Publié le 31 mars 2020 à 10:32

Une pénurie mondiale de préservatifs est à prévoir en raison de la pandémie

Une pénurie de préservatifs est à prévoir.
Il faut s'attendre à une pénurie mondiale de préservatifs La Matinale / 1 min. / le 31 mars 2020
Une pénurie mondiale de préservatifs est à prévoir à cause de la pandémie de coronavirus. Le plus grand centre de production du globe a été mis à l'arrêt et ne reprendra que progressivement ses activités.

L'entreprise Karex Berhad, basée en Malaisie, est la plus grande fabricante de préservatifs de la planète: un préservatif sur cinq vendu dans le monde sort de ses lignes de production.

Mais Karex Berhad n'a pas fabriqué un seul préservatif depuis 10 jours et n'a pu que tout récemment reprendre sa production, lentement. L'entreprise n'atteindra que 50% de ses capacités.

Pénurie "effrayante"

La Malaisie est l'un des pays d'Asie du Sud-Est les plus durement frappés par la pandémie de coronavirus. Le gouvernement du pays a imposé des mesures très strictes de confinement, ce qui a entre autres un impact direct sur l'activité économique.

Des marques telles que la célèbre Durex s'approvisionnent auprès de Karex Berhad, qui produit pas moins de 100 millions de préservatifs tous les 10 jours.

Interrogé par l'agence Reuters, son directeur a été très clair: il va se produire une pénurie de préservatifs partout dans le monde et cela va être effrayant, prévient-il. Celui-ci se dit particulièrement préoccupé, notamment pour l'effort de lutte contre les contaminations au VIH dans les pays africains.

Benjamin Luis/gma

Publié le 31 mars 2020 à 10:32