 cas supplémentaires de contamination au coronavirus, un chiffre qui marque une accélération par rapport à la veille, rapporte lundi la Commission nationale de la santé. La Commission nationale de la santé précise lundi que 98 de ces nouveaux cas sont "importés", un niveau qui n'avait encore jamais été atteint.

La Chine n'avait plus comptabilisé autant de nouvelles infections depuis le 5 mars, quand le bilan faisait état de 143 contaminations supplémentaires en 24 heures.

TURQUIE - La démission du ministre de l'Intérieur refusée

Le ministre turc de l'Intérieur Süleyman Soylu a présenté dimanche sa démission, refusée quelques heures plus tard par le président Recep Tayyip Erdogan. Süleyman Soylu essuie de vives critiques sur sa gestion d'un confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus.

"Que ma nation, à laquelle jamais je n'ai voulu nuire, et notre président, à qui je serai fidèle toute ma vie, me pardonnent. Je quitte la fonction de ministre de l'Intérieur que j'ai eu l'honneur de remplir", a déclaré Süleyman Soylu dans un communiqué.

IRAN - Plus de 4500 victimes

 Les autorités de Téhéran ont annoncé lundi 111 décès supplémentaires provoqués par le nouveau coronavirus au cours des dernières 24h, faisant monter à 4585 morts le bilan officiel en Iran, pays le plus frappé par l'épidémie de Covid-19 au Proche et Moyen-Orient.

Lors de son point de presse quotidien, le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour a fait part de 1617 nouveaux cas de contamination, portant le nombre de cas confirmés à 73'303, dont 45'983 se sont rétablis.

ÉQUATEUR -  Près de 800 cadavres dans des logements de Guayaquil

Près de 800 cadavres ont été recueillis dans des logements de Guayaquil, capitale économique de l'Equateur, a annoncé dimanche un responsable. Les services hospitaliers et funéraires sont débordés par la pandémie de Covid-19.

Ces centaines de corps ont été retirés des habitations par une force spéciale formée de policiers et de militaires et créée par le gouvernement devant le chaos déclenché par la pandémie à Guayaquil, grand port situé sur la côte Pacifique.

Selon le dernier bilan national, l'Equateur compte quelque 7500 cas de contamination dont 333 décès depuis que la présence du virus sur son territoire a été annoncée le 29 février.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié